équipe première

Pep : « Mahrez est un immense compétiteur »

Pep Guardiola estime que la maîtrise des penaltys de Riyad Mahrez cette saison est due à la fois à sa qualité technique, mais aussi à la grande confiance qu'il a en lui.

Le premier penalty de Mahrez pour City avait été manqué à Liverpool dans les dernières minutes d'un match qui s'était terminé sur le score de 0-0.

Mais Guardiola affirme que l'Algérien a tiré ce penalty différemment des sept autres qu'il a marqués pour City cette saison.

A la question de savoir si cette tentative manquée avait entamé sa confiance pendant un certain temps, Pep a répondu : « Non, à Anfield, il a tiré le penalty d'une manière différente, mais c'était il y a longtemps. »

« Il a la personnalité et la qualité, il ne tremble pas, il prend ses responsabilités, peu importe si les actions précédentes n'étaient pas bonnes - c'est un immense compétiteur. »

Le Catalan a également déclaré qu'il laisse aux joueurs le soin de décider qui est le tireur de penalty désigné, même s'il admet que Riyad est le premier choix cette saison.

« Ce sont les joueurs qui choisissent - je ne les pousse jamais à prendre des responsabilités, mais vous savez, Riyad est une garantie parce qu'il est si intelligent. »

« Il peut tirer des deux côtés et être terriblement efficace. »

A la question de savoir si Mahrez s'entraîne régulièrement aux penaltys à l'entraînement, Pep a ajouté : « Pas beaucoup - parfois quand il fait beau – donc pas souvent ici ! »

« Comme je l'ai dit, il peut tirer des deux côtés. Certains ne peuvent pas, mais lui le peut. »

« Les pénaltys sont une question de mentalité et de bonne vitesse de frappe. Il ne faut pas avoir une seule pensée négative et Riyad y arrive très bien. »

Mahrez a inscrit son 16e but de la saison, mais le manager a tenu à souligner que les buts continuent d'être partagés entre ses joueurs.

« Kevin marque beaucoup de buts, Bernardo en a marqué beaucoup, Raheem Gundo aussi », a-t-il déclaré.

« Comme nous n'avons pas d'attaquant de pointe, tout le monde doit marquer. Nous avons suffisamment de joueurs pour entrer dans la surface au bon moment et marquer des buts.

« C'est très difficile de jouer contre ce type d'équipes. Nous l’avons appris lors de la première saison.

« Je me souviens que dans ce type de match, nous étions nerveux et anxieux, ce qui n'a pas été le cas cette fois-ci. »

« Nous avons vraiment été bons, à l'exception d'une action de John en première mi-temps et de Ruben en seconde. »

« Nous avons été assez patients et après 20 25 minutes nous avons augmenté notre rythme grâce à John et la deuxième mi-temps a été bien meilleure. »

Partenaires officiels

Mancity.com

31?
loading