Après cette saison 2018/2019, Manchester City à chercher à découvrir l’impact de chaque joueur dans cette saison historique. Et ça commence avec le gardien, Ederson.

Numéro : 31

Apparitions : 55

Nombre de clean sheets : 28

Clean Sheets en Premier League : 20

Passes en Premier League : 920

Passes décisives : 2

 

LE moment de sa saison

Une prestation d’homme du match dans la victoire quasi-décisive face à Tottenham en Premier League sur le score de 1-0 ;

Après avoir déjà affronté l’équipe de Mauricio Pochettino à l’Etihad trois jours avant en Ligue des Champions, City n’avait pas d’autres choix que de l’emporter pour rester devant Liverpool.

Un départ canon avec un but de Phil Foden à la cinquième minute de jeu permettait à City de mener, mais l’après-midi devenait de plus en plus tendue. Ederson entrait alors dans la lumière, avec une série de parades incroyables.

Le Brésilien a montré toute sa technique, sa capacité à se déplacer et sa bravoure en se dressant face aux multiples attaques des Spurs. Il gagnera finalement son duel face à Son et Eriksen et permettait à City de repartir de l’Etihad avec les trois points. Une force de caractère trois jours après l’élimination en Ligue des Champions face à cette même équipe.

 

Sa saison en général

Pep Guardiola a su assembler une équipe très homogène.

Et de différentes façons, Ederson est devenu la colle qui à solidifier la défense des Skyblues.

Après son arrivée de Benfica en 2017, Ederson a été une des révélations lors de sa première saison, mais en 2018/19, le portier a apporté quelque chose en plus dans ce quadruplé historique.

Une assurance dans les cages qui lui a permis de repousser les opportunités de ses adversaires.

City n’a concédé que 23 buts en 38 matches de Premier League, une nouvelle preuve de solidité pour le Brésilien, aussi à l’aise avec ses pieds, dont ses relances sont devenues maintenant une référence dans le football européen.

Ederson a signé une prolongation de deux ans avec City en mai dernier. À 25 ans, ses plus belles années sont encore sûrement devant lui.

Bonne nouvelle pour nous, par pour nos adversaires !