Frank Swift était indéniablement une légende de Manchester City.

Le « gentle giant », traduisez le géant élégant, était un gardien avec des mains extrêmement grandes chez les Citizens de 1932 à 1949, avec une interruption pendant la Seconde Guère mondiale.

Swift a porté le maillot des Skyblues à 376 reprises et celui de l’Angleterre 19 fois, avant de devenir journaliste.

Frank est tragiquement décédé dans l’avion de Manchester United, qui revenait d’un voyage à Munich en 1958.

Nos archives ont retrouvé deux lettres de Swift, datant de 1945 à 1946.


                        Un trésor de Frank Swift

Pour cette première, nous avons une lettre de Frank pour son ami et journaliste Roy Peskett, travaillant au Daily Mail.

Roy préparait un voyage en Norvège, en 1946, pour Frank et sa femme Doris.

Frank passait des cours d’entraîneur, attribué par la Fédération Anglaise qui envoyait plusieurs footballers anglais en Norvège pour les aider à reprendre une vie normale après la guerre.

Frank apprenait alors les bases pour devenir un entraîneur professionnel.

Cette lettre, adressée à Peskett, donnait des nouvelles et de son ami, qui le remerciait pour ce voyage.

Une belle histoire qui traduit une des parties de la carrière de Frank, avec cette lettre qui n’a jamais été publiée jusqu’à maintenant.


                        Un trésor de Frank Swift

La seconde lettre est un itinéraire fascinant sur deux pages, produit par la Football Association pour le « Tour de l’Irlande du 13 au 18 septembre 1945 ».

Une lettre envoyée à Frank Swift par Stanley Rous, le secrétaire.

Une liste où l’on peut voir les joueurs, les arbitres, le programme, le dress code, le matériel, les coûts, les assurances, les itinéraires et les arrangements additionnels.

Cet itinéraire a été signé par J Barker, le Commandant de la Manchester Technical Training Corp, qui donnait la permission de Frank de partir.

Il s’agissait là d’une tournée non-officielle de l’Angleterre pour le Victory Shield. Ils joueront face à l’Irlande au Windsor Park à Belfast.

L’Angleterre gagnera la rencontre avec un but de Stan Mortensen.