Gabriel Jesus s’est dit « sans voix » après avoir joué un rôle majeur dans la victoire du Brésil 2-0 face à l’Argentine en demi-finale de la Copa América.

L’attaquant de Manchester City a ouvert le score à la 19ème minute de jeu avant de servir Roberto Firmino en deuxième période pour le but du break.

« Je suis sans voix » lance Gabriel Jesus après la rencontre.

« Je considère que chaque est important, même ceux où je ne suis pas performant, car j’en tire des leçons. »

« Ce soir, j’étais déterminé à marquer, j’étais très confiant au coup d’envoi. »

« J’ai manqué une occasion, après j’ai réussi à marquer. Firmino m’a bien trouvé sur son centre, ça m’a donné de la confiance. »

Gabriel Jesus a d’ailleurs reçu les honneurs de son sélectionneur, Tite, après le match.

Le jeune brésilien a donc inscrit son premier but dans cette compétition, avant de partir du milieu de terrain ballon au pied, résister à l’appui physique d’Otamendi son coéquipier, pour enfin servir Firmino qui n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets.

 

Une victoire méritée pour le Brésil.

Les Brésiliens auront contrôlé le match et n’ont concédé que quatre tirs de l’Argentine, même si l’Albiceleste a touché les montants à deux reprises, d’abord sur une tête d’Aguero, puis sur une frappe de Messi.

Le Brésil va donc jouer sa finale à domicile et va tenter de remporter sa première Copa América depuis 2007.

« Je suis très heureux et pas juste grâce à mon but, aussi pour la performance de l’équipe » ajoute Jesus.

« La semaine dernière, j’avais prévenu qu’ils auraient du mal à vaincre notre défense. »

« On a travaillé dur ce soir. Nous n’avions pas réussi à marquer face au Paraguay mais on a fait le nécessaire ce soir. »

« On doit jouer chaque match avec cette même envie, ce même état d’esprit, c’est comme ça qu’on validera nos objectifs. »