John Stones a révélé que l’excellente forme de Riyad Mahrez lors des entraînements aux tirs au but cette semaine a entraîné la décision de faire tirer le pénalty à l’Algérien en fin de match à Anfield

Alors que Sergio Agüero - qui tire habituellement les pénaltys - était remplacé, c’est Mahrez qui a pris la responsabilité du tir au but contre Liverpool suite à la faute sur Sané dans la surface. 

Si le tir de l’ailier a fini au-dessus de la barre d’Alisson Becker, John Stones a confié que lui et ses coéquipiers étaient derrière le tireur algérien. 

« Riyad Mahrez les tirait très bien à l’entraînement cette semaine, mais ça arrive. Il faut aller de l’avant », a déclaré le défenseur anglais.

« Je pense que ça s’est décidé entre eux. Riyad a bien tiré les pénaltys à l’entraînement cette semaine et il a eu le courage de se porter volontaire. Il est épuisé et je pense qu’il estime nous avoir laissé tomber, mais il a tout donné. S’il avait marqué, ça aurait fait sa journée. Ce genre de choses arrive. »

Le nul était suffisant pour permettre à City de retrouver la tête du championnat de Premier League grâce à la différence de buts. C’était aussi le premier clean sheet décroché par le club à Anfield dans toute l’histoire de la Premier League.

Et Stones pense que c’est plus qu’une récompense pour la performance des hommes de Pep Guardiola. 

« Un clean sheet à Anfield, ça n’arrive pas tous les jours, a ajouté l’Anglais. Leur force de frappe est énorme et nous avons réussi à les arrêter aujourd’hui. Toute l’équipe a défendu, pas seulement les défenseurs. Nous avons réussi à anéantir leurs occasions de but. »

« C’est une des meilleures équipes du monde. Obtenir un clean sheet à Anfield, c’est quelque chose dont on est très fiers. »

« C’était une belle bataille tactique, je suis fier de l’équipe. C’était un match physique, chacun s’est donné à fond pour l’équipe, chacun a fait son travail. » 

« À ce stade, la rencontre pouvait basculer d’un côté ou de l’autre. Mais on est restés concentrés à la fin du match. C’est un progrès par rapport à la saison dernière, par rapport aux matches qu’on a pu jouer contre eux. » 

« On peut tirer beaucoup de conclusions positives, on peut être fiers de ce match. Il faut maintenant se concentrer sur la prochaine rencontre après la trêve... »