quote feed-section sponsor-promos cf show linkedin dugout

Actus de l'équipe première

Vidéo 1 Galerie photos

Le City de Pellegrini en 2013/14 : Le récit

PELLEGRINI'S CITY 2013/14: Goals galore and silverware.

PELLEGRINI'S CITY 2013/14: Goals galore and silverware.

Ce samedi, City affronte le West Ham de Manuel Pellegrini. Avant le match, revenons sur la fabuleuse première saison de l’entraîneur chilien chez les Skyblues…

City a terminé la saison 2012/13 sans trophée après avoir remporté le titre de Premier League de façon marquante l’année précédente et la FA Cup deux ans plus tôt.

Une défaite décevante en FA Cup contre Wigan Athletic en mai 2013, un départ prématuré en League Cup et l’incapacité de l’équipe à gagner un seul de ses six matches de poule en Ligue des Champions – sans parler des neuf points de retard du club sur le champion de Premier League, Manchester United – ont amené le club à se séparer de son coach, Roberto Mancini.

Ce n’était pas une décision facile à prendre, mais les Skyblues ont pensé que changer de cap pourrait bénéficier au club après s’être renforcé entre 2009 et 2012.

Manuel Pellegrini, qui entraînait Malaga, était probablement passé sous les radars de bien des supporters de City lors de l’annonce du départ de Mancini. Mais c’est bien le Chilien qui a pris la relève le 14 juin 2013. 

Lorsque Pellegrini est arrivé, il avait une réputation solide : celle d’un entraîneur dont les équipes dépassaient toutes les espérances.

Il a fait un sérieux prétendant au titre d’un Villarreal passé de mode. Le Sous-Marin jaune a fini deuxième du championnat et est arrivé en quarts de finale de Champions League. 

Ce qui lui a valu un poste au Real Madrid. Il y a guidé los Blancos à leur plus grand nombre de points dans la seule saison qu’il a passée au club, mais il a été remercié après une saison sans trophée à présenter à Santiago Bernabeu. 

mcfc

Il ne s’est pas retrouvé longtemps au chômage. Il a pris ses fonctions à Malaga. En deux ans, il a emmené l’équipe espagnole à la quatrième place du championnat et l’a qualifiée pour la première fois en Champions League.

Le club de Malaga a ravi ses supporters en Ligue des Champions et était sûr de décrocher son ticket d’entrée pour les demi-finales, jusqu’à ce que le Borussia Dortmund marque deux buts dans le temps additionnel et élimine les Espagnols. 

Ce sont sûrement ses exploits européens qui ont convaincu City de sa valeur.

Pellegrini a révélé les talents de Jesus Navas, Martin Demichelis et Alvaro Negredo, ainsi que de Stevan Jovetic et Fernandinho.

Après une tournée en Afrique du Sud et à Hong Kong, City a participé à la Audi Cup à Munich. Les premiers signes étaient très prometteurs.

Contre le Milan AC, les Skyblues menaient 5-0 après 36 minutes de pur bonheur footballistique… avant d’encaisser 3 buts avant la mi-temps. 

Il n’y a pas eu d’autre but, mais Jovetic avait amené un vent frais à l’attaque et Negredo était le parfait remplaçant pour Sergio Agüero et/ou Edin Dzeko.

audi cup 2013

Highlights

Vidéo

City v Milan: Extended highlights

View original post

En défense, Pellegrini a opté pour Pablo Zabaleta en tant qu’arrière droit. Il formait une défense avec Demichelis et Vincent Kompany, avec Aleks Kolarov en latéral gauche et Fernandinho dans le rôle de sentinelle devant la ligne de quatre. 

C’est la formation qui a permis à David Silva, Samir Nasri, Navas, Yaya Touré, Negredo et Agüero d’avoir suffisamment de liberté pour se concentrer sur le front de l’attaque.

Cette stratégie s’est avérée redoutable. Yaya, Negredo, Dzeko et Agüero ont à eux quatre marqué 101 buts lors de leur première saison sous les ordres de Pellegrini.

Avant son premier match (contre Newcaslte United), il a déclaré « Bien sûr, les nouveaux joueurs – ainsi que le manager et le staff – ont besoin de temps pour se connaître. Je suis sûr que nous progresserons au fil de la saison mais nous n’avons pas le temps, nous devons démarrer sur les chapeaux de roues, et ça commence contre Newcastle. »

« Nous commençons un nouveau cycle après le travail de Roberto Mancini lors des saisons précédentes. Il a écrit l’histoire ici, a offert son premier trophée depuis longtemps au club et son premier titre depuis 44 ans. Il ne sera jamais oublié et ne devra jamais l’être. »

« Mais le football avance et évolue. Ça a toujours été comme ça, et maintenant une nouvelle époque commence ce soir avec de nouveaux joueurs. Nous avions une bonne équipe avant mon arrivée mais je pense que nous avons fait un bon mercato cet été. »

« J’aimerais dire merci à tous les supporters de City pour l’accueil chaleureux et généreux que j’ai reçu depuis mon arrivée à Manchester. Ça a été vraiment spécial, et mon staff et moi leur en sommes reconnaissants. »

City a démarré la saison avec brio, mais aussi avec une certaine passivité.

group

Highlights

Vidéo

Newcastle v City: Brief highlights

View original post

Un superbe premier match s’est soldé sur une victoire 4-0 contre Newcastle, suivi par une défaite 3-2 à Cardiff City, puis une victoire 4-1 contre United, une défaite 3-2 contre Aston Villa, puis deux défaites sur le score de 1-0 contre Chelsea et Swansea. City avait pris 19 points sur les 33 possibles. Pas vraiment de quoi conquérir le titre.

Mais le City de Pellegrini s’est réveillé.

Les buts ont commencé à pleuvoir. Un 7-0 à domicile contre Norwich a été suivi d’une victoire 6-0 à l’Etihad contre Tottenham. Et qui pourrait oublier le déluge de buts lors du City 6 – 3 Arsenal ?

Les Skyblues ont aussi fait forte impression en Champions League, arrivant à un but de la première place du groupe après une victoire 3-2 contre le Bayern de Pep Guardiola.

negredo

Highlights

Vidéo

City v Bayern Munich: Match highlights

View original post

L’aventure européenne des Citizens s’est arrêtée au tour suivant contre Barcelone, mais les fondations pour un plus bel avenir en Europe ont été posées. 

Une série de 11 victoires en 12 matches de championnats s’est terminée sur une belle victoire 5-1 contre Tottenham à l’extérieur avant une défaite 1-0 à domicile contre Chelsea. Un 0-0 décevant à Norwich a fait perdre encore plus de points à City. 

La course au titre se disputait entre City, Chelsea et Liverpool. Les Citizens étaient encore en lice pour la League Cup et sont allés la remporter à Wembley contre Sunderland (3-1). C’était la première fois que le trophée était soulevé par le club depuis 1976.

pellegrini

Il y avait une certaine liberté et une certaine détermination dans le football que proposaient les hommes de Pellegrini. L’équipe proposait une performance à la fois redoutable et distrayante pour ses supporters.

Contre Hull City, les Skyblues ont perdu Kompany à cause d’un carton rouge quelques minutes après le coup d’envoi. Malgré tout, les 10 joueurs restants ont tenu bon avec une victoire 2-0 au KC Stadium. 

La façon dont les joueurs, Joe Hart en particulier, ont célébré la victoire avec les supporters suggérait que le club allait gagner leur deuxième titre en trois ans.

Une victoire 3-0 à Old Trafford était un bon signe, mais la victoire de Liverpool 3-2 à Anfield mettait les Reds en bonne posture. Il restait uniquement sept matches. 

Alors que la période Mancini voyait le titre s’éloigner lors des dernières semaines de championnat, Pellegrini a déclaré qu’il croyait en ses chances de surpasser Liverpool. 

Un 2-2 désastreux contre Sunderland a fait perdre du terrain à City. Les Skyblues devaient gagner leurs six derniers matches et espérer que Liverpool perde quelques points.

Si Liverpool battait le Chelsea de José Mourinho, City serait à neuf points des Reds avec seulement quatre matches restants. 

Avant le match, Pellegrini a déclaré « Je ne sais pas ce que Chelsea va faire – la seule chose qui compte, c’est de gagner notre match, et c’est ce que nous devons continuer à faire jusqu’à la fin de la saison.

« Je pense que chaque équipe essaie de faire le mieux possible. Nous devons gagner nos matches. 

Liverpool doit gagner ses trois derniers matches. S’ils gagnent, ils remportent le titre.

« Bien sûr, nous pouvons finir premiers du championnat. Chacun sait que tout est possible. Quand la pression est élevée, tout peut arriver. »

A Anfield, dans ce qui aurait pu être un match décisif pour le titre, Chelsea a extrêmement bien défendu, avec un Mourinho en colère suite aux réflexions qui lui ont été faites, selon lesquelles il pourrait proposer une équipe ‘faible’ en amont des demi-finales de Champions League contre l’Atlético Madrid.

À la place, le Portugais a donné des leçons de tactiques. Alors que Steven Gerrard a glissé sur la ligne médiane, permettant à Demba Ba de courir vers le but et de marquer, City a eu une occasion fabuleuse de décrocher le titre.

Les Citizens devaient quant à eux gagner, c’est ce qu’a fait l’équipe lors d’un match disputé contre Crystal Palace à l’extérieur (2-0). L’écart entre Liverpool et City était alors de trois points. Les Skyblues devaient rencontrer Aston Villa pour l’avant-dernier match de la saison.

Mais avant, c’est le match contre Everton qu’il fallait disputer, sachant que trois points pourraient mettre une grosse pression sur les épaules des Reds. 

Le match a été disputé, City revenant d’un 1-0 pour s’imposer 3-2 à Goodison Park. City pointait à 80 points à deux journées de la fin.

Kolarov

Highlights

Vidéo

Everton v City: Extended highlights

View original post

L’avantage des Skyblues à ce moment du championnat : une meilleure différence de buts. Mais le match de Liverpool à Crystal Palace a donné une chance aux Reds de rattraper ce retard et remettre la pression sur City.

Dans une rencontre inoubliable à Selhurst Park, les Reds ont mené 3-0 et avec seulement 10 minutes restantes, Palace a fait une performance impressionnante et est revenu au score. Score final : 3-3.

A ce stade, si City gagnait ses deux derniers matches contre Villa et West Ham, et le champion était bleu ciel.

Pendant plus d’une heure, Villa a tenu bon 0-0. Mais à la 64eet à la 72eminute du match Dzeko inscrit un doublé. Deux autres buts signés Jovetic et Yaya Touré ont permis aux Citizens de gagner 4-0. 

Highlights

Vidéo

City v Aston Villa: Extended match highlights

View original post

Ce qui voulait dire qu’un nul contre West Ham aurait pu suffire – à moins que Liverpool ne batte Newcastle avec 13 buts d’avance ou plus. Improbable.

Les hommes de Pellegrini ont disposé des Hammers grâce à des buts de Nasri et de Kompany, donnant ainsi le deuxième titre aux Skyblues pour la deuxième fois en trois saisons.

Un drapeau avec le visage de Pellegrini et « This Charming Man » inscrit dessus a flotté fièrement parmi les fans de City.

Pour Pellegrini, c’était un très beau succès pour sa première saison en Premier League. Même si les saisons qui suivirent n’ont pas correspondu aux attentes fixées en 2013/14, Pellegrini a été l’entraîneur parfait pour passer le relais à Pep...

Actus de l'équipe première

Given : "Ederson est le meilleur gardien au monde"

Actus de l'équipe première

West Ham vs City : Les matches dans le match

SQUAD: City celebrate after Mahrez bags his fifth goal for the club.

Manchester City affronte West Ham United ce week-end, avec des matches dans le match qui seront décisifs.

Manchester City affronte West Ham United ce week-end, avec des matches dans le match qui seront décisifs.

Actus de l'équipe première

Summerbee : "Stones peut devenir le nouveau Moore"

CLASS ACT: Can John Stones follow in the great Bobby Moore's footsteps?

Bobby Moore reste, aux yeux de ceux qui l’ont vu jouer, le plus célèbre défenseur anglais de l’histoire.

Bobby Moore reste, aux yeux de ceux qui l’ont vu jouer, le plus célèbre défenseur anglais de l’histoire.