Pep Guardiola a révélé que Vincent Kompany était en bonne voie pour affronter Palace à l’Etihad Stadium samedi.

Le défenseur central a manqué les quatre dernières rencontres à cause d’une blessure au mollet, mais il semble désormais assez en forme pour que Pep choisisse ou non de le sélectionner dans le groupe qui affrontera les Eagles.

En s’adressant aux journalistes en marge du match, le Manager a avoué qu’il avait quasiment un choix libre quant à sa composition d’équipe.

"La liste des blessés est claire", a expliqué le Catalan.

"Vinny (Vincent Kompany) est de retour et, en ce qui concerne Gündogan, c’est plus de peur que de mal. Alors nous verrons...’’

Les Skyblues affronteront demain Crystal Palace, lanterne rouge de Premier League et qui n’a toujours pas inscrit le moindre but en championnat cette saison.

Toutefois, Guardiola a enjoint ses joueurs à se concentrer car, selon lui, la forme actuelle de l’équipe de Roy Hodgson ne reflète pas son niveau de performance.

"Ce n’est pas facile de jouer contre une équipe qui lutte.

"La compétition est très rude. Rien ne sera simple, ils vont être très combatifs et se battre sur chaque ballon", a-t-il ajouté.

"Il est important de rester en forme et d’éviter les blessures. C’est la meilleure manière de réussir…"

Frank de Boer n’est plus l’entraîneur de Crystal Palace depuis quelques semaines. Suite aux mauvais résultats des Eagles, il a été limogé et remplacé par l’ancien sélectionneur de l’Angleterre, Roy Hogdson. Pep s’est exprimé à propos des deux hommes.

"En tant qu’ami de Frank, je suis triste pour lui. Mais, malheureusement, c'est comme ça dans notre métier. Si vos résultats ne sont pas assez bons, vous êtes remercié. J’ai beaucoup de respect pour Roy, il a eu une très longue carrière.’’

"En Premier League, toutes les équipes peuvent se battre entres elles.

"J’ai beaucoup de respect pour Crystal Palace et pour ce qu’ils ont démontré. Contre Burnley, ils se sont procurés beaucoup d’occasions.

"J’ai montré à mes joueurs les occasions qu’ils s’étaient créées en deux rencontres. Ils ont des qualités et nous nous devons d’être vigilants. Le match de samedi aura beaucoup de similitudes avec celui disputé mercredi à WBA. Ils seront bons sur les seconds ballons, centreront beaucoup !

"Les joueurs doivent savoir que l'on peut perdre ce match. Une fois qu’ils se seront mis ça en tête, alors nous serons dans un état d’esprit convenable, prêts à aller chercher la victoire."

L’entraîneur est également revenu sur l’impact qu’a eu Benjamin Mendy depuis son arrivée au club, pensant même que le français était prêt à montrer toutes ses qualités après avoir retrouvé un état de forme optimal.

"Mendy est arrivé blessé. Il n’a pas pris part à beaucoup d’entraînements mais il a apporté beaucoup d’énergie.

"Comme pour Gabriel Jesus, nous sommes très satisfaits mais nous pensons qu’il peut encore progresser."

À l’heure actuelle, City est en tête du classement. Même s’il s’en satisfait, Pep Guardiola n’oublie pas que c’était également le cas la saison dernière…

"On a juste deux ou trois points d’avance. À la fin du week-end, nous aurons déjà une meilleure idée de ce que le futur laisse augurer. La saison dernière, nous avions également bien débuté la saison. Alors, même si beaucoup de choses furent positives, nous devons être prudents en prenant compte du passé."

Mais pour tenir le rythme en tête du championnat, Pep sait qu’il pourra compter sur ses buteurs.

"Sergio Agüero va battre le record et devenir le meilleur buteur de l’histoire du club. Il est fantastique", a déclaré Pep à propos des trois buts restants à Kun pour écrire l’histoire.

"Gabriel n’est pas un ailier. La saison dernière, Kun était plus au moins seul dans la surface mais, cette saison, nous avons deux joueurs capables de sentir les bons coups et donc de marquer de nombreux buts. Les deux s’entendent très bien, ils sont un casse-tête pour les défenseurs adverses."

"Agüero aime le football plus que tout. C’est beau à voir."