Pep Guardiola a révélé qu'il est un grand fan de Mauricio Pochettino et du travail qu'il a effectué avec les Spurs.

Les deux managers se connaissent déjà et ont eu l’occasion de s’affronter en Liga lorsque Pep était en charge de Barcelone et Pochettino d’Espanyol. Ce dernier a notamment infligé au Barça sa première défaite en derby au Camp Nou depuis 27 ans en février 2009.

Six ans plus tard, ils se retrouvent face à face et Guardiola estime que c’est un match difficile qui attend City à White Hart Lane. Malgré tout, le manager Catalan a hâte d’y être et de relever le défi.

“Nous avons joué contre Pochettino en tant que joueur et puis comme coach. Je pense que c’est l’un des meilleurs managers au monde et j’aime regarder les matchs de Tottenham.

“Il fait un super boulot à Londres avec les Spurs. J’aime beaucoup la manière dont ils jouent. Ils sont agressifs et ont beaucoup de qualité. L’équipe d’Angleterre forme la base de leur équipe avec Alli, Walker et Kane. Ils ont beaucoup de qualité. Les Spurs étaient là jusqu’au deux derniers matchs du championnat.

“Ils jouent à un très haut niveau cette année. Ils sont deuxièmes au classement et cela va être un match difficile. Je suis impatient de ma rendre à White Hart Lane pour la première fois de ma vie. Nous allons essayer de faire notre travail.”

Pour Pep, le plus impressionnant chez Tottenham c’est son football proactif.

“Tous les fans qui aiment et suivent le football peuvent apprécier leur jeu. Ils sont proactifs et pas réactifs.

“Il y a beaucoup d’équipes qui attendant de voir ce que vous allez faire et ensuite réagisse. Ils n’attendent pas de voir ce qui va se passer pour décider de ce qu’ils font faire. Ils veulent créer leur propre jeu. C’est pour ça que je les aime bien. Quand j’ai regardé leur match contre le CSKA et ceux contre Liverpool et Middlesbrough, j’ai aimé ce que j’ai vu.”

City a fait match nul 3-3 face au Celtic pour son dernier match à l’extérieur et Guardiola estime que son équipe n’a pas eu de chance en perdant des points.

Mais selon lui le résultat peut s’expliquer par la nature des équipes disputant la Ligue des champions et la particularité de cette compétition.

“Tout est si difficile en football”, a déclaré Guardiola.

“Je pense qu’ils ont eu trois ou quatre occasions et ils ont marqué trois buts. C’est comme ça la Ligue des champions. Les joueurs sont plus concentrés car ils savent à quel point cette compétition est spéciale.

“Il y a eu pas mal de choses. Le premier but était hors-jeu et le deuxième était un but de Sterling contre son camp. Cela fait partie du jeu. Je préfèrerai perdre des points en Premier League car vous avez plus de temps pour les récupérer et peu de temps en Ligue des champions. Vous devez obtenir quatre points dans les trois derniers matchs.

“Si ce n’est pas le cas, cela va être difficile de se qualifier. Cela nous a montré que nos principes de base, notre construction du jeu et notre pressing haut n’étaient pas bons dans ce match. Nous devons travailler là-dessus.”

City sera privé de trois joueurs pour le déplacement à White Hart Lane : Kevin De Bruyne, Vincent Kompany et Fabian Delph.

Pep a déclaré sur De Bruyne et Kompany : “Nous avons dix jours [après les Spurs] et cela va nous aider. C’est la même chose avec Delph. Je ne sais pas. Peut-être qu’ils seront prêts dans deux ou trois semaines. Je ne sais pas s’ils seront prêts pour Everton ou pour Barcelone. Nous verrons bien la prochaine fois.

“Les blessures ne sont pas aussi graves qu’elles en ont l’air à première vue. Il faut normalement compter un mois pour une blessure musculaire mais nous allons devoir attendre et voir.”