Actus du club

Unir les forces pour exiger le changement avant le boycott des médias sociaux

Unir les forces pour exiger le changement avant le boycott des médias sociaux
Les entreprises de médias sociaux doivent faire davantage pour mettre fin aux abus en ligne. C'est pourquoi, ce week-end, la Premier League et nos clubs se joindront aux autres ligues, instances dirigeantes et organisations du football anglais et du sport en général pour boycotter les réseaux sociaux et exiger des changements.

La Premier League et nos clubs éteindront leurs comptes Facebook, Twitter et Instagram sur l'ensemble du programme de matches, du vendredi 30 avril à 15 heures au lundi 3 mai à 23 h 59. La Ligue interrompra également les publications sur sa chaîne YouTube pendant le boycott.

Pourquoi boycottons-nous les médias sociaux ?

Nous voulons que les entreprises de médias sociaux fassent davantage pour prévenir les abus discriminatoires en ligne dont sont victimes les joueurs et bien d'autres personnes à travers le monde, et qui n'ont aucune conséquence dans la vie réelle pour leurs auteurs.

Nous savons qu'un boycott seul ne suffira pas à éradiquer ce phénomène, c'est pourquoi nous continuerons à prendre des mesures proactives pour appeler au changement. Nous ne cesserons pas d'interpeller les entreprises de médias sociaux tant que les abus discriminatoires en ligne n'auront pas disparu de notre jeu et de la société en général.

Quel changement voulons-nous voir ?

Nous demandons aux entreprises de réseaux sociaux de prendre des mesures significatives, dont les suivantes :

  • Des mesures préventives de filtrage et de blocage pour empêcher que des abus discriminatoires soient envoyés ou vus.
  • La responsabilité de la sécurité sur leurs plateformes et la protection des utilisateurs par la mise en place d'une vérification efficace.
  • Assurer des conséquences réelles pour les abus discriminatoires en ligne : interdire les auteurs, empêcher le réenregistrement des comptes et soutenir l'application de la loi.
  • Affichage d'un message d'avertissement si un utilisateur écrit un message abusif et obligation de saisir des données personnelles s'il souhaite envoyer le message.
  • Les plateformes doivent mettre en place des mesures solides, transparentes et rapides en cas d'envoi ou de publication de matériel abusif.
  • Des rapports dédiés sur le travail que les entreprises de médias sociaux réalisent, en interne et en externe, pour éradiquer les abus discriminatoires sur leurs plateformes.

Nous demandons également au gouvernement britannique de veiller à ce que son projet de loi sur la sécurité en ligne prévoie une législation forte pour rendre les sociétés de médias sociaux plus responsables de ce qui se passe sur leurs plateformes.

Richard Masters, directeur général de la Premier League, a déclaré : "Le comportement raciste, sous quelque forme que ce soit, est inacceptable et les abus épouvantables que nous voyons des joueurs recevoir sur des plateformes de médias sociaux ne peuvent pas être autorisés à continuer."

"La Premier League et nos clubs sont aux côtés du football pour organiser ce boycott afin de souligner le besoin urgent pour les entreprises de médias sociaux de faire plus pour éliminer la haine raciale. Nous ne cesserons pas de défier les entreprises de médias sociaux et nous voulons voir des améliorations significatives dans leurs politiques et processus pour lutter contre les abus discriminatoires en ligne sur leurs plateformes."

"Le football est un sport diversifié, qui rassemble des communautés et des cultures de tous horizons et cette diversité rend la compétition plus forte. No Room For Racism représente tout le travail que nous faisons pour promouvoir l'égalité, la diversité et l'inclusion et lutter contre la discrimination."

Au début de l'année, la Premier League a lancé son plan d'action No Room For Racism, décrivant une série d'engagements visant à créer un meilleur accès aux opportunités et à la progression de carrière pour les Noirs, les Asiatiques et les autres groupes ethniques minoritaires dans le football, ainsi que des actions visant à éradiquer les préjugés raciaux.

Ces engagements s'appuient sur les mesures déjà prises par la Premier League et les clubs pour promouvoir l'égalité, la diversité et l'inclusion.

Grâce aux systèmes de surveillance et de signalement en ligne de la Premier League, nous soutenons les joueurs, les dirigeants et leurs familles qui subissent des abus discriminatoires en ligne. Nous prenons des mesures immédiates dans tous les cas et enquêtons sur chaque rapport reçu, en engageant des poursuites judiciaires si possible.

Comment pouvez-vous nous aider ?

En signalant les abus discriminatoires en ligne, vous pouvez contribuer à mettre un terme à ce comportement inacceptable et empêcher d'autres personnes de voir ces contenus abusifs. Tout le monde a la responsabilité de signaler les actes de haine en ligne.

Si vous avez été victime ou témoin de discrimination sur les médias sociaux, vous pouvez le signaler via le formulaire de signalement en ligne de Kick It Out ou son application de signalement, qui est disponible sur iOS et Android. 

Si vous voyez un message sur un média social que vous jugez discriminatoire, vous pouvez le signaler au site ou à la plateforme où il a été posté. Des personnes examineront votre rapport et décideront de le retirer. Cliquez sur les liens ci-dessous pour connaître la procédure de signalement pour chaque plateforme :

Facebook | Instagram | Twitter | TikTok | Snapchat | YouTube 

Partenaires officiels

Mancity.com

31?
loading