équipe première

Gündogan : « Finir encore meilleur buteur? J’essayerai! »

Gündogan : « Finir encore meilleur buteur? J’essayerai! »
Ilkay Gündogan a affirmé qu’il donnerait son maximum pour rééditer son exploit personnel de la saison passée, tout en pouvant se contenter d’un total de buts plus modeste tant que City ne cesse de remporter des trophées.

17 buts en 2020/21 : ‘Gündo’ sait à quel point il sera difficile de réaliser une deuxième saison de suite digne d’un attaquant de pointe.

« J’imagine que la plupart des gens vont m’attendre au tournant, ce qui rendra la tâche encore plus difficile. Quand on a prouvé, il faut être capable de le montrer encore et encore », a déclaré notre milieu de terrain allemand.

WATCH TOGETHER FILM ON CITY+

« Quand on sait que l’on va souvent se retrouver en position de marquer, il faut bien sûr entraîner sa finition, son dernier geste, pour le bien de l’équipe.

« Je ne serais pas malheureux de marquer seulement trois, quatre ou cinq buts cette saison, tant qu’on remporte le championnat et qu’on joue un super football. »

Gündogan et City s’apprêtent à lancer la mission de reconquête du titre ce dimanche, avec un déplacement sur le terrain de Tottenham dans le cadre de la première journée de Premier League 2021/2022.

Depuis son inauguration, le Tottenham Hotspur Stadium ne sourit pas aux Cityzens, avec trois défaites en autant de matchs, et zéro but marqué.

« C’est un premier match compliqué », a-t-il avoué. « Mais n’importe quelle affiche aurait été difficile. Honnêtement, étant donné les circonstances, je pense que plus rien n’est facile.

« J’ai encore l’impression que nous sommes en plein milieu de notre pré-saison, et pourtant, le premier match a déjà lieu ce dimanche. Il faudra être prêt, je pense, davantage mentalement que physiquement. »

Arrivé à City il y a cinq ans, Gündogan, devenu une pièce essentielle de l’effectif, a évoqué son évolution au sein du club après des débuts marqués par la malchance.

« Le temps passe si vite ! Je me souviens de mon arrivée au club et des béquilles sur lesquelles j’étais suite à mon opération du genou.

« C’était il y a cinq ans, et je suis encore là. La joie d’être ici est restée intacte, et je sens que la Premier League devient de plus en plus dure et intense. »

Partenaires officiels

Mancity.com

31?
loading