Compte-rendu de match

Une courte mais importante victoire contre Sheffield United

ON THE MARK: Kyle Walker is mobbed by his City team-mates after breaking the deadlock
Premier League
Premier League
sam. 31 oct.
0
1
Kyle Walker 
(28’)
Voir le résumé du match en vidéo
City part de Sheffield avec trois points en poche et en restant invaincu pendant l'intégralité du mois d'octobre...

Après un déplacement réussi à Marseille, les Citizens allaient affronter Sheffield United à Bramall Lane. Une rencontre qui s'est soldée par une courte victoire 1-0 des hommes de Pep Guardiola grâce à un somptueux but signé Kyle Walker.

Ce qu'il s'est passé

Les hostilités avaient commencé par une longue phase d'observation. Les deux équipes se jaugeaient lors des dix à vingt premières minutes, sans qu'il n'y ait d'occasion marquante. Les Skyblues combinaient bien et se créaient quelques situations, mais ne parvenaient pas à forcer le verrou des Blades malgré les tentatives de Torres (7') et de Laporte (12') de la tête et de Rodrigo de loin.

Il faudra attendre la 23e minute pour voir Sterling trouver Torres au centre, qui vint alerter Ramsdale. Une minute plus tard, les choses s'emballaient avec Mahrez, qui était trouvé au centre par Cancelo. Malheureusement, ça passait au-dessus pour l'Algérien.

Mais pas d'inquiétude, puisque quelques minutes plus tard, peu avant la demi-heure de jeu, Kyle Walker, que les défenseurs de Sheffield avaient fait l'erreur de laisser seul à une dizaine de mètres de la surface de réparation, tirait un boulet de canon à ras de terre qui trouvait le petit filet de Ramsdale. L'Anglais marquait pour sa centième apparition avec le club, contre son ancien club, avec le genre de tirs dont il a le secret. 0-1.

Plus tard, on voyait KDB dans ses œuvres sur coup franc : d'abord un tir à ras de terre qui mettait Ramsdale en danger (34'), ensuite un centre vers Torres, qui ne parvenait pas à cadrer sa tête (37').

Torres allait avoir une deuxième chance avec un centre de Cancelo, mais sa volée était contrée...

Les deux équipes se quittaient à la pause sur le score de 0-1.

English Premier League
9 Aston Villa A Villa 8 5 0 3 19 11 8 15 WLLWL
10 Manchester City Man City 9 4 3 2 15 11 4 15 DWDLW
11 West Ham United West Ham 9 4 2 3 15 10 5 14 DDLWW

Au retour des vestiaires, le match était plus ouvert. Les Blades pressaient... et laissaient de fait plus d'espace dans le dos de leur défense. Les Citizens tentaient de mettre ces ouvertures à profit, avec notamment Ferran Torres, qui tentait le lob sur Ramsdale, mais le gardien de Sheffield était attentif.

Quelques occasions suivaient, avec De Bruyne depuis la surface après une belle percée de Walker, mais aussi Mahrez, sur coup franc.

Malheureusement les organismes n'étaient pas aussi affutés qu'au début du match et la mire n'était pas ajustée, et les Blades allaient en profiter pour essayer d'évoluer en contre : Berge, véritable poison en deuxième mi-temps sur son aile droite, centrait et trouvait un coéquipier, qui mettait sa frappe au-dessus. Une minute plus tard (71'), c'était Brewster qui tentait le lob sur Ederson, heureusement attentif.

City reprenait ensuite le contrôle du match, avec quelques occasions signées Sterling et Bernardo, et surtout avec les changements qui apportaient du sang frais et de la maîtrise du jeu, qui allaient aider à garder le pied sur le ballon... et la main sur les trois points. Score à la fin du match : 0-1.

L'homme du match

Avec un but pareil et son volume de jeu aujourd'hui, qui d'autre que Kyle Walker pourrait prétendre être homme du match ?

L'avis de Pep

« C'était notre 3e match en 7 jours, tous à l'extérieur. On a joué avec un bon tempo, on en a besoin contre Sheffield United. Ils ont eu une occasion en 90 minutes, c'est une bonne chose pour nous. Mais on n'est pas assez cliniques dans le dernier tiers. »

 « Les défenseurs centraux ne sont pas la seule raison pour laquelle nous n'avons pas concédé plus d'occasions. Tout le monde contribue. Contre l'Olympiakos, je dois penser à la rotation à apporter entre les joueurs. C'est 5 matches en 16 jours. C'est beaucoup. »

 « Le but de Kyle Walker nous a beaucoup aidés, mais il a été excellent au-delà de cette réalisation notable. Il comprend de mieux en mieux ce qu'il a à faire. Il a marqué contre une équipe qu'il aime. Il les supporte toujours. Je me souviens de lui lors de la finale de play-off : "Come on, Sheffield !" »

COMPOSITIONS:

City: Ederson, Walker, Cancelo,. Dias, Laporte,. Rodrigo, De Bruyne (c), Bernardo, Torres (Foden 82), Sterling, Mahrez (Gundogan 85)

LE BANC : Carson, Stones, Ake, Zinchenko, Garcia

Sheffield United: Ramsdale, Basham, Egan, Stevens, Baldock, Berge, Ampadu (Norwood 65), Osborn (Lundstram 55), Lowe (McGoldrick 81), Brewster, McBurnie

LE BANC : Sharp, Burke, Robinson, Verrips

Ce que ça signifie

En Premier League, City revient à la septième place du classement, à hauteur de Tottenham avec onze points.

Et après ?

Les Skyblues recevront l'Olympiakos ce mardi 3 novembre dans le cadre de la Champions League. Coup d'envoi prévu à 21h, heure française.

PROCHAIN MATCH

CALENDRIER

Champions League

Man City

GMT

Olympiakos
Partenaires officiels

Mancity.com

31?