équipe première

Guardiola parle du futur de Bernardo

Pep Guardiola explique qu’il adorerait garder Bernardo Silva à Manchester City.

Le patron de City a admis que le milieu de terrain portugais est un joueur important de l’effectif. Il l’a plusieurs fois nommé de « joueur spécial » pour répondre aux questions de la conférence de presse d’avant match, ce dimanche face à West Ham.

Guardiola a été clair concernant la situation de Bernardo Silva : il veut qu’il reste à l’Etihad, et aucune offre n’a encore été sur la table.

Téléchargez l'app de Man City pour City+ et d'autres contenus exclusifs

« J’adorerais garder Bernardo Silva – il est important dans le vestiaire – mais honnêtement je ne sais pas ce qui va se passer », a-t-il expliqué durant la conférence de presse d’avant match.

« S’il reste, c’est parfait. S’il doit finalement partir, c’est le football, c’est comme ça, les clubs ont des accords et les joueurs ont des désirs. »

« Je ne bloquerais pas un joueur. Quand tu es un joueur de football, ta carrière est courte. Tu ne t’en rends pas compte et d’un coup c’est déjà fini. »

« Ils doivent parler au club et cela ne me concerne pas. Quand c’est le club qui décide, je suis d’accord. »

« Nous sommes ensemble tous les week-ends, je souhaite le meilleur à mes joueurs. »

« Je veux que Bernardo reste. Trouver des joueurs est difficile. 100%, je veux que Bernardo reste ici. »

« En même temps, si tu veux partir, que tu as une offre, et que les clubs ont un accord…c’est du bon sens ce que je dis. Je n’ai rien dis de spécial. C’est la réalité. »

« Il est important pour moi. Bernardo est spécial mais je ne sais pas ce qui va se passer. Manchester City, à ce que je sache, n’a pas reçu d’offre, de même pour la saison dernière. »

Guardiola a également révélé ne pas avoir parlé avec Bernardo concernant le futur de sa carrière.

Avant l’ouverture de la Premier League face à West Ham ce dimanche, le coach a été satisfait par notre milieu de terrain de 27 ans, et il est certain qu’il est heureux à Manchester.

« Bernardo s’entraine bien et il est prêt pour dimanche », a-t-il ajouté.

« Je parle beaucoup avec Bernardo et les autres. Peut-être parce que je vieillis et que l’on se connaît plutôt bien. Peut-être que trois-quatre ans auparavant, notre relation était différente. »

« Je suis plus tranquille en tant que coach avec eux. Je les connais déjà – ce qu’ils ressentent, leurs bonnes et mauvaises périodes. Donc je leur parle, mais pas forcément de cette situation. »

« Si je dois dire quelque chose, je le dis, et s’il a quelque chose à me dire, il me le dira. Je n’ai aucun doute là-dessus. »

« Nous ne parlons pas de cette situation. C’est notre joueur, je sais qu’il est heureux, engagé et qu’il a un beau chien. Il est heureux ici, je le sais. »

Partenaires officiels

Mancity.com

31?
loading