équipe première

Real Madrid v City : les informations sur le groupe et les principales déclarations

Kevin de Bruyne et Pep Guardiola se sont exprimés face aux médias, avant la demi-finale face au Real Madrid.

Kevin De Bruyne

Après vous être reposé ce week-end, comment vous sentez-vous ?

La fraîcheur en fin de saison est toujours discutable mais je me sens bien. J'ai reçu beaucoup de coups lors match contre l'Atletico et quelques-uns après, mais je me sens bien. Je joue bien, je joue beaucoup de matchs donc je suis content.

Le 4-3 de la semaine dernière était magique – le match de demain sera-t-il aussi ouvert ?

Ce sont deux équipes offensives, qui aiment jouer au football. Nous avons fait un très bon match mais c'est du passé. Demain, nous aurons un match différent à jouer et tout recommence à 0-0, donc nous devons montrer notre meilleur visage pour gagner.

Tout a été remporté - cette compétition sera-t-elle la conclusion parfaite ?

En tant que joueur, vous voulez gagner tous les trophées et nous voulons celui-là. Nous nous sommes battus pour cela pendant de nombreuses années, nous avons atteint les derniers stades et nous avons bien travaillé. Évidemment, la qualité est très élevée, il est donc très difficile de la gagner et les circonstances sont différentes. Mais si vous regardez nos performances au cours des sept dernières années, nous nous en sommes très bien sortis. Mais si nous la gagnons, cela changera la donne.

CITY+ | Abonne-toi pour accéder à des contenus exclusifs

En avez-vous besoin ?

Cela ne change rien à la façon dont je me considère en tant que joueur. Je sais ce que j'ai fait de bien et de mal dans ma carrière. Je suis assez content de ce que j'ai fait, mais je veux évidemment gagner tous les trophées. Mais c'est une tâche difficile. J'aimerais évidemment gagner la Ligue des champions.

Demi-finale en 2016 - que retenir du Bernabeu ?

Je pense que nous sommes en meilleure forme maintenant. Je me souviens que lorsque nous avons joué, ce n'était pas la meilleure fin de saison. Madrid était une grande puissance à l'époque. Nous avons perdu 1-0 à la fin avec un but contre notre camp. C'était un match assez ennuyeux. Nous sommes en meilleure forme maintenant. Je pense que nous sommes une meilleure équipe, une meilleure configuration, nous jouons mieux. Et nous avons plus d'expérience maintenant. J'espère que nous sommes mieux préparés.

Auriez-vous été le même joueur sans Pep ?

Difficile à dire - peut-être oui, peut-être non. Il m'a aidé à progresser de différentes manières, mais il est difficile de dire si je serais comme ça avec un autre entraîneur. Il a fait des choses incroyables avec cette équipe pour obtenir le succès. Si vous n'écoutez pas et ne voulez pas apprendre, vous ne vous améliorerez pas. J'ai eu la chance de tomber sur un manager qui joue de la manière dont j'aime jouer - c'est pratique pour moi.

Améliorations spécifique sous Pep

C'est difficile à dire. Il ne regarde pas l’aspect individuel, mais ce qui convient à l'équipe. Cela dépend de chaque match. Cette année, j'ai été plus bas, d'autres plus haut. Cette année, je suis sur le côté, au milieu, et j'aide l'équipe quand elle en a besoin.

Après des soucis physiques en début de saison, vous êtes de retour à votre meilleur niveau maintenant ?

Vous pouvez me le dire, je ne sais pas. Les premiers mois ont été vraiment durs. Je n'ai jamais ressenti la douleur que j'ai ressentie à l'époque. J'essayais de revenir mais j'avais mal à la cheville tous les jours. Ce n'était pas quelque chose que j'appréciais. Mentalement, c'était également difficile de surmonter cela, mais une fois que la douleur a disparu après quelques mois, j'ai commencé à avoir plus confiance en moi, en mon corps et à retrouver ma place. Maintenant que je joue tous ces matchs semaine après semaine, je me sens de nouveau au niveau où j'étais avant. J'essaie d'être aussi constant que possible et cette année, je me suis plutôt bien géré.

Vous auriez dû battre le Real par plus de buts. Quel est le niveau de City en Europe ?

Je pense que nous sommes en très bonne voie. Le fait que nous ne l'ayons pas encore gagné est la seule critique que nous pouvons recevoir. Pour le reste, nous avons été présents de nombreuses fois, nous nous sommes battus pour gagner. La régularité a été étonnante, à peu près aussi bonne que celle des autres. Nous avons juste besoin de franchir la ligne et demain sera une nouvelle étape.

Abonne-toi au PODCAST officiel

Foden est en forme pour être décisif ?

Il a été incroyable. Je l'ai connu comme jeune avec un énorme potentiel. Chaque fois que vous arrivez dans l'équipe première, vous êtes un peu timide. Il faut du temps et du temps de jeu pour être à l'aise. Mais ces deux dernières années, il a été très à l'aise et vous voyez la différence dans sa façon de jouer. Il n'est plus un jeune talent, il fait désormais partie de l'équipe. C'est un grand pas à franchir, mais tout le monde compte sur lui pour faire la différence, car il en est capable. Il a prouvé qu'il pouvait le faire à plusieurs reprises et il le fera encore à l'avenir. J'espère qu'il pourra faire de même dans le futur. Il est régulier - il fait ce qu'il faut pour cette équipe.

Gabriel Jesus a inscrit neuf buts dans les cinq derniers matchs. Vous l’avez laissé tirer un penalty. Vous comprenez que la confiance fait la différence pour un attaquant ?

Je m'en fiche à ce moment-là. À ce moment-là, j'ai pensé que c'était la bonne décision et j'ai dit à Gabby de le prendre car j’avais pleinement confiance. Je me fiche de marquer ce penalty. Cela ne me fait pas avancer dans ce que je veux, mais pour lui, il obtient un triplé et c'est spécial. J'ai pensé que c'était le bon moment pour le lui donner, il jouait très bien. Depuis qu'il est arrivé ici, j'ai une bonne relation avec lui. Nous nous retrouvons souvent. Il a de l'énergie, il est toujours là, il aide l'équipe. Je n'ai jamais douté de ses qualités. J'espère qu'il pourra jouer beaucoup de fois avec moi car je pense qu'il rend cette équipe meilleure.

Modric a déclaré qu'ils devaient montrer qu'ils étaient les meilleurs pour gagner. Pensez-vous que City est le meilleur quand vous êtes à votre meilleur niveau ?

Je pense que si nous jouons comme nous avons joué la semaine dernière, nous avons le potentiel pour être l'une des meilleures équipes, mais nous devons le montrer demain. Si nous jouons moins bien, Madrid peut gagner parce qu'ils sont aussi l'une des meilleures équipes et que leur qualité est incroyable. Mais je fais confiance à mon équipe pour qu'elle atteigne le haut niveau nécessaire pour gagner la partie demain. C'est une rencontre que tout le monde veut voir. Tout le monde s'attend à un grand match et nous allons essayer de donner le meilleur de nous-mêmes pour espérer aller à Paris.

Pep

Walker est de retour à l'entraînement - sera-t-il disponible ?

Il s'est entraîné et il va voyager avec nous. Il reste sur trois semaines sans entraînement mais nous sommes heureux qu'il soit de retour. Nous déciderons demain s’il peut jouer.

De meilleures options maintenant avec également Cancelo ?

Oui, sans aucun doute. Joao sera présent. Il est vraiment en bonne forme. Nous verrons demain avec Kyle comment il va après son traitement ce soir et demain. Nous déciderons.

Laisser les joueurs au repos ce week-end ?

Nous jouons pour la Premier League. Dans cette période de la saison, tout le monde joue. On ne repose pas les joueurs. C'est moi qui décide de la composition. J’ai réfléchi à la meilleure équipe pour battre Leeds et c'est tout.

Modric dit que si le Real joue de son mieux, il peut atteindre la finale.

Chaque équipe pense qu'en jouant de son mieux, elle a plus de chances de battre l'adversaire. Nous le pensons aussi.

Le jeu ouvert est-il un avantage pour City ?

Non, je pense que dans ce type de match, il y a des moments où vous dominez, d'autres avec des transitions. Les 90 minutes ne sont jamais les mêmes. C'est mon sentiment.

Stones est prêt à voyager ?

Non, il n'est pas apte.

L'équipe a très bien joué au match aller. On prend la même équipe ?

Il n'y a aucune garantie que les mêmes gars joueront de la même façon. Je ne sais pas ce qui va se passer demain. Nous essayons de gagner le match avec le meilleur onze possible. Parfois nous nous entraînons mal avant le match et ensuite nous sommes exceptionnels. Nous avons vu le match et il y a des choses que nous voulons améliorer. Nous allons essayer de le faire.

La clé du retour de Kyle ?

Le match du passé appartient au passé. Nous allons parler des bonnes choses que nous avons faites et de celles que nous pouvons améliorer. On y va pour ça. J'aimerais dire que ça va se passer comme ça, avec ces gars-là. Tout le monde est prêt à tout donner. C'est la fin de la saison.

Avec l’expérience, vos joueurs sont-ils mieux préparés pour la Ligue des champions ?

Vous parlez d'expérience. Mais la question est de savoir ce que vous avez appris de cette expérience. Chaque match est différent. Il est difficile de comparer la saison dernière à celle de demain. Il s'agit de savoir comment les gars se réveillent, quelle est leur humeur et comment ils se comportent. Le fait que nous soyons passés par là - et nous y sommes passés assez souvent - est une bonne chose. Nous savons comment gérer cela. Cela nous aide. Mais ce n'est pas une garantie que nous allons bien jouer. Ils savent qu'ils doivent donner le meilleur d'eux-mêmes pour atteindre la finale.

Xaxi a gagné 4-0 à Madrid - vous en avez parlé ?

Non, car Xavi et moi avons une bonne relation. Mais nous avons une différence : j'ai des joueurs qu'il n'a pas, et il a des joueurs que je n'ai pas.

Ancelotti a gagné cinq grands championnats et trois Ligues des champions. Que pensez-vous de lui ?

Je le félicite d'avoir gagné le championnat d'Espagne. Je l'ai fait quand il est venu ici la semaine dernière. Je l'admire. Il a été partout dans le monde, dans les plus grands pays de football avec des équipes fantastiques, et partout il a toujours effectué un travail incroyable. Son football est toujours très bon. C'est une personne exceptionnelle. J'ai eu la chance de le rencontrer il y a quelques années. C'est quelqu'un de calme, qui sait contrôler ses émotions et son équipe exprime parfaitement qui il est.

Jouer mieux que la semaine dernière pour passer ? Le même genre de match ?

Oui, probablement. Nous pouvons jouer beaucoup plus mal que nous l'avons fait et gagner quand même ! Personne ne peut nier que l'évaluation est juste, le football est imprévisible, parfois vous obtenez quelque chose que vous ne méritez pas. Dans ces phases, nous devons être incroyablement performants.

La confiance de Jésus... Est-il le numéro 9 ?

Nous marquons pas mal de buts. Je suis plus qu'heureux qu'il marque des buts et qu'il joue bien. Il est prêt, comme tout le monde l’est.

Une nuit spéciale à Bernabeu ?

Oui, il a très bien joué, mais pas seulement lui, nous tous. C'était il y a deux ans. Si nous jouons aujourd'hui, ce sera différent d'il y a deux ans. Nous verrons bien.

Partenaires officiels

Mancity.com

31?
loading