équipe première

Guardiola : City a mérité sa victoire à Everton

Pep Guardiola était satisfait après la victoire de Manchester City 1-0 sur le terrain d’Everton.

La frappe à bout portant de Phil Foden a fait la différence à Goodison Park, les visiteurs portant à six points leur avance en tête de la Premier League.

Le milieu de terrain a marqué en fin de match, après une erreur défensive d'Everton, pour couronner une deuxième mi-temps convaincante de City.

Et si Guardiola n'a pas tari d'éloges sur nos adversaires et la manière dont ils nous ont mis en difficulté, il a estimé que le but décisif de Foden était la juste récompense d'une prestation courageuse.

Le technicien catalan a déclaré : « Sur 90 minutes, nous étions meilleurs. La deuxième mi-temps était bien meilleure. »

« Ce n'est pas facile, Richarlison effectuait un marquage individuel sur Rodrigo. C'est toujours difficile contre Everton.

« Nous avons été patients. En deuxième mi-temps, nous avons concédé quelques contre-attaques, mais nous étions beaucoup, beaucoup mieux et à la fin, nous méritions de gagner. »

Téléchargez l'application officielle

Le but victorieux de Foden a été suivi d’une véritable communion avec les supporters ayant fait le déplacement.

Et Guardiola a insisté sur le fait que la soif de victoires est toujours bien présente au sein du groupe.

« Bien sûr. Les joueurs l'ont montré pendant cinq ans à chaque match », a noté le patron de City.

« Nous avons joué de manière assez similaire contre Tottenham et Southampton. Les joueurs sont fantastiques, ils ont toujours envie de gagner et de prendre du plaisir. »

« C'est une équipe qui aime gagner des matchs et qui fait tout pour. »

Les hôtes ont estimé qu'ils méritaient un penalty en fin de match après l'égalisation de Foden, lorsque le ballon a semblé toucher le bras de Rodrigo dans la surface.

Mais après une consultation de la VAR, le corps arbitral en a décidé autrement, à la grande stupéfaction du public local.

CITY+ | SUBSCRIBE TO ACCESS EXCLUSIVE CONTENT

Interrogé sur cette décision, Guardiola a fait confiance au jugement de l'arbitre assistant vidéo Chris Kavanagh.

« Lorsque le VAR a revu l'action, je ne sais pas ce qu’il s’est passé, mais je pense que l'arbitre a jugé la passe de Dele à Richarlison comme étant hors-jeu », a-t-il commenté.

« C'est ce que j'ai compris à ce moment-là. Je n'ai pas pu la regarder donc je ne sais pas. Si la VAR dit qu'il n'y a pas penalty, alors il n’y a pas penalty. »

Partenaires officiels

Mancity.com

31?
loading