équipe première

Pep : « Prendre les choses au jour le jour »

Pep : « Prendre les choses au jour le jour »
Le coach s’est exprimé, avant le choc contre Chelsea demain.

Comment allez-vous après le COVID ?

Merci, nous allons bien.

Télécharge la MAN CITY APP

Le staff et les joueurs sont revenus après Swindon ?

Non, certaines personnes reviennent, d'autres sont à nouveau positives. Quand vous êtes testé deux fois négatif, vous revenez, sinon vous restez chez vous à l’isolement, comme c’est le cas dans tous les clubs depuis trois mois.

De nouveaux cas de COVID ?

On a quelques nouveaux cas, oui.

Combien ?

Nous voulons rester discrets, je ne peux pas vous le dire.

Est-il difficile de se préparer à un match depuis la maison ?

Nous sommes habitués, malheureusement, à gérer cette situation depuis longtemps. C'est comme ça depuis presque deux ans. Nous nous adaptons et nous espérons que les cas sont traités et que les joueurs reviennent en bonne santé.

Tous les clubs ont-ils envie de jouer les matchs ?

C'est une décision de la Premier League. Je ne suis pas impliqué. Je pense que le covid est partout dans le monde. Cela ne veut pas dire qu’ici, il y en a moins. Ce n'est pas que dans cette partie du monde il n'y a pas de covid. Ce n'est pas vrai.

Vous avez l'impression que City gère cela mieux que les autres ?

Vous voulez dire que nous sommes plus intelligents ? Que l'Omicron ne veut pas venir nous rendre visite ? Nous avons eu beaucoup de cas positifs et beaucoup de blessures. Nous avons joué Aston Villa avec 11 joueurs de l'équipe première. Les quatre ou cinq derniers matchs, nous avons joué avec des joueurs du centre de formation sur le banc. Nous sommes dans la même situation que tous les autres clubs. Les blessures sont peut-être moins nombreuses car notre département médical est incroyable. Mais en ce qui concerne la Covid, c’est la même chose. Ce n'est pas que nous sommes plus intelligents ou plus sages ou que nous faisons mieux les protocoles. Quand le virus entre dans la bulle, tout le monde en souffre. Il n'y a pas d'exception.

Cette période est-elle la plus difficile de votre carrière de manager ? Ou êtes-vous satisfait grâce aux résultats ?

Nous apprenons tous. Avant, nous essayions de planifier les jours suivants, mais ce que nous avons appris, c'est qu'il faut prendre les choses au jour le jour, prendre des décisions quelques heures avant une séance d'entraînement ou un match parce que nous pouvons être ok et puis quatre ou cinq heures plus tard, nous avons des cas positifs. Le reste, les points que nous avons obtenus, c'est grâce à la qualité des joueurs. C'est la seule raison.

WATCH: Guardiola: Maintaining form key to City success

Tuchel a déclaré qu'il avait adopté une mauvaise approche à Stamford Bridge. A quoi vous attendez-vous cette fois-ci ?

Il n'a pas aimé la façon dont ils ont joué à domicile, alors ils vont jouer différemment. En voyant les matchs contre Liverpool et les Spurs, j'ai vu qu'ils étaient complètement différents par rapport à ce qu’ils nous ont opposés à Stamford Bridge. Je ne sais pas s'ils ont joué de cette façon parce que c'était leur plan ou parce qu'ils n'ont pas pu mettre en place ce qu’ils voulaient.

Que pensez-vous de Tuchel ?

Il est tellement créatif. C'est l'un des rares managers dont j'apprends constamment pour devenir moi-même un meilleur manager. Il est excellent dans tous les domaines. J'ai aimé regarder ses équipes à Mayence et Dortmund, j’apprécie son approche. Il rend le football meilleur. Quand vous trouvez un manager qui veut toujours être positif dans sa façon de jouer, c'est bien.

Avant le dernier match de Chelsea, vous avez dit que City jouait le meilleur football sous votre direction. C'est mieux maintenant ?

Le football, c'est tous les jours. Les meilleurs matchs ont eu lieu ces derniers temps. Le football est une évolution constante. Vous avez des périodes où vous jouez bien, la clé est de maintenir cela le plus longtemps possible. Demain, nous affronterons le champion d'Europe. Une excellente équipe. C'est un autre match à essayer de gagner, trois points de plus et revenir de la meilleure façon possible.

Les jeunes, appréciez-vous de leur donner une chance autant que de signer de grands joueurs ?

C'est une question de patience. Tous les joueurs du centre de formation ne peuvent pas jouer avec nous. Cole, parce qu'il est plus stable en ce moment et Macca, nous les connaissons. Il y en a d'autres qui peuvent aider et être impliqués à l'avenir. Ils doivent être patients. Il y a un long chemin à parcourir pour s'installer et devenir officiellement un joueur de l’équipe première.

Lors de la dernière rencontre face à Chelsea, vous avez eu 60% de possession de balle. Ils n'ont pas tiré au but. Cette performance était-elle proche de la perfection ?

D'abord, c'était il y a plusieurs mois. Ensuite, chaque match est complètement différent. C'était vraiment bien, nous avons battu les champions d'Europe quand ils avaient tous leurs joueurs en forme. À ce moment-là, nous étions en dessous d'eux, nous connaissions la difficulté. Notre engagement avec et sans le ballon était exceptionnel. Malheureusement, c'était une petite marge et nous aurions pu marquer plus. La victoire est agréable mais demain sera complètement différent. Nous en avons tiré des leçons. Nous pouvons faire mieux, surtout en attaque. Ils vont changer leur approche et ils savent qu'ils ont besoin de points pour rester en course.

Partenaires officiels

Mancity.com

31?
loading