équipe première

Pep : ce genre de moments donnent du sens à votre travail

Pep : ce genre de moments donnent du sens à votre travail
Pep Guardiola a fait part de son immense fierté après la victoire de City contre Fulham (2-1), en déclarant que la façon dont nous avons obtenu ces trois points précieux grâce au penalty du remplaçant Erling Haaland à la 95ème minute était un moment qui donne du sens à son travail.

Au cours d’un match âprement disputé à l'Etihad contre un Fulham déterminé et talentueux, Julian Alvarez a donné l'avantage à City à la 17ème minute avant que Joao Cancelo ne soit exclu et que les visiteurs n'égalisent sur penalty par Andreas Pereira.

Haaland, qui revenait de blessure en seconde période, voyait son but refusé pour hors-jeu, avant que City n’obtienne un penalty dans le temps additionnel suite à une faute sur Kevin de Bruyne.

Après une longue attente, Haaland a tiré depuis le point de penalty pour inscrire son 18ème but de la saison en Premier League, déclenchant des scènes de joie dans l'Etihad, où nous avons célébré notre septième victoire à domicile en Premier League, en autant de rencontres.

CITY+ | Abonnez-vous pour accéder à du contenu exclusif

Revenant sur cette victoire qui a permis à City de prendre provisoirement la tête de la Premier League, le coach n'a pas tari d'éloges sur ses joueurs - et sur les émotions suscitées par ce nouveau succès.

« Nous n'avons pas gagné la Premier League aujourd'hui, mais ce genre de moments donne du sens à notre travail », a déclaré Guardiola.

« Tout le monde a été exceptionnel, jouer pendant 65 minutes contre Fulham en infériorité numérique comme nous l’avons fait, c’est une grande performance. J’ai aussi adoré les célébrations avec les supporters après le match. »

« Voir les visages heureux dans la foule, le tour de terrain - c'était génial. »

« C'était tellement excitant, j’ai ressenti une grande émotion en tant que manager. Après sept ans ici, vous avez des doutes, vous avez des milliers de séances d'entraînement, de matchs et de voyages derrière vous. Mais ils sont toujours motivés et ont faim de succès. »

« Ça me rend tellement, tellement fier. »

Abonnez-vous au podcast officiel

Le boss a également eu des mots pour louer la façon dont le milieu de terrain de City a cherché à contrôler le jeu – se félicitant en particulier de la nouvelle grande prestation de Kevin De Bruyne.

« Vous ne pouvez pas attaquer rapidement parce qu'ils attaquent plus vite. Les quatre joueurs du milieu ont été extraordinaires, Bernardo, Gundo, Rodri et surtout Kevin », a ajouté Guardiola.

« Kevin a porté l’équipe sur ses épaules, comme contre Leicester. »

Le technicien catalan a également déclaré qu'il y avait une leçon à tirer pour ses joueurs, à la lumière du penalty de Fulham, Cancelo étant expulsé pour une faute sur Harry Wilson alors qu'il était le dernier défenseur.

« Je pense que c'était le dernier défenseur. Contact léger ou pas, il ne peut pas y avoir de contact », a ajouté Pep.

« Il méritait le rouge. Je l’ai dit plusieurs fois à tous les joueurs, en dehors de la surface après la 85ème minute, faites une faute. »

« Mais à ce moment du match, laissez-les marquer. Ok ils égalisent, mais jouer à 10 contre 11 c'est trop. »

« J'espère que nous pourrons apprendre, pas seulement Joao, nous tous. Cela arrive dans le football - si vous perdez le duel avec l'attaquant, cela peut arriver, comptez sur Eddie, il peut nous sauver. »

Partenaires officiels

Mancity.com

31?
loading