Compte-rendu de match

Ligue des champions : City s'offre une deuxième victoire face à Marseille

THE LADS: City celebrate the opener
Champions League
Champions League
mar. 27 oct.
0
3
Ferran Torres 
(18’), 
Ilkay Gündogan 
(76’), 
Raheem Sterling 
(81’)
Voir le résumé du match en vidéo
L'excellent début de saison de la Ligue des champions de la City s'est poursuivi avec une superbe victoire 3-0 contre Marseille

C'était notre première victoire en compétition sur le sol français et le style et le panache qu'elle a atteint laisse à penser que l'équipe de Pep Guardiola est proche de son meilleur niveau.

Ferran Torres a donné l'avantage à City en première mi-temps et d'autres buts d'Ilkay Gundogan et de Raheem Sterling ont permis à l'équipe de Pep Guardiola de s'imposer au Vélodrome. 

QUE S'EST-IL PASSÉ ?

Comme c'est souvent le cas, City a commencé contre une équipe qui cherchait à contenir et à défendre en nombre.

Les marseillais ont fait preuve de peu d'ambition lors des premiers échanges et étaient presque exclusivement cantonnés dans et autour de leur propre surface de réparation lorsque City a ouvert le score.

Une passe défensive de Valentin Rongier n'aurait pas pu - du point de vue de Marseille - trouver pire receveur. Kevin De Bruyne a récupéré le ballon dans l'espace à l'entrée de la surface avant d'envoyer une passe à ras de terre pour que Ferran Torres puisse marquer du pied à la 18e minute de jeu.

Une ouverture du score bien méritée pour City.

Raheem Sterling était une menace constante sur la droite et De Bruyne et Foden étaient brillants et inventifs, mais c'est Oleks Zinchenko qui a presque doublé l'avance de City à la 36e minute, lorsque Torres a récupéré une passe égarée et que Zinchenko a pris le relais, effectuant un tir à ras de terre qui a frôlé l'extérieur du poteau droit.


                        Ligue des champions : City s'offre une deuxième victoire face à Marseille

Marseille s'aventurait un peu plus après la pause, mais lorsqu'ils parvenaient à faire entrer le ballon dans la surface de réparation de City, Aymeric Laporte et Ruben Dias étaient là pour dégager.

Mais les occasions franches se faisaient rares de part et d'autre.

Il y avait toujours le danger qu'un seul but ne suffise pas, c'était donc avec un certain soulagement que City inscrivait le deuxième but.

Phil Foden centrait au second poteau pour Sterling, et Ilkay Gundogan reprenait le ballon.

A la 76e minute, les hommes de Pep Guardiola ont eu besoin d'un peu de repos, et le Catalan a réagi en retirant quatre de ses joueurs afin d'apporter de nouvelles jambes au match.

Et à la 81ème minute, De Bruyne échangeait des passes avec Riyad Mahrez avant d'effectuer une nouvelle passe parfaite dans la surface pour que Sterling puisse marquer à bout portant.

CITY A NOUVEAU EN FORME ?

De la première à la dernière minute, c'était City qui dominait le match. 

C'était un match que les hommes de Guardiola ont totalement dominé, et contre une équipe qui a terminé vice-championne derrière le PSG la saison dernière - et une équipe qui a déjà battu le PSG à l'extérieur cette saison.

REGARDEZ LA NOUVELLE COLLECTION DE LA LDC

Le mouvement était excellent, et la finition clinique.

Le rythme des passes à surtout plu au boss, Marseille ne pouvant rien faire. 

Compte tenu de nos problèmes de blessures, c'était impressionnant.

HOMME DU MATCH: PHIL FODEN

Des actions et une concentration formidables de la part de Phil Foden qui était très impliqué tout au long du match.

CE QUE CELA SIGNIFIE...

City débute parfaitement avec six points en deux matches.

Une autre victoire contre l'Olympiakos mardi prochain permettra à City de se rapprocher de la qualification pour les huitièmes de finale de la compétition. 

Porto est deuxième, à égalité avec l'Olympiakos, tandis que Marseille est en queue de peloton, ayant perdu ses deux premiers matches.

QUE VA-T-IL SE PASSER ENSUITE ?

City est de retour en Premier League ce week-end, avec un match samedi à 12h30 contre Sheffield United.

Ensuite, les Skyblues reçevront l'Olympiakos à l'Etihad le mardi suivant, alors que les matches continuent à se succéder à un rythme effréné.

Partenaires officiels

Mancity.com

31?