équipe première

"C'est un résultat juste" déclare Pep

Pep Guardiola a déclaré que le match nul de dimanche contre Liverpool (1-1) reflétait bien la situation actuelle.

« C'était un match difficile », a déclaré Guardiola. « Ils ont très bien commencé ».

« Ce n'est pas facile car ils ont été très rapides aujourd'hui avec quatre joueurs devant ».

« Après le penalty, nous avons mieux joué et avons égalisé. C'était un match serré. Peu d'occasions pour les deux équipes. »

« Bien sûr, chaque équipe veut trois points. Un point, c'est un point. Nous avons joué 12 matchs et perdu une fois cette saison. »

" Nous avons encore concédé un penalty, espérons que nous apprendrons »

"Mais je suis très heureux. Maintenant, j'espère qu'ils pourront profiter de la trêve internationale et revenir sains et saufs, sans blessures. »

L’entraîneur catalan a également fait l'éloge de Gabriel Jesus et de Joao Cancelo.

L'attaquant brésilien a marqué son troisième but de la saison.

"Il était vraiment bon », à déclaré Pep.

"Je ne m'attendais pas à ce qu'il puisse tenir 90 minutes, mais il l'a fait. Il aide beaucoup. Il a fait inscrit but fantastique - un bon but. C'était un bon résultat pour lui".

Sur Cancelo, qui a été élu Homme du Match, il a ajouté : "Il a joué de façon exceptionnelle, avec et sans le ballon. »

"Quand il est constant, sa concentration est fantastique. C'est un joueur de football fantastique.

FORWARD MARCH: Joao Cancelo takes the fight to Liverpool
FORWARD MARCH: Joao Cancelo takes the fight to Liverpool

Les deux équipes semblaient épuisées après leurs efforts.

"Aujourd'hui, l'arrière droit de l'équipe d'Angleterre est blessé", a ajouté Guardiola en référence au problème de mollet de Trent Alex-Arnold qui a obligé le défenseur à sortir en deuxième période.

"Comment ne comprennent-ils pas que c'est différent d'une situation normale ?

"Toutes les ligues du monde, sauf celle-ci - peut-être parce qu'elle aime être différente - ont cinq remplaçants pour protéger les joueurs parce que la situation est inhabituelle.

"Je suis surpris. Je ne comprends pas. Mais le spectacle doit continuer. Il s'agit de protéger les joueurs.

"La situation actuelle est exceptionnelle et toutes les ligues du monde entier le constatent, sauf ici.

"Lebron James a remporté le titre NBA et partira ensuite en vacances pendant deux mois, trois mois.

"Ces gars avaient deux semaines. Sir Alex Ferguson, Arsène Wenger disent la même chose - rien n'a changé.

"Vont-ils changer avec Jurgen, moi-même, Ole ? Bien sûr que non. Le virus est là. Pareil en Allemagne. En Espagne. »

Partenaires officiels

Mancity.com

31?
loading