Compte-rendu de match

City offre une performance 5 étoiles

HIGH AND MIGHTY: Riyad Mahrez celebrates after his opener
Premier League
Premier League
sam. 28 nov.
5
0
Riyad Mahrez 
(6’, 22’, 69’), 
Benjamin Mendy 
(41’), 
Ferran Torres 
(66’)
Voir le résumé du match en vidéo
City a dominé Burnley à l'Etihad Stadium grâce à un Riyad Mahrez en grande forme...

Il fallait reprendre confiance après le match contre Tottenham. Après un déluge de buts, c'est chose faite : les hommes de Pep Guardiola sont repartis au vestiaires avec trois points précieux dans ce championnat...

Ce qu'il s'est passé

Le match commençait sur les chapeaux de roue. Une minute après une tentative ratée de peu de la part de Ferran Torres (5'), Riyad Mahrez inscrivait le premier but pour les Skyblues. Servi par un KDB inspiré, l'Algérien s'appliquait dans la surface pour enrouler son tir et tromper une première fois Peacock-Farrell. 1-0.

Mais les Citizens ne voulaient pas relâcher la pression tant que la rencontre n'était pas terminée : Walker donnait un bon ballon à Mahrez, qui remettait au latéral anglais. Ce dernier tentait sa chance, mais loupait le cadre.

Trois minutes plus tard, Walker jouait rapidement une touche pour donner un bon ballon dans la surface à Riyad Mahrez, qui transformait l'occasion d'un superbe enroulé. 2-0.

Le temps fort se confirmait pour les Citizens : des tentatives de Kevin De Bruyne d'abord (25', un lob bien repoussé par Peacock-Farrell) et Torres ensuite (26', une tête qui allait au fond des filets mais l'Espagnol était ensuite signalé hors-jeu) mettaient la pression sur Burnley.

Peu avant la mi-temps, KDB, encore dans ses œuvres, servait Benjamin Mendy au deuxième poteau, permettant au Français d'inscrire son premier but sous le maillot des Skyblues, une volée à ras de terre qui trompait le portier des Clarets. 3-0.

Après une tentative infructueuse de Jesus (45'+1), l'arbitre sifflait la fin de la première période. 3-0, score à la mi-temps.

La deuxième moitié du match allait être aussi intense que la première. Les hommes de Pep Guardiola étant d'abord contraints de défendre sur une phase offensive favorable aux Clarets. McNeil forçait Ederson à faire un arrêt à la 51e, Rodriguez tentait lui aussi sa chance une dizaine de minutes après, Benson tirait un coup franc qui échouait non loin des buts du portier des Skyblues... Mais City tenait bon et paraissait plus serein que jamais.

Burnley improved after the restart and caused one or two problems but when City shifted up a gear midway through, the Clarets shipped another two goals in the space of three minutes.

Goal No.4 came with a fine nove that saw Mahrez find the overlapping Walker and his low cross was picked up by Jesus who nudged it to Ferran Torres to drill home from eight yards.

Three minutes later, it was five.

Ferran Torres marquait le quatrième but après une sublime action collective qui s'est conclue sur une passe décisive de Jesus vers son coéquipier espagnol, qui s'appliquait sur la finition pour inscrire son premier but avec City. 4-0.

Quelques minutes plus tard, Riyad inscrivait son troisième but du match grâce à Foden, qui était entré entre temps. L'Anglais délivrait un superbe centre sur la tête de son coéquipier, qui finissait parfaitement. 5-0.

À la 75e minute, Peacock-Farrell poussait le ballon dans ses filets. Heureusement pour le portier, l'arbitre, après vérification, signalait Jesus, qui avait mis la tête avant la bévue du gardien des Clarets, hors-jeu.

Des tentatives non cadrées de Foden (80'), Mahrez (81') allaient ensuite menacer à nouveau les cages de Peacock-Farrell. KDB allait même jusqu'à se heurter au poteau à la toute fin du match, mais les Citizens finissaient la rencontre sur le score très satisfaisant de 5-0, obtenu avec la manière.

L'homme du match

C'est bien entendu Riyad Mahrez, auteur de trois buts sublimes et d'un match exceptionnel, qui a été nommé homme du match.

LA COMPO

City: Ederson, Kyle Walker, Rúben Dias (Eric Garcia 70), John Stones, Ilkay Gündogan, Gabriel Jesus, Rodrigo (Fernandinho 46), Kevin De Bruyne (c), Ferran Torres (Phil Foden 67),. Benjamin Mendy, Riyad Mahrez

Le banc:

Zack Steffen, Raheem Sterling,. Bernardo Silva, João Cancelo, Eric Garcia

L'avis du coach

« C'était important de revenir avec une victoire en Premier League. On a joué beaucoup de matches, donc jouer 90 minutes et maintenir son niveau n'est pas facile, mais il y a toujours moyen de progresser. »

Ce que ça signifie

City est huitième, à six points du leader de Premier League, Liverpool, avec un match de retard.

Et après ?

City affrontera Porto au Portugal en Ligue des Champions pour son avant-dernier match de poule. L'enjeu : confirmer sa place de leader dans son groupe.

Partenaires officiels

Mancity.com

31?