équipe première

City montre la voie à l’EURO 2020

Après une saison historique en club, nos stars continuent de briller sur le plan international.

Avec 15 participants à l'Euro 2020 depuis la phase de groupes, on peut dire que City a marqué de son empreinte la compétition.

Cependant, à l'issue des huitièmes de finale, mardi, une autre statistique impressionnante a été mise en évidence : le premier but d'OleksandrZinchenko, lors du match entre l'Ukraine et la Suède, a fait de lui le cinquième joueur de City à trouver le chemin des filets lors de l'Euro 2020.Seule l'équipe italienne de l’Atalanta a réussi cet exploit jusqu'à présent.

Avec l'élimination du Pays de Galles, des Pays-Bas, du Portugal et de l'Allemagne en huitièmes de finale, les espoirs de titre de Matt Smith, Nathan Ake, Bernardo Silva, Ruben Dias et IlkayGundogan se sont envolés.

DOWNLOAD THE MAN CITY APP

Cependant, les rêves de gloire de dix de nos stars sont toujours d'actualité.

Découvrez ci-dessous où en est chacun d'entre eux à l'approche des quarts de finale et lesquels ont trouvé le chemin des filets jusqu'à présent.

Raheem Sterling - Angleterre

Le premier joueur de City à marquer lors du tournoi a été notre ailier, inscrivant l'unique but du match lors de la première victoire de l'Angleterre devant la Croatie.

Après un match nul et vierge contre l'Écosse, Sterling a réitéré cette performance lors de la victoire 1-0 contre la République tchèque, assurant ainsi aux Three Lions la première place du groupe D et une place en huitièmes de finale contre l'Allemagne de Gundogan.

L'attaquant n'a pas perdu son sens du but face à la Mannschaft, et sa troisième réalisation a fait de lui le deuxième joueur anglais à marquer les trois premiers buts de l'Angleterre dans un tournoi majeur depuis Gary Lineker à la Coupe du monde 1986.

Harry Kane a complété le tableau d’affichage pour offrir à l'équipe de Gareth Southgate une victoire historique de 2-0 à Wembley, ouvrant la voie à un quart de finale contre l'Ukraine.

Après quatre clean sheets successifs, grâce notamment à l'assiduité défensive de John Stones et Kyle Walker, la confiance règne dans le camp anglais.

Avec Sterling dans une forme étincelante et Phil Foden qui espère également trouver sa place, l'Angleterre est persuadée de pouvoir aller jusqu'au bout.

Kevin De Bruyne–Belgique

Bien qu'il n'ait pas participé à la première victoire de la Belgique contre la Russie, De Bruyne s'est immédiatement mis au travail lors de la deuxième journée contre un Danemark en pleine résurgence.

Le milieu de terrain a trompé deux défenseurs danois d'une passe intelligente, après avoir semblé vouloir tirer, afin d'offrir une passe décisive à Thorgan Hazard pour égaliser après la pause, puis de marquer le but de la victoire à 20 minutes de la fin.

Après avoir été lancé par Eden Hazard, le milieu de terrain s'est échappé sur la gauche et a envoyé une frappe à ras de terre dévastatrice au premier poteau de Kasper Schmeichel.

Et De Bruyne a été à nouveau à son meilleur niveau lorsque les Diables Rouges ont assuré la première place du Groupe B en s'imposant 2-0 face à la Finlande, offrant à RomeluLukaku le dernier but du match juste après la 80e minute.

Le milieu de terrain commençait de nouveau à imposer son jeuen huitième de finale contre le Portugal, mais a été contraint de sortir en raison d'une blessure à la cheville après avoir été touché par Joao Palhinha en fin de première mi-temps.

Le pays tout entier retient son souffle dans l'espoir que le Joueur de l'année de la PFA soit suffisamment rétabli pour participer à la fin de la compétition.

Aymeric Laporte & Ferran Torres - Espagne

Deux de nos quatre stars espagnoles ont marqué lors de l'écrasante victoire 5-0 contre la Slovaquie, qui a permis à la Roja de se qualifier pour les huitièmes de finale lors de la troisième journée.

Laporte, aligné aux côtés d'Eric Garcia au cœur de la défense, a inscrit son premier but international d'un coup de tête dans le temps additionnel de la première mi-temps, pour doubler l'avance de l'équipe de Luis Enrique.

Torres a suivi après son entrée en jeu, trouvant le chemin des filets d'une délicieuse talonnade sur un centre à ras de terre de Pablo Sarabia au premier poteau.

L'ailier de City s'est à nouveau illustré lors d'une victoire palpitante contre la Croatie en huitième de finale, où l'Espagne est devenue la première équipe de l'histoire de l’EURO à inscrire cinq buts lors de deux matches consécutifs.

ÀCopenhague, Torres a semblé avoir scellé la victoire de son équipe, lorsque sa finition en douceura permis à la Roja de mener 3-1 à 13 minutes de la fin.

Cependant, dans l'un des matchs les plus captivants de l'Euro 2020 jusqu'à présent, une incroyable remontée en fin de match a permis à la Croatie de pousser la rencontre jusqu’en prolongation.

L'Espagne s'est imposée 5-3, avec Rodrigo entré en fin de match pour aider à renforcer la défense après que les buts d'Alvaro Morata et de MikelOyarzabal en prolongation aient donné l'avantage aux triples champions.

La Roja affrontera la Suisse en huitième de finale de l'Euro 2020, qui a éliminé les champions du monde en titre, la France, aux tirs au but plus tard dans la soirée.

Oleksandr Zinchenko - Ukraine

Le cinquième et dernier buteur de City a permis à son pays d'entrer dans l'histoire lors de sa victoire 2-1 en huitièmes de finale contre la Suède, vainqueur du Groupe E.

Après avoir été utilisé comme milieu de terrain lors de la phase de groupes, Zinchenko a été déployé comme arrière latéral gauche à Glasgow et, en moins d'une demi-heure, il a inscrit le premier but du match.

Se faufilant au second poteau, le joueur de City ouvre le score d’une reprise de volée puissante, suite à un bon ballon d'AndriyYarmolenko, pour donner l'avantage à l'Ukraine.

Emil Forsberg égalise pour les Suédois avant la pause et, les jambes fatiguées et les occasions nettes se faisant rares, le match semble se diriger vers les tirs au but.

Mais il restait juste assez de temps pour que Zinchenko fasse une dernière fois étalage de toute sa classe. À la 121e minute, il envoyait un ballon parfait dans la surface suédoise, qui atterrissait sur la tête d'ArtemDovbyk.

Le remplaçant n’a pas manqué la cible, provoquant des scènes de liesse parmi les joueurs ukrainiens, qui remportaient leur premier match à élimination directe de l'histoire de l’EURO et se préparaient à affronter l'Angleterre en quart de finale.

Partenaires officiels

Mancity.com

31?
loading