Caroline Weir pense qu’il n’y a que peu de matches qui pourront être aussi importants que ce derby d’ouverture de la FA Women’s Suepr League contre Manchester United samedi.

Ce match promet d’être la meilleure façon de lever le rideau sur cette nouvelle saison : les équipes féminines de City et de United vont se rencontrer pour la première fois à l’Etihad Stadium.

Weir, bien sûr, est familière des grandes occasions. Elle a joué la finale de FA Cup et de Continental Cup pour l’équipe de Nick Cushing et a joué un rôle clé avec l’Ecosse lors du Mondial cet été en France.

Mais elle pense que le match contre United à l’Etihad sera une occasion très spéciale pour tout le monde au club.

« Je ne pense pas qu’il y ait plus grand match à jouer, surtout qu’il s’agit de la première rencontre professionnelle entre nous, et c’est à l’Etihad », a déclaré la milieu de terrain. 

« Ce sera une occasion spéciale, mais on ne va pas trop y penser – au final, c’est un match de football et on veut gagner, et commencer la saison de la bonne façon. »

« Bien sûr, on est impatientes. Notre objectif lors de la préparation de présaison, c’était ce match. »

« C’est excitant et on est vraiment impatientes. »

Notre rival voudra réaliser une performance, puisque c’est leur premier match après leur promotion en première division.

Et Weir pense que l’équipe menée par Casey Stoney présentera un challenge de taille. 

« United viendra sans pression – c’est leur première saison en WSL et elles ont très bien joué l’an dernier. »

« Il y a eu de nouvelles recrues de qualité. Je suis sûre que Casey Stoney les aura bien entraînées et que ce sera un test difficile. »

« Le championnat grandit chaque année et devient plus compétitif. C’est un championnat difficile. »

« Je suis sûr que nous serons prêtes pour ce jour. Nous devrons être à notre meilleur niveau pour avoir un résultat. »

Pour Jeanine Beckie, pendant ce temps, la chance de faire partie de l’histoire et de jouer le premier derby féminin professionnel à l’Etihad sera une occasion très spéciale.

Et la canadianne est impatiente de goûter à cette passion et cette rivalité qui sont induites par ce Manchester Derby. 

« Il y a beaucoup de filles dans l’équipe – moi y compris – qui sont heureuses d’avoir l’opportunité de faire partie de l’histoire en jouant le premier match professionnel de City contre United, a admis Beckie.

« C’est une rivalité qui est tellement ancrée dans l’équipe masculine et qu’on aimerait créer avec l’équipe féminine. »