quote feed-section sponsor-promos cf show linkedin dugout

Comptes-rendus des matchs | Season 2018/19

Vidéo Galerie photos

Man City 2
Liverpool Liverpool 1

SPECIAL ONE: Sergio can't contain his joy after his wonder strike

SPECIAL ONE: Sergio can't contain his joy after his wonder strike

Premier League Att:54511 jeudi 3 janvier 2019 20:00:00

Manchester City

2

Agüero 40'

Sané 72'

2 - 1

Liverpool

1

Barbosa de Oliveira 64'

Arbitre
Anthony Taylor

Manchester City:

  • Santana de Moraes
  • Laporte Walker 86’
  • Stones
  • da Silva
  • Kompany Otamendi 88’
  • Veiga de Carvalho e Silva
  • Silva Gündogan 65’
  • Luiz Rosa
  • Agüero
  • Sané
  • Sterling
Remplaçants non utilisés:
Mahrez, Muric, de Jesus, De Bruyne

Liverpool:

  • Ramses Becker
  • Alexander-Arnold
  • Robertson
  • van Dijk
  • Lovren
  • Henderson
  • Wijnaldum Sturridge 86’
  • Milner Tavares 57’
  • Salah Ghaly
  • Mané Shaqiri 77’
  • Barbosa de Oliveira
Remplaçants non utilisés:
Mignolet, Keita, Lallana, Moreno

City a rendu une copie quasiment parfaite contre Liverpool pour revenir à quatre petits points du leader de Premier League...

Les Citizens arrivaient sur le terrain avec une seule intention : gagner. Ce match de haut de tableau pour se maintenir dans la course au titre s'annonçait dantesque. Le match de la semaine, du mois. De la saison. 

Ce qu'il s'est passé

City commençait son match sur un temps fort. Sané entamait la rencontre avec une belle course sur l'aile et une magnifique conservation de balle à la 3e minute. La rencontre commençait de façon très physique, comme l'illustrait le choc entre Fernandinho et Henderson dès la 5e minute de jeu.

La première occasion du match était pour les Reds à la 9', mais Ederson était vigilant et se plaçait sur la trajectoire du centre-tir d'Alexander Arnold.

On pouvait noter une fébrilité des deux côtés, avec des erreurs techniques dans les transmissions, et une timidité évidente des deux équipes. Le match semblait dans les mains des joueurs de Liverpool à partir du quart d'heure de jeu, mais City tenait bon défensivement.

Le temps fort pour Liverpool en première mi-temps était à la 18e minute : Salah passait les 16,50m, transmettait à Mané, qui trouvait le poteau. Stones dégageait sur Ederson, le ballon était à deux doigts de rentrer... Mais Stones se rattrapait en dégageant à quelques millimètres près avec Salah sur son dos...

NICK OF TIME: John Stones stops Liverpool scoring by the narrowest of margins

Quelques minutes plus tard, Mané tirait sur Ederson, particulièrement en forme ce soir...

À la 20e minute de jeu, Agüero filait tout seul au but mais était arrêté irrégulièrement dans sa contre-attaque par Lovren à trente mètres du but des Reds... Le Croate prenait un jaune mérité.

Le match s'était définitivement emballé. City se réveillait et était plus à l'aise techniquement dans ses transitions et dans les duels dans l'entrejeu, à l'instar d'une combinaison entre le Kun et Sané, qui précédait un centre en retrait à ras de terre de Bernardo mais le Portugais trouvait un Red sur son chemin.

SOLID SILVA: Bernardo looks to get City motoring once more

À la 28e, Van Dijk contrait le tir de David Silva après un beau travail de Sterling sur l'aile droite.

La rencontre continuait à être très physique : Kompany sortait un tacle stratosphérique sur Salah, le geste égratignait l'Egyptien, l'arbitre sortait le jaune pour le Belge (31').

Sur le temps fort des Citizens à la fin de la première période, Agüero, opportuniste, qui était tombé dans la surface sur le corner, était trouvé par Sané sur une passe dans la surface. Après un contrôle parfait, El Kun décroche un tir surpuissant à bout portant qui trompe Alisson Becker. 1-0

GLOVE STORY: Kun and his City team-mates celebrate his stunning strike

Laporte prenait un jaune suite à une intervention irrégulière sur Milner. Le coup franc ne donnera rien, les joueurs retournaient au vestiaire sur le score de 1-0.

La reprise était difficile pour Liverpool avec des approximations techniques dans les contrôles et les passes. À la 52', une incursion de Sterling dans la surface menaçait les Reds. C'était un temps fort évident pour City, mais les Skyblues ne trouvaient pas le cadre malgré les situations intéressantes qu'ils se procuraient.

Le travail défensif de toute l'équipe est à noter. Les hommes de Pep Guardiola travaillaient ensemble. Travail illustré par le geste défensif impressionnant de Bernardo à la 55e minute : le Portugais faisait une reprise acrobatique pour dégager proprement... 

EYES FRONT: Pep Guardiola watches over proceedings

Danilo tentait un tir de loin à la 59e minute, frappe qui passait de peu à côté du cadre. La fébrilité des Reds était évidente depuis la reprise... jusqu'à l'entrée de Fabinho. Kompany, sur coup franc, sauvait son but après son intervention quelque peu ratée de la tête alors que Ederson sortait et laissait son but ouvert...

Liverpool s'était ressaisi : l'entrée de Fabinho à la 58' aura été décisive, avec le but de Firmino de la tête peu après l'heure de jeu. 1-1

C'était définitivement un des matches de la saison à gagner pour les Skyblues... Poussé par cette idée et plein de rage, Sané y allait de son but à la 71e : bien servi dans la profondeur par Sterling, il profitait de la position d'Agüero, qui fixait Lovren, pour se défaire du pressing et décrocher un tir croisé à ras de terre. 2-1.

TRIGGER HAPPY: Leroy Sane fires home City's second goal

Le match s'emballait alors en faveur des Citizens. Les Reds, occupés à revenir au score, laissaient des espaces dans leur dos, largesse défensive que les Skyblues étaient déterminés à exploiter.

À la 79', Sané perçait la défense, transmettait à Sterling qui tentait le dribble mais perdait la balle face à Henderson...

Mais ce n'était pas fini : à la 82e minute de jeu, El Kun perdait son son duel face à Alisson, qui se couchait bien suite à la contre-attaque fulgurante à trois menée par Sterling avec Silva sur le côté gauche...

Mais Liverpool continuait à tenter : Salah décrochait un tir à la 84e, frappe déviée par Ederson... Les Skyblues pouvaient remercier leur portier...

Suite à cette offensive, c'était un corner qui était sauvé par Stones, décidément très en jambes lui aussi.

SILVER STREAK: Sergio Aguero runs at the Liverpool defence

À la fin du temps réglementaire, Bernardo faisait une incursion dans la surface suite à un cafouillage de la défense des Reds. L'ancien Monégasque tirait, sa frappe était repoussée par Alisson, Sterling reprenait mais sa frappe passait à côté...

Les dernières minutes ont défilé, sous haute tension avec la pression mise par Liverpool qui attaquait de façon trop imprécise pour que les tentatives des hommes de Jürgen Klopp soient couronnées de succès...

Les joueurs rentraient donc au vestiaire avec une victoire extrêmement précieuse dans la course au titre pour les hommes de Pep. Les Skyblues pouvaient être fiers de la copie qu'ils ont rendu, autant sur le plan offensif qu'en défense.

GLOVE STORY: Kun and his City team-mates celebrate his stunning strike

L'homme du match

Bernardo Silva. Le Portugais était partout, en attaque, dans la construction... jusqu'au secteur défensif, où le Portugais a été des plus précieux... Quel joueur !

Ce que ça veut dire

City est deuxième du championnat, mais revient à quatre longueurs du leader de Premier League, Liverpool.

Et après ?

Dimanche, à 15h (heure française), City rencontrera Rotherham à l'Etihad Stadium dans le cadre de la FA Cup.

 

Actus de l'équipe première

Pep : "Une belle opportunité de réduire l'écart"

PREVIEW: A word from the boss...

Pour le premier match de l’année 2019, Manchester City a l’opportunité de revenir dans la course au titre, où Liverpool, l’adversaire de ce jeudi soir, est pour l’instant en tête.

Pour le premier match de l’année 2019, Manchester City a l’opportunité de revenir dans la course au titre, où Liverpool, l’adversaire de ce jeudi soir, est pour l’instant en tête.

Comptes-rendus des matchs

City revient après sa victoire contre les Saints

Actus de l'équipe première

Pep : "On ne peut pas abandonner"

FESTIVE POINTER: Pep Guardiola passes on some intructions

Pep Guardiola a expliqué que son équipe devait travailler toujours plus pour traverser ce moment difficile.

Pep Guardiola a expliqué que son équipe devait travailler toujours plus pour traverser ce moment difficile.