quote feed-section sponsor-promos cf show linkedin dugout

Comptes-rendus des matchs | Season 2018/19

Vidéo Galerie photos

Man City 3
Bournemouth Bournemouth 1

BACK IN FRONT: Sterling celebrates after his close-range effort

BACK IN FRONT: Sterling celebrates after his close-range effort

Premier League Att:54409 lundi 3 décembre 2018 13:00:00

Manchester City

3

Silva 16'

Sterling 57'

Gündogan 79'

3 - 1

Bournemouth

1

Wilson 44'

Arbitre
Stuart Attwell

Manchester City:

  • Santana de Moraes
  • da Silva
  • Otamendi
  • Laporte
  • Zinchenko Delph 54’
  • Luiz Rosa
  • Gündogan
  • Veiga de Carvalho e Silva Mahrez 87’
  • Sané
  • Sterling
  • de Jesus Silva 77’
Remplaçants non utilisés:
Muric, Foden, Walker, Kompany

Bournemouth:

  • Begovic
  • Mings
  • Aké
  • Francis
  • Cook
  • Daniels
  • Fraser Brooks 72’
  • King Stanislas 85’
  • Cook
  • Surman
  • Wilson Mousset 85’
Remplaçants non utilisés:
Boruc, Rico, Defoe, Simpson

City s'est maintenu à la première place du championnat à cinq longueurs de ses poursuivants après un match disputé (3-1).

Pos Team P GD Pts
1 Manchester City 14 +37 38
2 Liverpool 14 +22 36
3 Chelsea 14 +19 31
4 Arsenal 14 +14 30

Un match globalement satisfaisant, avec une attaque malheureusement un peu trop stéréotypée en fin de première mi-temps et au début de la seconde période. Mais la défense des Skyblues a répondu présente au moment opportun et les Cherries ont eu du mal, techniquement, à exploiter l'inattention du bloc mancunien avant et après la mi-temps. Un match qu'on n'attendait probablement pas aussi compliqué, mais Bournemouth a été un adversaire redoutable. 

Ce qu'il s'est passé

La première mi-temps était plutôt... étrange. On sentait les Skyblues en perte d'automatisme... Les Citizens ont tout de même commencé le match sur les chapeaux de roue, avec Sané qui tentait un bon centre vers Jesus, trop court de quelques centimètres (1')... 

S'en est suivie une occasion pour Wilson à la 4'. Le corner des Cherries était joué court, Wilson obtenait le ballon dans les pieds mais ne cadrait pas.

Le match prenait la tournure habituelle des autres matches joués par les Skyblues contre des équipes à trois défenseurs centraux. Les Citizens se postaient à l'entrée de la surface adverse, tentant de construire dans le peu d'espace dont ils disposaient. Bournemouth tentait quelques contres à l'image de Fraser, anéanti par Ferna (6') ou de King, rattrapé par Sané (9')...

A la 11e minute de jeu, un centre de Zinchenko visait Jesus à la 11'... mais le Brésilien ratait le cadre.

MY BALL: Danilo and Ryan Fraser battle for possession

City passait par les ailes et tentait de jouer long vers Sané et Sterling, qui étaient chargés de prendre la défense des Cherries de vitesse pour déborder et centrer.

Cette méthode paiera après un quart d'heure de jeu avec le but de Bernardo Silva. Le ballon de Zinchenko par dessus la défense trouvait Sané, Begovic repoussait le ballon en sortant dans les jambes de Sané mais Bernardo, en bon renard des surfaces, était présent au bon endroit et au bon moment pour décrocher un tir qui trouve les filets du portier des Cherries.

City s'installait à l'orée de la surface de Bournemouth, sans que le dispositif soit payant pour autant.

UP AND AWAY: Callum Wilson's fine header draw Bournemouth level on the stroke of half-time

Le match va baisser en intensité malgré quelques tentatives du côté des Skyblues (Bernardo, 17', Sané, 35'). C'est Bournemouth qui allait montrer les dents. D'une part avec le centre de King vers Wilson, qui ne le trouve pas, mais Ederson est obligé de sortir... Mais le portier sera alerté à plusieurs reprises lors de la fin de la première période, la défense des Skyblues perdant en intensité.

C'est Wilson qui en a profité juste avant la fin de la première mi-temps. Servi par le centre de Francis, l'attaquant égalisait avant le retour au vestiaire.

On retrouvait les Citizens remontés à leur retour du vestiaire. Si les Skyblues ont essuyé une occasion de la part des Cherries à la reprise avec King qui cherchait Daniels au deuxième poteau, les intentions et le fond de jeu des hommes de Pep Guardiola étaient meilleurs.

UP THE BLUES: The boys celebrate our opener

La preuve avec Sterling, qui a troué toute la défense de Bournemouth à la 53eme minute, sans pour autant trouver les filets sur son tir, contré par Surman et par Begovic... Une minute plus tard, l'Anglais décrochait un centre-tir, repoussé là aussi par le portier adverse.

Il aura fallu attendre la 57' pour que Sterling délivre les Mancuniens. L'ailier passait à Danilo aux abords de la surface, le brésilien décrochait un tir, repoussé par Begovic. Mais Sterling est là sur le ballon lorsqu'il est paré... 2-1.

C'était alors à Jesus de faire le show, à deux reprises. Sa tête sur le coup-franc de Gündogan est repoussée par le portier des Cherries. Une minute plus tard, Son centre à ras de terre et en retrait trouve Fernandinho, mais le Brésilien voit son tir passer à quelques centimètres du poteau.

Bournemouth en a profité pour se payer un temps fort autour de la 75e minute, avec des menaces pesant sur les 16,5m de City. Heureusement, la défense des Citizens et Ederson étaient vigilants.

THREE AND EASY: Gundogan produced a fine finish for City's third

City a ensuite posé le pied sur le ballon et maîtrisé la fin du match, en faisant même le break avec une réalisation signée Gündogan : Sané tirait le corner concédé par Bournemouth mais voyait son centre repoussé par la défense, l'ailier allemand le récupérait, exécutait un une – deux avec Silva. L'Espagnol passait vers Gundo qui conclut parfaitement l'action. 3-1. 

Le match s'est tranquillement terminé sur une phase de possession des Citizens, qui avaient donc fait le break à une dizaine de minutes de la fin. Score final : 3-1. 

L'homme du match : Leroy Sané 

L'ailier allemand de City n'a pas arrêté de proposer du jeu et a distribué une passe décisive cet après-midi.

Ce que ça signifie

City se maintient à la première place du championnat à cinq longueurs de Liverpool qui, de son côté, affrontera Everton dimanche. 

Ce qu'en pense Pep

"C'est une belle victoire, après la Champions League c'est toujours difficile. On pense que c'est facile pour nous mais ce n'est pas le cas. Je suis content de cette victoire."

"On a eu un moment de relâchement, mais on a été plus agressifs ensuite et on a changé notre façon de jouer. Je leur ai demandé davantage à la mi-temps mais les 5 premières minutes n'étaient pas bonnes. Mais l'action de Raheem Sterling a tout changé."

PEP TALK: The boss gets his message across early in the second half

"Leroy a été fantastique. On ne s'attend pas à avoir une performance aussi incroyable à chaque match. Parfois, ça arrive. C'est une leçon que l'on doit apprendre, comment gagner lorsqu'on est fatigués."

Et après ?

City se déplacera à Watford mardi soir pour un match qui a tout d'un test.

Si les Skyblues ont gagné lors des deux derniers déplacements chez les Hornets en marquant 11 buts au total, ce match risque d'être plus serré, avec un bon départ de leur part en ce début de saison.

Actus de l'équipe première

Pourquoi Raz est le cauchemar des Cherries...

Actus de l'équipe première

City vs Bournemouth : Le point sur l'effectif

Actus de l'équipe première

Joueur du mois de novembre : Les candidats !

Raheem Sterling, David Silva et Aymeric Laporte sont les trois candidats pour le titre de joueur Etihad du mois de novembre. 

Les votes pour le joueur du mois de novembre sont ouverts !