Manchester City connaît une saison spéciale...

Après une première période frustrante, Manchester City a fini par trouver la faille en début de seconde période grâce à Kevin De Bruyne sur coup France avant se faire surprendre par les visiteurs.

Tenus en échec par les Saints, les Citizens se sont finalement imposé in extremis 2 à 1dans le temps additionnel grâce à Raheem Sterling et enregistre leur dix-neuvième victoire consécutive toutes compétitions confondues et affichent 59 buts au compteur.

Avec 40 points après 14 matches de Premier League, Manchester City connaît son meilleur début de saison en Premier League et restent leaders avec huit points d’avance sur son dauphin et rival, Manchester United.

En résumé

Invaincus, les Citizens avaient bien l’intention de continuer sur leur lancer et ont d’entrée de jeu camper dans la moitié des Saints et solliciter leur portier. Fabian Delph tentait ainsi de surprendre Forster avec une frappe depuis les 25 mètres mais le gardien adverse était parfaitement vigilant (3e).

Face aux pressing agressif des Skyblues, Southampton se contentait de défendre en début de match et de repousser les ballons Citizens.

Les hommes de Pep Guardiola allaient devoir s’armer de patience pour trouver la faille ou bien tenter leur chance de loin comme Fernandinho à la 13e, qui a frôlé le montant gauche du but de Forster.

Mais les Citizens ont bien failli se faire surprendre par les visiteurs dans la foulée, Hoedt trouvant la barre de la tête (14e) sur corner.

Sur le contre qui a suivi, Sterling sollicitait Forster avec une frappe enroulée depuis l’entrée de la surface. Sans succès. Fernandinho (20e) et Gabriel Jesus (24e) ont ensuite buté sur le gardien des Saints, impérial en cette première période. 

 Après s’être créés une première occasion, les Saints ont commencé à jouer de mieux en mieux, profitant des contres pour venir perturber la défense des Skyblues.

Les visiteurs se créaient deux occasions à l’approche de la mi-temps par l’intermédiaire de Lemina (34e) et de Yoshida (35e).

Dans l’impasse et ne trouvant pas d’espace dans la défense de Southampton, la frustration commençait à gagner Manchester City qui partait à la pause sans avoir réussi à concrétiser sa domination.

Mais les Citizens sont revenus d’attaque pour ouvrir le score deux minutes seulement après la reprise sur un coup franc de De Bruyne, parfaitement cadré et dévié par Van Dijk dans ses propres filets (47e).

Gabriel Jesus manquait de doubler la mise une minute plus tard en voyant sa frappe filer à côté. L’attaquant brésilien n’abdiquait pas et, parfaitement décalé par Agüero, venait buter sur Forster à la 56e.

Conscients qu’un but pouvait ne pas suffire, les Skyblues continuaient de bombarder Forster et d’étouffer Southampton et de gérer leur avance.  

Une avance qui n’était pas suffisante car, à la surprises générale, les visiteurs égalisaient alors qu’il restait 15 minutes à jouer. Servi en retrait par Boufal, Romeu plaçait un tir puissant sous la barre à la 75e.

Tout était à refaire pour les hommes de Pep Guardiola qui se précipitaient et avaient du mal à poser leur jeu… Les minutes passaient et avec cinq minutes de temps additionnel Manchester City semblait se diriger vers un nul…

Mais les Citizens n’avaient pas l’intention de laisser la victoire leur échapper et a finalement marque le but de la victoire dans les toutes dernières secondes, l’Etihad exultant de joie !

A l’entrée de la surface, Raheem Sterling enroulait sa frappe du droit pour trouver la lucarne de Forster et offrir aux siens la victoire sur le fil. Superbe. Intense. ‘Typical City’... 

Homme du match - Kevin De Bruyne

Il a ouvert le score et a été la force créative de City tout au long de ce match.

Et après ?

City reçoit West Ham United dimanche en Premier League, puis se déplacera en Ukraine pour affronter le Shakhtar Donetsk pour son dernier match de la phase de groupe de la Ligue des Champions.