quote feed-section sponsor-promos cf show linkedin dugout

Actus de l'équipe première

Vidéo 1 Galerie photos

City vs Schalke : Le point de vue de l'expert

Sergio Aguero running past the Schalke defence

Sergio Aguero running past the Schalke defence

Avant la rencontre face à Schalke, Manchester City s'est entretenu avec un journaliste allemand, expert de la Bundesliga.

Journaliste freelance basé en Allemagne depuis 20 ans et correspondant du Bayern Munich pour ESPN, Mark Lovell connaît plutôt bien la Bundesliga.

Avant le huitième de finale retour, mancity.com a discuté avec Mark pour avoir ses impressions sur l’adversaire allemand, Schalke 04…

 

Mark, où en est Schalke avant cette rencontre ?

Ils ont eu quelques difficultés. Depuis la défaite au match aller, Schalke a perdu 4-0 face au Fortuna Dusseldorf, 3-0 face à Mayence, et ils ont marqué deux fois mais perdu face au Werder 4-2. Cela fait donc 11 buts concédés pour les trois dernières rencontres de Bundesliga.

C’est la première fois qu’ils ont concédé autant de buts en trois rencontres depuis 1988.

Leurs performances de la saison dernière se construisaient autour d’une défense très stable. Ils étaient deuxième au classement des meilleures défenses, avec des victoires 1-0.

Cette saison, ils devaient confirmer, mais les attentes étaient plus hautes que prévues.

 

Comment pensez-vous que Schalke va aborder ce match ?

C’est une bonne opportunité pour eux pour beaucoup de raisons, puisqu’ils ne sont pas favoris. Il n’y a pas de pression. Ils ont surpris beaucoup de monde au match aller, alors que City étaient en grande forme.

Schalke avait fait un bon match. Évidemment, ils ont eu deux penaltys et Nicolas Otamendi avait eu un carton rouge, mais ils ont joué avec plus de liberté.

Ils ont leur buteur suisse de retour de blessure, Breel Embolo, et il peut marquer et je suis sûr qu’il sera à surveiller.

 

City team-mates congratulate Sterling on incredible last-minute winner

Highlights

Vidéo

Schalke v City: Match highlights

View original post

 

Qui est le joueur clé à Schalke ?

L’homme clé, c’est Embolo, qui vient de revenir face au Werder. Il donne à Schalke de la puissance et de la vitesse, et c’est exactement ce dont ils ont besoin.

Embolo était absent depuis le 11 novembre. Il est très robuste et rapide. Il est arrivé de Bâle en 2016 et il n’a que 22 ans.

 

Où le match va-t-il se jouer selon vous ?

Schalke a perdu 3-2 à l’aller, ils vont donc devoir marquer, ce qui est un problème depuis plusieurs semaines.

Le directeur du club est parti depuis le match aller, c’était donc des semaines compliquées pour Schalke. Mais comme je l’ai dit avant, ils peuvent jouer ce match avec beaucoup de liberté. Personne ne les attend.

 

Comment City est vu en Allemagne ?

Je suis un grand fan de Pep Guardiola et j’adorais regarder son équipe au Bayern. Il lui a fallu du temps pour mettre en place son système à City, d’avoir les bons défenseurs et les bons gardiens.

Évidemment, City est aujourd’hui une machine formidable.

 

Un pronostic ?

City peut se qualifier avec un nul, même si je ne pense pas que ce sera le résultat final.

Je m’attends à ce que City l’emporte, mais pas non plus avec un score fleuve.

Je dirais 2-0.

 

 

Actus de l'équipe première

Entraînement : Stones présent, Kompany absent

RUMBLED: Kyle Walker and John Stones notice the camera

John Stones était présent à l'entraînement ce lundi à la veille de la rencontre face à Schalke, alors que Vincent Kompany est quant à lui resté au repos.

John Stones était présent à l'entraînement ce lundi à la veille de la rencontre face à Schalke, alors que Vincent Kompany est quant à lui resté au repos.

Actus de l'équipe première

Pep : "Il faut rêver, viser le plus haut possible"

PEP: Looks ahead to Schalke tesr

Après la victoire 3 buts à 2 à l’aller, City doit maintenant confirmer face à Schalke 04 pour décrocher son ticket en quarts de finale de Ligue des Champions.

Après la victoire 3 buts à 2 à l’aller, City doit maintenant confirmer face à Schalke 04 pour décrocher son ticket en quarts de finale de Ligue des Champions.

Actus de l'équipe première

Guardiola préfère la pression du leader

PEP TALK: The boss discusses the title race after City's 3-1 win over Watford.

L’entraîneur de Manchester City, Pep Guardiola, explique qu’il préfère avoir la pression du leader.

L’entraîneur de Manchester City, Pep Guardiola, explique qu’il préfère avoir la pression du leader.