Gabriel Jesus a joué un rôle clé dans la victoire (3-1) du Brésil en finale de la Copa América contre le Pérou en inscrivant un but et en distribuant une passe décisive.

Le buteur de City a délivré une superbe première mi-temps pour aider les hommes de Tite à remporter leur premier trophée depuis 2007. C'était toutefois une soirée d'un goût aigre-doux pour l'attaquant, expulsé 20 minutes avant la fin du match.

Ç'aura été un match plein de rebondissements qui s'est bien terminé pour le jeune joueur (et pour les remplaçants Ederson et Fernandinho), puisque le Brésil a remporté la compétition pour la première fois depuis 12 ans. 

Gabriel Jesus a été la star de la première mi-temps : c'est lui qui a lancé le centre merveilleux qui a permis à Éverton d'ouvrir le score. 

Quelques minutes seulement après l'égalisation des Péruviens sur un pénalty tiré par Paolo Guerrero, Jesus, bien servi par Arthur, a permis au Brésil de reprendre un but d'avance sur la Bicolor. 

Le Citizen était alors impliqué sur quatre des derniers buts de laSeleção (deux buts, deux passes dé). 

Le champion de Premier League a continué sur sa lancée en étant sur tous les fronts de l'attaque en distribuant de fabuleuses passes et récupérant de bons ballons. 

L'attaquant de City s'est néanmoins fait expulser à la 70e minute, après un deuxième jaune suite à une faute sur Carlos Zambrano. 

Le Citizen était très frustré dans le tunnel, mais les larmes de tristesse se sont transformées en éruption de joie lorsque Richarlison a inscrit le troisième but sur pénalty suite à une faute de Zambrano sur Éverton. 

Bravo au Brésil !