Après avoir inscrit 16 buts en deux rencontres de coupe, Manchester City espère bien continuer sur sa lancée ce lundi, avec la réception de Wolverhampton en Premier League.

7-0 contre Rotherham en FA Cup, 9-0 face à Burton Albion en demi-finale de Carabao Cup… 2019 est définitivement une année qui démarre parfaitement pour les Citizens. Dans une forme olympique, City doit donc se tourner vers un troisième match d’une troisième compétition : la Premier League.

Et face à Wolverhampton, l’équipe qui avait su résister aux Skyblues (1-1) lors de leur irrésistible montée en puissance en début de championnat, Pep préfère être méfiant : (Wolverhampton est) "une équipe puissante, physique, forte dans la construction, en contre-attaque... Quand l'adversaire est fatigué en fin de rencontre, ils font entrer du sang neuf. Ils défendent bien, changent leur manière de jouer, tout en contrôle."

"C’est pour cela qu’ils sont extrêmement bons depuis le début du championnat."

Leur neuvième place en est la preuve : Wolverhampton a su faire la transition entre seconde et première division.

D’ailleurs, en ce mercato hivernal, le coach catalan s’est encore une fois montré catégorique sur la tendance du club : "Les grands clubs ne recrutent pas des joueurs pour six mois. S'il n'y a pas de blessés et que vous êtes satisfait de l'effectif, on continuera avec le groupe qui a commencé la saison."

Face aux Wolves, Pep pourra compter sur quasiment l’intégralité de son effectif : "Aguero était malade juste après le match face à Liverpool. Il va un peu mieux, et aujourd'hui, il s'agissait de son premier entraînement. Vincent Kompany est sur le retour. Il va de mieux en mieux. Seront-ils opérationnels lundi ? Je l’espère, pour l’instant je ne sais pas. Le reste de l'effectif est prêt."