La saison remarquable de Raheem Sterling a eu droit à quelques reconnaissances avec le prix du Jeune Joueur de l’année avec la PFA, et le prix du Joueur de l’année avec la Football Writers Associations.

Cette impressionnante double récompense prouve la saison très sérieuse du joueur de 24 ans, et de son impact au sein du club. Côté statistiques, Sterling n’a rien à envier à personne, lui qui prouve de par ses qualités la reconnaissance de la presse et de ses pairs.

Pour l’instant, Sterling culmine à 23 buts pour le club toutes compétitions confondues, et 17 passes décisives délivrées.

Pour ce qui est de la Premier League, le Raz est impliqué dans plus de buts que n’importe quel autre joueur anglais, avec 17 buts et 10 passes décisives.

Sterling a aussi réussi 1094 passes sur les 36 matches de City en Premier League, et a touché à trois reprises les montants.

L’ailier est aussi devenu une sorte de talisman pour le club.

 


                        Une saison mémorable pour Sterling

 

En effet, City a gagné tous ses matches de championnat lors que Sterling frappe dans le cadre.

Sa vitesse oblige les défenses adverses à reculer, à attendre l’Anglais et permet donc aux Skyblues de se créer des espaces.

Mais sa flexibilité sur le terrain est peut-être sa plus grande arme. Sa capacité à jouer à gauche, à droite ou dans l’axe, sans perdre en qualité, donne à Pep Guardiola beaucoup d’options.

Et si aucun buteur de City n’est disponible, il peut toujours jouer en faux numéro 9. Encore une raison qui le rend indispensable.

Et côté finition, Sterling aussi est polyvalent : en championnat, l’ailier a marqué 11 buts du pied droits, 4 du pied gauche et 2 de la tête.

Sterling a aussi trouvé le calme et la sérénité dans les moments chauds, comme face à Chelsea en finale de Carabao Cup, avec le dernier tir au but synonyme de trophée pour les Citizens.

 

WATCH: Carabao Cup final: Extended Highlights

 

« Pep n’a pas regardé et il m’a demandé où le ballon était parti. Je lui ai dit ‘pleine lucarne’ » se souvient Sterling.

Bien sûr, ce niveau de productivité n’est pas nouveau pour l’international anglais.

Il avait notamment inscrit 23 buts en 43 matches la saison dernière, avec en plus 17 passes décisives.

Sterling a aussi brillé lors de certains matches, avec notamment quelques triplés, dans la victoire 3-1 face à Watford, ou encore dans la victoire de l’Angleterre 5-1 face à la République Tchèque.

Raheem est d’ailleurs devenu le premier joueur a marqué un triplé pour son club et son pays le même mois depuis Alan Shearer en septembre 1999.

Suffisant pour dire que, dans les chiffres, c’est une saison mémorable pour Raheem Sterling.