Yaya Touré a déclaré que c’était en grande partie grâce à Claudio Bravo que City s’était qualifié pour les quarts de finale de Carabao Cup.

au terme des prolongations.

Le Chilien a effectué trois grands arrêts lors du temps réglementaire, intervenant face à Helder Costa et Enobakhare à deux reprises. Il a ensuite stoppé deux tentatives lors de la séance, permettant à City de l’emportant sur le score de 4 à 1 et de figurer parmi les huit derniers clubs en lice.

Touré, marqueur du second penalty Citizen, n’a pas tarit d’éloges sur son coéquipier, qu’il considère comme le spécialiste des penalties.

"Aujourd’hui (mardi), il était le meilleur joueur sur la pelouse", a déclaré Touré.

"Son aide fut précieuse, il a réalisé des arrêts très importants… Et les penalties bien sûr.

"Il a été le meilleur. Pour moi, il est indiscutablement l’homme du match.

"J’ai vraiment côtoyé trois gardiens ici à City – Joe (Hart), Claudio et Caballero – trois très bons gardiens sur penalties. Claudio l’a encore prouvé !

"Avec trois faces à faces à gérer, il a été mis sous pression. Ce n’était pourtant pas simple mais il a en quelque sorte gagné le match pour nous."

Bravo a su faire face aux critiques l’année dernière. De plus, l’arrivée d’Ederson cet été et le début de saison tonitruant du brésilien font que Bravo ne disputait mardi que son troisième match de la saison.

Pour Yaya Touré, la vie d’un footballeur professionnel n’est pas toujours simple mais il pense que Bravo a montré une impressionnante force mentale depuis quelques mois.

"La frustration fait partie de la vie. Dans votre travail, vous pouvez vous sentir frustré. On doit composer avec.

"Bravo a beaucoup d’expérience, tout comme moi. Nous sommes toujours heureux d’aider l’équipe à aller de l’avant, c’est la meilleure chose à faire.

"Le club cherche continuellement à gagner des trophées. Rien n’est simple mais on a besoin de tout le monde pour cela. Mardi, Claudio a montré qu’il méritait de faire parti de notre club à part entière."

Le plan des Wolves a fonctionné durant de longues minutes.

Mais Touré pense que City aurait dû trouver la faille et s’imposer sans passer par la séance de tirs au but.

"Pour être honnête, j’étais heureux de jouer mais j’étais aussi un peu déçu car nous aurions dû remporter ce match bien avant."

"J’espère qu’on se facilitera la tâche lors du prochain match car si vous donnez la possibilité à l’adversaire de rester dans le match, c’est très dangereux.

"C’est délicat d’affronter des équipes qui défendent autant. Ils sont regroupés et ça laisse place à beaucoup de choses folles. Souvent vous verrez votre attaquant aux côtés de votre milieu récupérateur…"