équipe première

Guardiola : la structure de Manchester City est faite pour le succès

Pep Guardiola a déclaré que la stabilité et le soutien du groupe de direction de Manchester City est synonyme d'un succès durable au cours des prochaines décennies – peu importe qui sera en charge.

Hier, notre coach catalan a prolongé son contrat pour deux années supplémentaires. Il restera donc à City jusqu’à l’été 2025.

Au poste d’entraineur à City depuis six ans et demi, Guardiola est allé chercher 11 trophées majeurs, dont quatre titres de Premier League.

En parlant de son extension de contrat, le coach de City a pointé du doigt le fait que la structure et le soutien du club ont été des facteurs fondamentaux pour sa réussite et la nôtre.

Guardiola a également fait référence aux trophées remportés par City avec ses prédécesseurs Manuel Pellegrini et Roberto Mancini.

De plus, il a ajouté que le soutien du propriétaire HH Sheikh Mansour bin Zayed, du président Khaldoon Al Mubarak et de l’ensemble des dirigeants du club montrait que nous étions prêts à remporter des trophées sur le long terme– même après son départ.

« C’est l’un des secrets de la réussite de ce club. Je suis certain que cela est arrivé avant moi avec Manuel, avec Roberto Mancini, et ça continuera avec mes successeurs », a souligné Pep.

« Je suis sûr que ça arrivera à nouveau. Il ne faut pas croire que tout ça arrive parce que c’est Pep. C’est bien plus que ça. »

« Peu importe ce qui se passe dans le futur, je suis sûr à 100 % - je resterai deux années supplémentaires et je sais, Khaldoon le sait, cela dépendra des résultats. S’ils ne sont pas bons, on ne sait pas ce qui va se passer – mais je sais que la prochaine décennie sera incroyable pour ce club. »

 « C’était déjà le cas durant ses dix dernières années, et ça le sera pour les dix années suivantes parce que les relations au club sont saines. »

« Dans la plupart des clubs, on soutient le coach en fonction des résultats. Ici, ils nous soutiennent toujours parce qu’ils savent que tout le monde travaille dur et que tout le monde fait de son mieux. »

Pep a révélé avoir le sentiment qu’il pouvait encore accomplir de nombreuses choses avec City.

« Nous discutons beaucoup sur ce que nous pourrions améliorer – nous devons faire mieux. J’aime mon travail et j’ai tout en main pour le faire. Je ne pourrais pas être à un meilleur endroit actuellement », a souligné Pep.

« Je ne peux pas être à un meilleur endroit parce que durant ses sept dernières années, nous avons eu des moments difficiles et tout le monde, en commençant par Khaldoon, le CEO Ferran Soriano, bien sûr Txiki (Directeur technique Txiki Begiristain) et Omar (Chef des opérations du football Omar Berrada) - ils m’ont toujours soutenu, et c’est ça qui compte vraiment. »

« Tu peux gagner une fois dans un club. Quand tu gagnes beaucoup, c’est impossible de le faire sans le soutien des dirigeants. »

 « J’ai tout en main pour parfaitement faire mon travail. Je suis heureux, je me sens bien et j’ai du soutien. »

« Quand je ne ressentirai plus ça – pour des raisons familiales, ou si je pense avoir atteint tous mes objectifs, ou si je ne me sens plus aussi bien dans l’équipe ou si ça ne me fait plus plaisir de me battre pour le titre de Premier League – quand ses sensations disparaîtront, j’arrêterai. »

« Dans la vie, c’est normal. Je ne suis pas éternel. Nous nous rapprochons tous les jours de la fin. C’est normal. »

« Mais pour le moment, j’ai toujours ce sentiment qu’il reste encore quelque chose à faire. »

« C’est ce que je ressens en ce moment. C’est pour cela que je reste ici. »

Partenaires officiels

Mancity.com

31?
loading