équipe première

Pep Guardiola a 50 ans : Sa carrière d’entraîneur en chiffres

Pep Guardiola 201819 Premier League celebration Brighton.
Pour fêter le cinquantième anniversaire de Pep Guardiola, revenons en chiffres sur l’incroyable carrière du coach en tant qu’entraîneur…

BarcelonE: 2009-2012

5-0

Il n’y a pas meilleure sensation que de battre son rival, et encore plus avec la manière, comme l’avait montré Guardiola en novembre 2010.

Face au Real Madrid, dirigé par José Mourinho, une leçon de football a été proposée au Camp Nou.

Des buts de Xavi, Pedro, Jeffren et un doublé de David Villa pour une victoire qui restera dans l’histoire du Classico. Une saison référence, avec à la clé, le doublé championnat-Ligue des Champions.

3

Parmi ses nombreux exploits, Pep Guardiola a gardé une trace indélébile en Espagne.

En tant qu’entraîneur, il réalise la prouesse de remporter la Liga, la Coupe du Roi et la Ligue des Champions sur une seule saison. Une prouesse rééditée à une seule reprise, par Luis Enrique, toujours avec les Blaugrana six ans plus tard.

En 2009 d’ailleurs, le Barcelone de Guardiola remportera toutes les compétitions auquel elle a participé. Aucune surprise donc d’avoir vu Pep être élu Manager de l’année en Europe !

14

Quand Barcelone soulevait la Coupe du Roi le 26 mai 2012 après sa victoire 3-0 face à l’Athletic Bilbao, Pep Guardiola remporté là son 14ème trophée avec le FC Barcelone en tant qu’entraîneur.

Au niveau national, il s’agit de trois titres de champion, deux Coupes du Roi et trois Supercoupes d’Espagne. Et en Europe, deux Supercoupes, deux Ligues des Champions et deux Coupes du monde des clubs.

Une statistique incroyable, d’autant plus que Guardiola a accompli cet exploit en seulement quatre saisons.

777

Le nombre de passes effectuées par Barcelone dans sa victoire 3-1 face à Manchester United en finale de la Ligue des Champions 2011, contre 357 pour l’adversaire de ce soir là.

Une victoire accompagnée d’une possession qui culminera à 69%, pour une troisième finale de Ligue des Champions en quatre saisons.

Bayern Munich: 2013-2016

27

Il n’a fallu que 27 matches à Pep Guardiola pour remporter le championnat avec le Bayern en 2013, le titre le plus rapide de l’histoire de la Bundesliga.

La victoire à l’extérieur 3-1 face au Hertha Berlin le 25 mars 2014, pour entrer dans l’histoire.

Mais le Bayern Munich battra un autre record cette saison-là : avec 29 victoires en 34 matches, les Bavarois battaient le record de victoires sur une saison.

254

Le nombre de buts inscrits par les hommes de Guardiola en 102 rencontres de Bundesliga, un record en Allemagne.

Cela représente une moyenne de 2,5 buts par match, le tout en 3 saisons.

Une attaque dévastatrice, combinée à une défense de fer : 59 clean sheet réalisé durant sa période au Bayern.

28

L’importance d’un départ solide ne peut pas être niée, et Pep Guardiola l’a fait brillamment et dans la durée avec le Bayern.
Il aura fallu 28 matches pour voir Guardiola perdre en Allemagne, face à Augsbourg le 5 avril 2014.

Une nouvelle statistique impressionnante, qui reste encore un record en Allemagne.

Manchester City: 2016-Jusau'à ce Jour

2017-2018

Il serait facile d’être à court de superlatif pour décrire la saison historique qui aboutira au troisième sacre en Premier League de l’histoire de Manchester City, et le premier dans la carrière de Pep en Angleterre.

Il ne s’agit pas seulement d’un championnat remporté avec 100 points, le seul « centurion » dans l’histoire anglaise, il s’agit aussi de record incroyable.

Le plus grand nombre de victoires sur une saison dans l’histoire de la Premier League (32), la plus grande série d’invincibilité (19), et une victoire face à chaque adversaire sur l’ensemble de la saison.

Il y a aussi le plus grand nombre de buts inscrits sur une saison (106), qui provoquera le meilleur goal average de l’histoire (+79) et une avance de 19 points sur son dauphin, Manchester United.

D’un point de vue personnel, cette saison-là, Guardiola remportera le titre de meilleur entraîneur du mois à 4 reprises, entre septembre et décembre, encore un record en Premier League, et enfin, il sera élu entraîneur de l’année.

421

Le goal average total sous l’ère Pep Guardiola à Manchester City.

Depuis son arrivée, Manchester City a inscrit 635 buts, pour 214 concédés.

Depuis 2016, City a gagné à 28 reprises avec un avantage d’au moins 5 buts et n’a pas marqué de but dans une rencontre à seulement 26 reprises depuis octobre 2016.

73.85%

Le pourcentage de victoire de Pep Guardiola depuis juillet 2016.

Depuis cette date, City a remporté 192 matches sur 260, une statistique encore incroyable.

En combinant cette statistique à ses autres passages à Barcelone (72,4%) et au Bayern Munich (75,1%), l’entraîneur catalan culmine à une moyenne de 73,78% de matches remportés, soit un peu moins de trois-quarts de ses rencontres en 13 saisons.

1545

Le nombre de jours qui sépare City de sa dernière élimination en Carabao Cup.

C’était le 26 octobre 2016, face à Manchester United.

À cette époque, Sergio Aguero n’était pas encore le meilleur buteur de l’histoire du club, et City n’avait remporté les deux titres de champions d’Angleterre, ni une FA Cup, ni trois Carabao Cup.

22 matches joués donc dans cette coupe sur 4 années, pour 21 victoires.

Cette saison, la finale se jouera d’ailleurs face au Tottenham de José Mourinho, en avril prochain.

Joyeux anniversaire Pep !

Partenaires officiels

Mancity.com

31?
loading