équipe première

Les performances de nos Skyblues lors de la phase de poules

Qu'il s'agisse de buts victorieux ou de sauvetages défensifs, les joueurs de City ont marqué de leur empreinte ce premier tour de l’Euro 2020.

Avec le début de la phase à élimination directe, il est temps de faire le point sur les performances de nos Citizens lors de ce premier tour de l’Euro 2020.

Comment se sont comportées nos 15 stars avec leurs nations respectives ?

Découvrez-le ci-dessous…

Pays de Galles : Matt Smith

Le milieu de terrain de City n'a pas encore fait d'apparition pour les Dragons à l'Euro 2020, mais il en aura peut-être encore l’occasion après leur qualification pour les huitièmes de finale.

Une victoire, un match nul et une défaite ont suffi pour assurer aux hommes de Rob Page la deuxième place du groupe A.

DOWNLOAD THE MAN CITY APP

Le match nul 1-1 contre la Suisse a été suivi d'une victoire convaincante 2-0 contre la Turquie à Bakou, qui a pratiquement assuré la qualification avant le dernier contre l'Italie de Roberto Mancini.

Le but de Matteo Pessinaavant la mi-temps s'est avéré décisif et, bien qu'il ait joué les 35 dernières minutes à dix, le Pays de Galles a finalement résisté à la tempête Azzurri.

Belgique : Kevin De Bruyne

Après avoir manqué la première victoire contre la Russie pour cause de blessure, De Bruyne a été à son meilleur niveau pendant que l'équipe de Roberto Martinez survolait le groupe B. Le joueur de l'année PFA a offert une passe décisive et le but de la victoire aux Diables Rouges.

En tête du groupe avec trois victoires et sept buts en trois matchs, la Belgique est l'une des équipes les plus impressionnantes de l'Euro 2020 jusqu’à présent.

Pays-Bas : Nathan Ake

Avec l'Italie et la Belgique, les Pays-Bas sont la seule autre nation à sortir de la phase de groupes avec 100% de victoires.

Et cela a été rendu possible par l'interventiond'Ake, entré en jeu lors de la victoire des Pays-Bas devant l'Ukraine en ouverture.

Alors que le score était de 2-2, le défenseur de City a adressé un centre parfait à Denzel Dumfries, qui a marqué de la tête le but de la victoire à cinq minutes de la fin du match.

C'était l'une des rencontres les plus enthousiasmantes du tournoi à ce jour, et elle a mis les Néerlandais sur la bonne voie, avant des victoires plus nettes contre l'Autriche et la Macédoine du Nord.

Ake a de nouveau joué son rôle de joker lors de la victoire 2-0 contre l'Autriche, remplaçant Daley Blind à l'heure de jeu, mais n'a pas été utilisé lors de la victoire 3-0 contre la Macédoine du Nord.

Ukraine : Olexandr Zintchenko

Malgré une défaite tardive face aux Pays-Bas lors de la première journée, Zintchenkoet ses coéquipiers avaient fait preuve d'une grande détermination pour revenir dans le match après un retard de deux buts.

Avec le joueur de City au milieu du terrain, ils ont fait preuve d'une détermination similaire lors de la deuxième journée, s'imposant 2-1 à Bucarest face à une équipe de Macédoine du Nord disciplinée.

Et bien que l'Ukraine ait subi une défaite 1-0 face à l'Autriche, l'équipe de Shevchenko sera présente lors de la phase à élimination directe, car elle a terminé parmi les quatre meilleurs troisièmes.

Zinchenko a joué un rôle essentiel dans la qualification de l'Ukraine en apportant son style et sa technique au milieu de terrain.

Angleterre : John Stones, Kyle Walker, Phil Foden, Raheem Sterling

En tête du Groupe D avec deux victoires et un match nul, l'équipe de Gareth Southgate est l'une des deux seules nations à ne pas avoir encaissé de but à l'Euro 2020.

Au cœur de cette solide arrière-garde se trouve John Stones, qui a débuté tous les matches des Three Lions jusqu'à présent, tandis que Kyle Walker a également été titularisé en tant qu'arrière droit contre la Croatie et la République tchèque.

Devant, Phil Foden s'est montré à son avantage lors des deux premières journées, avant de bénéficier d'un repos bien mérité lors du dernier match de groupe.

Mais la principale contribution est venue jusqu'à présent de Raheem Sterling, qui a inscrit les buts victorieux lors des deux victoires 1-0 des Three Lions contre la Croatie et la République tchèque.

Avec nos quatre stars, les chances de l'Angleterre de remporter l'Euro 2020 sont plus fortes que jamais.

 

Espagne : Eric Garcia, Aymeric Laporte, Rodrigo, Ferran Torres

Après deux nuls dans ses deux premiers matchs, la Roja était condamnée à la victoire avant sa troisième rencontre face à la Slovaquie.

Un succès probant 5-0, avec un premier but international pour Aymeric Laporte et un autre de Ferran Torres dès son entrée en jeu, a permis aux Espagnols de terminer à la deuxième place.

Les quatre stars espagnoles de City ont joué leur rôle dans le tournoi jusqu'à présent, Rodrigo étant titulaire au milieu de terrain contre la Suède et la Pologne.

CITY+ | SUBSCRIBE TO ACCESS EXCLUSIVE CONTENT

Laporte a été une constante au cœur de la défense, réalisant une performance remarquable contre la Slovaquie lorsqu'il était accompagné d'Eric Garcia, qui faisait d'ailleurs ses débuts dans le tournoi.

Après avoir été titulaire lors du match nul 1-1 de l'Espagne contre la Suède, Ferran Torres est entré en jeu contre la Pologne et la Slovaquie.

L'ailier a fait preuve d'une grande efficacité lors de la troisième journée, en inscrivant un but moins d’une minute après son entrée sur le terrain.

Allemagne : IlkayGundogan

L'équipe de Joachim Löw a assuré sa qualification pour les huitièmes de finale en allant chercher un point en toute fin de rencontre face à la Hongrie.

IlkayGundogan a débuté les trois matches de la Mannschaft jusqu'à présent, jouant un rôle particulièrement important dans la mémorable victoire 4-2 face au Portugal.

Grâce à cette victoire à l'Allianz Arena, les Allemands ont terminé à la deuxième place du Groupe F.

Gundogan aura l'occasion de retrouver quatre de ses coéquipiers de City en huitième de finale, lors du déplacement à Wembley pour affronter l'Angleterre de Gareth Southgate le mardi 29 juin.

Portugal : Ruben Dias, Bernardo Silva

Les champions d'Europe en titre ont décroché leur billet pour les huitièmes de finale, en terminant dans les quatre meilleures troisièmes de la phase de groupes.

Ruben Dias et Bernardo Silva ont tous deux débuté chacun des trois matches du Portugal.

Trois buts dans les six dernières minutes ont permis à la Selecao de prendre le dessus sur une Hongrie fougueuse à Budapest, avant de subir un revers face à l'Allemagne de Gundogan dans un match passionnant à l'Allianz Arena de Munich.

Face aux champions du monde français, deux penalties de Cristiano Ronaldo ont permis de partager les points.

La troisième place du Portugal ne reflète pas la qualité de l’équipe, ni le danger qu’elle peut représenter pour ses adversaires, comme en témoigne la présence de Dias et Bernardo.

Partenaires officiels

Mancity.com

31?
loading