Benjamin Mendy dit que le rêve de gagner la Ligue des champions avec Manchester City a aiguisé sa concentration lors de l'entraînement pendant le confinement.

City conserve un avantage face au Real Madrid après le match aller de nos huitièmes de finale de Ligue des champions. Le match retour n'a pas encore eu lieu, la compétition ayant été suspendue en raison de la pandémie de COVID-19.

Il reste à décider si le jeu va reprendre, mais Mendy affirme que le désir de soulever le plus grand prix du football de club l'a motivé à s'assurer qu'il est prêt avant tout retour sur les terrains.

"Nous avons fait un bon match à Madrid et maintenant nous devons encore jouer le match retour", a déclaré le Français, "je sais que dans l'esprit de chaque joueur, ils savent que ce n'est pas parce que nous avons gagné là-bas que c'est fini ou que nous sommes qualifiés".

"Ce n'est pas tous les jours que l'on va dans un endroit comme le Bernabéu et que l'on joue comme ça en Ligue des champions".

"Nous avons l'occasion d'aller loin dans cette coupe et nous la voulons, alors tout le monde se réveille, s'entraîne, reste concentré sur l'objectif pour le moment où ils diront que nous pouvons revenir."

"Nous n'avons pas encore la Ligue des champions, alors c'est le rêve."

Mais chez les Mendy, tout ne tourne pas autour du football.

Avec le COVID-19, la vie quotidienne a considérablement ralenti, et le jeune homme de 25 ans admet qu'il a réfléchi à ce qui est important. Il a profité du temps accru qu'il passe à la maison pour profiter d'autres aspects de sa vie et pour acquérir de nouvelles compétences, tout en se concentrant sur le ramadan.

"Tous les gens ont arrêté le football, mais à l'heure actuelle, pour les musulmans, cela signifie que je peux me concentrer davantage sur le Ramadan", explique-t-il, "nous ne nous entraînons pas, nous pouvons jeûner, mais les mosquées sont fermées et nous ne pouvons pas sortir ou voir notre famille à l'Aïd. J'ai essayé de me développer et d'apprendre tous les jours."

"Tout d'abord, je ne faisais que m'entraîner, mais ensuite j'ai voulu apprendre de nouvelles choses aussi, alors j'ai commencé à peindre et j'aime ça maintenant. Certains membres de ma famille m'ont acheté des trucs pour faciliter la cuisine, ça aide à apprendre, et c'était bien."

"J'essaie de m'occuper et de faire de nouvelles choses". J'espère que tout le monde va bien et que toutes les familles sont en sécurité. Je sais que c'est un moment difficile, mais ça va aller mieux".

WATCH: First team training at home: Cutest session ever?

Les clubs ont voté à l'unanimité pour que les joueurs reprennent l'entraînement cette semaine et bien qu'aucune date n'ait été fixée pour la reprise des matchs, notre arrière gauche est impatient de lacer à nouveau ses bottes lorsqu'il sera jugé "sûr de le faire", a-t-il ajouté.

"Nous attendons le feu vert puis nous commencerons à telle ou telle date", a-t-il ajouté. Maintenant, j'attends que les gars nous envoient un SMS pour nous dire que la ligue va commencer à cette heure, et que nous allons être très heureux", mais je sais qu'ils vont prendre toutes les précautions nécessaires à notre retour. Ce n'est pas comme s'ils allaient simplement nous dire "allons jouer", ils vont tout vérifier et je pense que c'est pour cela que ça prend du temps. Nous ne savons pas, nous ne pouvons rien décider, nous devons suivre le club".

 

"Je pense que nous voulons tous d'abord protéger les gens et ensuite, si nous pouvons jouer, pourquoi pas ? Nous allons attendre et voir."