quote feed-section sponsor-promos cf show linkedin dugout

Revue de presse

Vidéo 1 Galerie photos

Daily Mail: City à nouveau dans le "Groupe de la mort"

What the MEDIA says finished

What the MEDIA says finished

Le tirage au sort d’hier à Monaco monopolise la presse ce matin et les gens ne manquent pas d’analyser les différents groupes.

Concernant celui de City, les avis semblent unanimes: c’est un groupe difficile.

Le Daily Mail a qualifié le Groupe E, dans lequel se trouve City, le Bayern de Münich, le CSKA Moscou et l’AS Rome comme étant le ‘‘groupe de la mort’’ de cette année, et s’intéresse particulièrement à l’équipe allemande et à l'équipe italienne… Le quotidien évoque également le très serré calendrier des champions de Premier League en septembre.

Bien entendu, Münich et Moscou sont maintenant des destinations familières pour les joueurs tout comme les supporters!

James goal

« La vie pouvait difficilement être plus dure pour Manchester City en Ligue des Champions. Pour la troisième saison consécutive, ils se retrouvent dans le ‘‘groupe de la mort’’. Il n’y pas à prendre de gants. Le Groupe E est horrible, brutal et sinistre », écrit Sami Mokbel.

« Si Pellegrini avait dû choisir un scénario qu’il ne voulait pas avant le tirage au sort, celui-là s’en rapproche très certainement. »

« Pour la deuxième saison consécutive, City fera face au Bayern de Münich, les géants de Bundesliga dont l’honneur a été blessé suite à leur tentative avortée de conserver leur titre la saison dernière. »

« Surfant sur la victoire de l’Allemagne en Coupe du Monde, l’équipe de Pep Guardiola sera l’une des équipes les difficiles à battre cette saison. »

« Mais le cauchemar de City ne s’arrête pas là. Deux matches contre une équipe de Rome qui a fait peau neuve vont être un énorme test pour les prétendants aux honneurs européens. Ironie du sort, le fait que la Roma croise le chemin de City offre la possibilité d’un face à face entre Frank Lampard et Ashley Cole pour la première fois depuis qu’ils ont quitté Chelsea cet été. »

« Pellegrini sait que les matches contre Rome et le CSKA Moscou sont primordiales pour une qualifications en huitièmes de finale. »

« Et si vous pensez que les choses ne peuvent pas être pires, il vous suffit de jeter un coup d’œil au mois prochain et à huit jours redoutables au cours desquels il va falloir intercaler un déplacement en Bavière entre deux matches décisifs en championnat, l’un à Arsenal et l’autre à domicile contre Chelsea. »

Le Daily Mirror a peut-être eu recours à des mathématiques, à la manière des coefficients de l’UEFA, afin de faire le point mais, pour l’essentiel, l’article signé Alex Richards et David Dubas-Fisher s’accorde entièrement avec celui du Daily Mail.

« Le City de Manuel Pellegrini, qui a atteint les huitièmes de finale l’année dernière avant de se faire sortir par Barcelone,  a un air de déjà vu, ayant été associé pour la deuxième année consécutive avec le Bayern de Münich et le CSKA Moscou », peut-on lire.

Sergio

« Mais c’est la présence de l’équipe italienne la Roma, l’équipe la plus dangereuse des quatre, qui va constituer une inquiétude supplémentaire pour les Citizens. »

« Dans l’ensemble, le groupe affiche un classement par coefficient de 334,063, ce qui est plus élevé que n’importe quel autre groupe comportant une équipe anglaise. Et même sans City, le coefficient de ce groupe est plus élevé que n’importe quel autre groupe ne comportant pas d’équipe représentant l’Angleterre. »

De son côté, le président de l’AS Rome, James Pallotta, refuse de se laisser abattre et insiste sur le fait que son équipe et lui ne sont pas ébranlés à l’idée d’affronter les champions allemand et anglais.

Du genre à voir le verre à moitié plein, il a déclaré à Sky Sports Italia:

« Je ne pense pas que c’est un tirage au sort malchanceux. Souvenez-vous que nos adversaires vont devoir jouer contre nous et cela va donc être difficile pour eux également. »

« Au final, en Ligue des Champions, vous devez jouer contre les meilleurs et essayer de battre les meilleurs. »

« La Roma mérite d’être dans cette compétition et nous avons une équipe qui peut atteindre n’importe quel objectif », a-t-il ajouté.

« Notre objectif est d’atteindre le plus haut niveau et nous devons vraiment être une équipe forte. Nous avons résolus de nombreux problèmes et améliorés l’effectif et nous pouvons véritablement concurrencer les meilleures équipes en Europe. »

Vivement que cette campagne européenne débute! 

Actus de l'équipe première

Les adversaires en Ligue des Champions: Le CSKA Moscou

Actus de l'équipe première

Begiristain vise un meilleur résultat en Ligue des Champions

Actus de l'équipe première

Les adversaires en Ligue des Champions: L'AS Rome