City a débuté cette campagne de Ligue des champions par une défaite contre l'OL.

Manchester City a débuté sa campagne en Ligue des champions par une défaite face à l’OL. L’équipe de Ligue 1 a pris l’avantage, puis doubler la mise juste avant la pause. Les Skyblues sont parvenus à réduire l’écart mais n’ont pas résumé à s’imposer malgré de meilleures intentions en seconde période.

En résumé

Un match frustrant. Voilà ce qui est ressorti de la première confrontation de Manchester City, qui a dominé mais cette supériorité apparente est restée stérile la plupart du temps. Bien souvent, les Skyblues ont été contenus à l'entrée de la surface des Gones...

Des Lyonnais opportunistes et excellents en contre ont su tirer parti du manque de réalisme des mancuniens, malheureux en face d'un Lopes impérial. Le dernier rempart du club français, que tout le monde croyait en méforme face à une équipe de City donnée favorite, a sorti un match quasi impeccable à l’exception du but marqué par Bernardo Silva.


                        Les Skyblues s'inclinent devant l'OL

Le match a pourtant commencé sur les bons rails avec une équipe mancunienne qui tentait, à l'instar d'un Raheem Sterling productif dans la remontée de balle. Mais City commençait à pécher dans la transmission et les joueurs avaient décidément du mal à faire la dernière passe et à conclure.

C'est Cornet qui a puni ces erreurs techniques à la 26e minute, sur une perte de balle sur une passe de Fernandinho. Après la récupération lyonnaise, Nabil Fékir déboulait sur l'aile, Delph ratait son dégagement sur le centre de l'international français. C'est un Cornet opportuniste qui était à la finition... 0-1.

Ça ne s'est malheureusement pas arrêté là. À la 43e, Fekir récupèraitle ballon sur une autre erreur de Fernandinho pour passer à Depay. Ce dernier combinait avec l'international français. Pris par trois défenseurs, Fékir passait Ederson en le prenant à contrepied. 2-0 pour les visiteurs.


                        Les Skyblues s'inclinent devant l'OL

La deuxième mi-temps a bien commencé pour les Skyblues, qui revenaient des vestiaires en jambes. Face à des lyonnais solides en défense, City tentait sa chance de loin, à l'image du tir lointain de Fernandinho à la 50e minute ou de celui de Gabriel Jesus à la 54e.

La plus grosse occasion de ce début de deuxième mi-temps a pourtant été lyonnaise. Le tir est signé Memphis Depay à l'heure de jeu. Le néerlandais trouvait le poteau d'Ederson, qui peut essuyer une goutte de sueur sur son front...

Mais le match a pris une autre tournure. L'attaque de City, qui était jusque-là plutôt timide, s'est renforcée avec l’entrée en jeu de Leroy Sané, qui a donné un grand coup de fraîcheur à ses coéquipiers. C'est l'international allemand qui a offert la passe décisive pour Bernardo Silva à la 67e minute, après avoir passé deux défenseurs sur son côté gauche... 1-2.


                        Les Skyblues s'inclinent devant l'OL

Mais le manque de réalisme de City, qui butait sur un Lopes incroyable, a eu raison des ambitions de l'équipe. Les coups de boutoir des Citizens – la tête de Sané à la 83e, le coup franc tiré par Walker qui passe au-dessus, les dribbles de Sané qui a poussé trop son ballon à la 88e, Agüero qui passant trois défenseurs à la 90e mais n’a pas pu transformé pas son tir à cause du gardien portugais, encore lui... - n'auront pas eu raison de la défense lyonnaise.

Un jour sans ?

Aucune équipe n'est à l'abri d'un jour sans. C'est ce que City a vécu contre Lyon.

Difficile de pointer un point particulier, mais c'était une mauvaise forme générale à laquelle on a assisté. Trop de mauvaises passes, dont deux ont été punies par une équipe lyonnaise réaliste.

Le point positif de la rencontre : c'est seulement le premier match de Champions League. Il reste encore cinq matches aux Skyblues pour oublier ce résultat et progresser dans la compétition.

L'homme du match : Bernardo Silva


                        Les Skyblues s'inclinent devant l'OL

Le Portugais n'a jamais arrêté d'essayer de trouver la brèche ou de se rendre disponible et a été récompensé par un but...

En conclusion

Avec le Shakhtar et Hoffenheim qui se sont neutralisés 2-2 en Ukraine, les Skyblues sont derniers du groupe F après cette première journée.