quote linkedin dugout

Comptes-rendus des matchs | Season 2017/18

Vidéo Galerie photos

Man City 4
Burnley FC Burnley 1

ON FIRE: Sergio Agüero celebrates his 18th goal in 24 games this season.

ON FIRE: Sergio Agüero celebrates his 18th goal in 24 games this season.

Emirates FA Cup Etihad Stadium samedi 6 janvier 2018 15:00:00

Manchester City

4

Agüero Sané Bernardo

4 - 1

Burnley

1

Barnes

Arbitre
Graham Scott
Matchday centre

Manchester City:

  • Bravo
  • Zinchenko (Walker 72e)
  • Otamendi
  • Stones
  • Danilo
  • Silva
  • Fernandinho
  • Gündogan (De Bruyne 76e)
  • Sterling
  • Sané
  • Agüero (Bernardo 79e)
Remplaçants non utilisés:
Ederson, Touré, Diaz, Mangala

Burnley:

  • Pope
  • Mee
  • Long
  • Lowton
  • Taylor
  • Westwood
  • Cork (Wells 75e)
  • Barnes
  • Berg Gudmundsson (Walters 75e)
  • Hendrick
  • Vokes
Remplaçants non utilisés:
Ulvestad, Bardsley, Defour, Wells, Walters, Lindegaard, Marney

Mené à la pause, City renversé la vapeur en deuxième mi-temps pour se qualifier pour les seizièmes de finale de la FA Cup en venant à bout d'une solide équipe de Burnley.


Menés 1-0 à la pause, les Skyblues ont eu du mal à trouver la faille face à une équipe des Clarets bien organisée mais deux buts signés Sergio Agüero en moins de deux minutes ont permis de renverser la vapeur en faveur de City.

Leroy Sané et Bernardo Silva sont venus creuser l’écart alors que les hommes de Pep remportent une impressionnante victoire.

En résumé

Pour ce troisième tour de FA Cup face à Burnley, Pep a décidé d’effectuer quatre changements par rapport à l’équipe qui a battu Watford mardi soir. Kevin De Bruyne a pris place sur le banc, le belge se voyant offert une chance de récupérer, tandis que Claudio Bravo et Oleksandr Zinchenko étaient titulaires pour cette rencontre.

Comme en octobre dernier lors du match championnat, les Clarets défendaient en nombre dans les premières minutes et constituaient une menace lors des phases arrêtées. Les Citizens dominaient la possession comme à leur habitude mais ne parvenaient pas à trouver suffisamment d’espace pour solliciter Nick Pope.

Ce sont les visiteurs qui ont ouvert le score, Ashley Barnes capitalisant sur un dégagement raté de John Stones pour filer seul vers le but et passer John Stones (25e).

City n’était tout simplement pas dans ce match. Les Skyblues gâchaient trop de passes et leurs attaques s’arrêtaient aux abords de la surface des Burnley.

Zinchenko et Fernandinho ont bien tenté leur chance à distance mais ce fut un peu près tout. Pope était bien protégé par les dix Clarets postés devant son but et qui contraient toutes les tentatives Citizens.

La première mi-temps fut décevante et frustrante pour City. Et les fans espéraient voir une autre équipe émerger du tunnel après la pause…

Juste avant l’heure de jeu, City renversait d’un coup la vapeur en reprenant la main sur ce match de façon spectaculaire grâce à deux moments magiques initiés par Ilkay Gündogan.

City se voyait accordé un coup franc après une faute sur Danilo aux abords de la surface adverse. Alors que les joueurs de Burnley prenaient leur temps pour se mettre en place, Gündogan a rapidement tiré le coup franc vers Agüero qui seul face à Pope n’a commis aucune erreur (56e).

Deux minutes plus tard, les deux joueurs combinaient de nouveau et permettaient à City de passer devant. En possession du ballon à l’entrée de la surface, Gündogan servait Agüero d’une superbe talonnade et Kun s’offrait un doublé.

L’Etihad était en folie ! Pope repoussait une frappe de Danilo dans la trajectoire de Sané qui a bien suivi mais manquait le cadre aux six mètres !

L’allemand s’est cependant rattrapé en faisant le break à la 71e après un superbe une-deux avec le magistral David Silva.

Après une magnifique passe de Kevin De Bruyne, entré comme remplaçant en fin de match, Sané créait le quatrième, tourmentant la défense des Clarets et dribblant Pope avant de centrer en retrait pour Bernardo Silva qui marquait le quatrième de l’après-midi.

Le moment clé

Après que City ait égalisé suite au coup franc rapidement tiré par Gündogan, les joueurs de Burnley se sont plaints que l’arbitre n’avait pas encore fait usage de son sifflet. Ils ont protesté vivement et longuement mais l’arbitre, Graham Scott, n’a rien voulu savoir.

Homme du match : Sergio Agüero

Quelle finition de la part de buteur né qui a maintenant marqué 18 buts cette saison, tout comme Raheem Sterling.

En conclusion

City se qualifie pour les seizièmes de finale de la FA Cup. Le match se déroulera fin janvier et City connaîtra son adversaire lundi soir lors du tirage au sort.

Et maintenant ?

Restons sur les matches de Coupe alors que City reçoit Bristol City mardi soir pour le match aller des demi-finales de la Carabao Cup.

Les Citizens renoueront avec la Premier League avec un déplacement à Anfield le dimanche 14 janvier pour faire face aux hommes de Jürgen Klopp.

Comptes-rendus des matchs

City renoue avec la victoire face à Watford

Comptes-rendus des matchs

City tenu en échec par les Eagles

TOP STOPPER: Ederson saves Luka Milivojevic's 90th-minute penalty.

Ederson a sauvé les siens en venant repousser le penalty accordé à Crystal Palace en fin de match et permis à City d'arracher un nul à Selhurst Park.

Compte-rendu du match contre Crystal Palace

Actus de l'équipe première

Guardiola : Adaptability key to winning run