quote linkedin dugout

Comptes-rendus des matchs | Season 2017/18

Vidéo Galerie photos

Man City 2
FC Shakhtar Donetsk 0

UEFA Champions League Etihad Stadium mardi 26 septembre 2017 18:45:00

Manchester City

2

De Bruyne Sterling

2 - 0

FC Shakhtar Donetsk

0
Arbitre
Jorge Sousa
Matchday centre

Manchester City:

  • Ederson
  • Stones
  • Delph
  • Otamendi
  • Walker
  • De Bruyne
  • Silva (Gündogan 81e)
  • Fernandinho
  • Sané
  • Gabriel Jesus (Sterling 54e)
  • Agüero (Bernardo 85e)
Remplaçants non utilisés:
Mangala, Danilo, Touré, Bravo

FC Shakhtar Donetsk:

  • Pyatov
  • Ordets
  • Rakitskiy
  • dos Santos
  • Butko
  • Barcellos Freda
  • Anício Caldeira Duarte
  • Romero Bonfim
  • Rodrigues de Paula Santos
  • Stepanenko
  • Ferreyra
Remplaçants non utilisés:
Shevchenko, Khotcholava, Kovalenko, Lourenco, Ferreira Bonfim, Petryak, de Azevedo

City arrache une victoire 2-0 face au Shakhtar Donetsk grâce à des buts signés Kevin De Bruyne et Raheem Sterling en seconde mi-temps.

La particularité du Shakhtar Donetsk n’est que paradoxe. Depuis quelques années, l’équipe ukrainienne produit un jeu très tactique, loin des archétypes du football d’Europe de l’Est. Un jeu digne d’une équipe latine pour un club qui n’a de rebutant que le climat de sa ville.

Comme l’avait craint Guardiola, City s’est d’abord heurté à une formation courageuse et bien organisée avant de finalement trouver la faille en deuxième mi-temps grâce à Kevin De Buryne et Raheem Sterling.

En résumé

Dans un début de rencontre assez terne, seules les imprécisions se faisaient remarquer. City dominait comme à son habitude la possession mais, après dix minutes de jeu, le Shakhtar sortait de sa torpeur pour menacer les Skyblues.

Sans l’intervention de Fernandinho, qui effectuait un sauvetage héroïque dans la surface alors que Fred se présentait devant Ederson (12e), les visiteurs seraient à coup sûr passer devant…

Contrairement à ces dernières semaines, City ne se montrait pas aussi efficace face au but.  La ligne défensive adverse était parfaitement rodée et, malgré la vitesse de ses attaquants, City était souvent pris au piège du hors-jeu.

Les efforts intenses des milieux adverses obligeaient également les Skyblues à balbutier leur football, commettant plus d’erreurs techniques que d’habitude et produisant donc un jeu moins fluide et moins rapide.

Après trente minutes d’un duel tactique, le match commençait à s’accélérer.

Les occasions successives de Taison et de Sané allaient dans ce sens. L’Allemand, décalé sur le côté de la surface, frappait fort au sol et croyait battre Pyatov avant de voir son ballon flirter avec le montant opposé (43e).

Après la pause, City revenait sur la pelouse avec beaucoup plus de mordant pour enfin trouver la solution.

Superbement servi à ras de terre par David Silva, Kevin De Bruyne ouvrait le score (48e) depuis l’extérieur de la surface. Depuis les 25 mètres et sans aucun élan, le Belge mitraillait le gardien d’une frappe enroulée. Un but majestueux…

Dans la foulée, Aguëro croyait bien égaliser le record d’Eric Brook, meilleur buteur de l’histoire du club, en reprenant une divine passe de David Silva (56e) mais Pyatov sauvait les siens du break.

Auteur d’un doublé samedi, Raheem Sterling se ratait et manquait d’inscrire un but quasi identique à ceux inscrits lors de la victoire contre Crystal Palace. Lancé sur le côté droit, De Bruyne centrait pour Raz, seul dans la surface face à Pyatov. Mais l’Anglais ouvrait trop son pied gauche et voyait partir le ballon vers l’extérieur (68e).

Deux minutes plus tard, Sané provoquait un penalty suite à un duel avec Ordets.

C’est évidemment Agüero qui s’en chargeait… L’Argentin croisait sa frappe à mi-hauteur mais Pyatov la sortait !

Sûrement déçu de cet échec, Kun n’abdiquait pas et ce d’autant plus que les Citizens n’étaient pas complètement à l’abri. Mais rien ne voulait rentrer ce soir pour Kun qui voyait sa frappe enroulée fuir une fois de plus le cadre à la 78e.

Sané, lui aussi peu en réussite ce soir, a ensuite choisi de partir seul au but plutôt que de privilégier la solution collective (avec Bernardo Silva et Raheem Sterling libres de tout marquage). Sans succès.

Quelques instants plus tard, Bernardo Silva ne commettait pas la même erreur ! L’ancien Monégasque délivrait une offrande à Raheem Sterling qui venait glisser le ballon du break sous la barre transversale (90e). L’essentiel était assuré !

Moment clé

Le superbe tacle de Fernandinho en début de match alors que Marlos se présentait face à Ederson dans la surface. Le retour du Brésilien a été crucial car si les visiteurs avaient pris l’avantage à ce stade, City aurait eu bien du mal face à une équipe ukrainienne excellente techniquement.

Homme du match : Kevin De Bruyne

Une autre performance cinq étoiles pour l’international Belge qui a été brillant de bout en bout.

En conclusion

City se maintient en tête du Groupe F avec six points après deux matches devant le Napoli et le Shakhtar qui ont chacune remporté trois points. Le Feyenoord occupe la dernière place du groupe avec zéro point.

Et maintenant ?

City se déplace à Stamford Bridge samedi pour affronter Chelsea. Les leaders de Premier League face aux tenants du tire… Voilà une affiche qui s’annonce intéressante !

Après ce match opposant les Skyblues aux Blues, il faudra attendre quinze jours avant retrouver la Premier League et un match contre Stoke City. Trêve internationale oblige !

Actus de l'équipe première

City vs Shakhtar: En direct!

Actus de l'équipe première

Pep prudent avant le test contre le Shakhtar

Pep Guardiola sera privé de Vincent Kompany et d'lkay Gündogan pour le match de mardi soir de Ligue des champions contre le Shakhtar Donetsk.

Pep Guardiola fait le point avant le match contre le Shakhtar Donetsk.

Actus de l'équipe première

Guardiola : La concurrence engendre l’excellence