quote linkedin dugout

Comptes-rendus des matchs | Season 2017/18

Vidéo Galerie photos

Man City 7
Stoke City 2

BRAZILIAN BLEND: The City players celebrate after Fernandinho's stunner

BRAZILIAN BLEND: The City players celebrate after Fernandinho's stunner

Premier League Etihad Stadium Att:54128 samedi 14 octobre 2017 15:00:00

Manchester City

7

de Jesus 17', 55'

Sterling 19'

Silva 27'

Luiz Rosa 60'

Sané 62'

Veiga de Carvalho e Silva 79'

7 - 2

Stoke City

2

Diouf 44'

Walker 47'

Arbitre
Craig Pawson

Manchester City:

  • Santana de Moraes
  • Stones
  • Delph
  • Otamendi
  • Walker
  • Silva
  • Luiz Rosa Touré 73’
  • De Bruyne Gündogan 66’
  • Sterling
  • Sané
  • de Jesus Veiga de Carvalho e Silva 63’
Remplaçants non utilisés:
da Silva, Bravo, Agüero, Mangala

Stoke City:

  • Butland
  • Edwards Sobhi Ahmed 53’
  • Wimmer Martins Indi 45’
  • Zouma
  • Pieters
  • Choupo-Moting
  • Diouf
  • Cameron
  • Fletcher
  • Rodríguez Ruiz Afellay 45’
  • Shaqiri
Remplaçants non utilisés:
Adam, Grant, Crouch, Berahino

Les Citizens ont repris les choses là où ils les avaient laissé avant la trêve internationale et ont produit une autre superbe performance face à Stoke cette fois-ci.

Pos Team P GD Pts
1 Manchester City 8 +25 22
2 Manchester United 8 +19 20
3 Tottenham Hotspur 8 +10 17
4 Watford 8 0 15

Avec le match nul de Manchester United sur la pelouse de Liverpool, City avait l’occasion de prendre seul la tête de Premier League. Occasion saisie et opération validée par les Skyblues grâce à cette victoire 7-2 sur Stoke City. La machine Citizen n’aura jamais vraiment été inquiétée malgré la double réduction du score par les visiteurs. La trêve internationale n’a rien changé : cette équipe de City est toujours aussi injouable.

En résumé

Logiquement, City prenait d’entrée de jeu le contrôle du ballon mais le très haut pressing des Potters obligeait les Citizens à jouer des ballons plus longs. Inhabituel mais peu dérangeant pour ces derniers puisque les premières occasions ne se faisaient pas attendre.

Face au but, Leroy Sané se précipitait (8e) et manquait une occasion en or d’ouvrir la marque en forçant trop sa frappe. Mais le verrou ne mettait pas longtemps à sauter.

De Bruyne trouvait Walker qui, seul dans la surface, avait tout le temps d’ajuster son centre et d’attendre la course de… Gabriel Jesus. L’attaquant Brésilien coupait au premier poteau pour tromper Butland (18e).

Aucun répit pour Stoke ! Depuis la surface, Sané remisait en retrait pour Kevin De Bruyne, qui avait toute la liberté d’enrouler son ballon. Ou du moins comme tout le monde l’aurait cru. Par un petit ballon, le Belge retrouvait Sané qui prenait à défaut toute la défense adverse ! Altruiste, l’Allemand servait Sterling qui n’avait plus qu’à finir une action de génie une fois de plus orchestrée par De Bruyne. (19e) 

Rien n’inquiétait City et rien n’était fait pour. En première mi-temps, les joueurs ne laissaient que 20% de possession aux visiteurs. Les Skyblues alliaient parfaitement accélération et conservation pour gérer au mieux le tempo de cette rencontre.

Quelques minutes plus tard (27e), City mettait en place un énième chef d’œuvre collectif, porté par une vista et un altruisme sans faille de tous les joueurs offensifs Citizens. David Silva clôturait cette action de la plus belle des manières, en trompant encore Butland.

Mais avec onze titulaires revenants de leurs sélections nationales, City baissait le rythme et se faisait surprendre à l’approche de la mi-temps.

Le beau mouvement entre Shaqiri et Diouf permettait à Stoke de réduire l’écart. La frappe du Sénégalais était contrée par le tacle de Fabian Delph et lobait Ederson (44e).

Au retour des vestiaires, l’Etihad Stadium était sonné (47e). Edwards réussissait à dépasser Sané pour centrer en direction de Diouf qui plaçait sa tête. Il manquait le cadre mais c’est Walker, au duel avec l’attaquant, qui trompait Ederson. Les hommes de Pep encaissaient autant de buts en un match qu’ils en avaient encaissé en huit.

Mis en difficulté par des Potters plus entreprenants et revigorés par la réduction du score, City continuait de jouer son football. Et qui d’autre que De Bruyne, une fois de plus magistral en milieu de terrain, pour sonner la révolte (56e) ?

Le Belge pressait et récupérait un ballon haut, résistant ensuite au retour de Pieters pour servir un caviar fuyant à Gabriel Jesus au deuxième poteau. D’un vrai geste d’attaquant, le Brésilien reprenait ce ballon rapide et venait le glisser sous la barre. Imparable !

Comme en première période, il ne fallu que quelques petites minutes pour que City s’engouffre de nouveau dans la faille (60e) et vienne punir les visiteurs. La meilleure manière de faire oublier ces deux buts encaissés maladroitement était sans aucun doute d’offrir encore un festival offensif.

Face à un bloc très bas, Fernandinho s’emmenait le ballon pour déclencher un missile barre rentrante depuis les vingt-cinq mètres.

À la 61e minute, De Bruyne cherchait Leroy Sané, lancé à pleine vitesse dans la surface. Le ballon passait entre quatre joueurs de Stoke sur 40 mètres et Sané reprenait d’une traite cette merveille de passe pour glisser le ballon entre les jambes de Butland. Un chef d’œuvre supplémentaire en cet après-midi.

Bernardo Silva participait également à la fête ! Le Portugais signait son premier but sous ses nouvelles couleurs suite à un service de Sterling. Il trompait le portier grâce à un petit pointu lucidement glissé dans le petit filet (79e).

Revenus à 3-2, les Potters auront finalement pris une tornade en encaissant quatre nouveaux buts en seconde période. Dans les toutes dernières minutes, la frappe de David Silva flirtait avec le poteau et les Cityzens présents à l’Etihad croyaient presque à ce huitième but. En vain !

Homme du match : Kevin De Bruyne

Vous ne verrez sans doute jamais plus belle performance de la part d’un joueur qui devient tout simplement meilleur à chaque match. Le Belge a une fois de plus été magistral.

En conclusion

City prend la tête du classement de Premier League et à deux points d’avance sur United après que ces derniers aient enregistré un nul (0-0) sur la pelouse de Liverpool.

Et après ?

City reçoit le Napoli mardi soir pour leur troisième match de Champions League dans le Groupe F et va chercher à engranger une nouvelle victoire.

Les Italiens ont très bien débuté leur saison 2017/18 et vont très certainement donner plus de fil à retordre aux hommes de Pep que Stoke.

Les Citizens renoueront juste après avec la Premier League et recevront Burnley samedi prochain.

Stats et records

Les Skyblues sont maintenant invaincus depuis 20 matches consécutifs à domicile toutes compétitions confondues et sont invaincus depuis 16 matches en Premier League.

Actus de l'équipe première

City vs Stoke: En direct!

Actus de l'équipe première

City vs Stoke: En direct!

Actus de l'équipe première

Pep donne des nouvelles d'Agüero et de Kompany