quote linkedin dugout

Comptes-rendus des matchs | Season 2017/18

Vidéo Galerie photos

Man City 2
SSC Naples 1

RAHEEM : Sterling célèbre l'ouverture du score.

RAHEEM : Sterling célèbre l'ouverture du score.

UEFA Champions League Etihad Stadium Att: mardi 17 octobre 2017 19:45:00

Manchester City

2

Sterling de Jesus

2 - 1

SSC Naples

1

Diawara (pen)

Arbitre
Antonio Mateu Lahoz
Matchday centre

Manchester City:

  • Ederson
  • Delph
  • Otamendi
  • Walker
  • Stones
  • Silva (Gündogan 76e)
  • Fernandinho
  • De Bruyne
  • Sané
  • Jesus (Danilo 87e)
  • Sterling (Bernardo 70e)
Remplaçants non utilisés:
Bravo, Yaya Touré, Agüero, Mangala

SSC Naples:

  • Reina
  • Albiol
  • Koulibaly
  • Ghoulam
  • Hysaj (Maggio 70e)
  • Diawara
  • Zielinski
  • Hamsik (Ounas 78e)
  • Mertens
  • Callejon
  • Insigne (Allan 57e)
Remplaçants non utilisés:
Sepe, Jorginho, Maksimovic, Rog

La supériorité de City en première mi-temps s’est avérée cruciale pour les Citizens, qui se sont imposés 2 à 1 face au Napoli.

Pos Team P GD Pts
1 Manchester City 3 +7 9
2 Shakhtar Donetsk 3 0 6
3 Napoli 3 0 3
4 Feyenoord 3 -7 0

Une excitation indescriptible et une effervescence qui ne laisse personne indifférent. Voilà ce qu’offre la Champions League. Au programme de ce mardi soir pour City en guise de troisième journée : le Napoli de Maurizio Sarri, un maître tacticien en tout genre.

C’était donc un duel tactique entre le Catalan et l’Italien qui attendaient les fans venus en nombre pour assister à cette affiche ; duel remporté par l’Espagnol Pep Guardiola (2-1).

En résumé

Les Italiens arrivaient avec une confiance décuplée grâce à leurs huit victoires en autant de journées en Serie A, la dernière en date contre l’AS Roma trois jours plus tôt.

City continuait de son côté sur sa bonne lancée en première mi-temps, posant le pied sur le ballon et affichant la fluidité qu’on lui connaît depuis le début de la saison ce qui a permis de vite étouffer l’équipe napolitaine.

Des deux équipes qui affichent le meilleur taux de possession dans leurs championnats respectifs, c’est Manchester City qui monopolisait donc le ballon en début de rencontre. Cependant, les Napolitains pressaient éperdument et montraient sans surprise de grandes qualités de relance. 

Mais dès la huitième minute, Naples craquait et City prouvait une fois de plus sa grande capacité à marquer très tôt dans ses rencontres.

Alors que Sané débordait sur son côté gauche et trouvait Kyle Walker après que Gabriel Jesus, bien inspiré, ait laissé filer le ballon entre ses jambes. L’international Anglais voyait sa frappe repoussée par Albiol mais le ballon retombait dans les pieds de Sterling qui concluait en puissance.

Les Citizens ne se précipitaient pas, craignant sûrement que les Azzurri ne rendent la pareille. Précipitation ne rime toutefois pas avec attentisme et Gabriel Jesus doublait la mise sur une longue passe centrée à ras de terre de Kevin De Bruyne (13e). Reina était trop court et l’attaquant Brésilien, parfaitement placé par rapport à Raul Albiol, "n’avait plus" qu’à marquer.

Assommé, Naples reprenait des couleurs après ces buts successifs mais les Citizens gardaient le couteau entre les dents et manquaient de peu de punir les visiteurs pour la troisième fois de la soirée.

Après un contre parfaitement lancé par Walker, Sané servait De Bruyne en dehors de la surface. À vive allure, le Belge reprenait ce ballon en enroulant son pied gauche mais sa frappe s’écrasait sur la barre de Reina pour retomber sur la ligne (25e) !

Une estocade supplémentaire qui précédait celle de Gabriel Jesus. Sans l’intervention de Koulibaly, qui sauvait Naples du naufrage sur la ligne, l’attaquant Brésilien aurait permis à City de faire le break avant la pause

Après trente minutes sous le feu Citizen, le Napoli sortait de sa torpeur et commençait à investir le camp adverse et s’est vu accordé un penalty logique suite au ceinturage de Walker sur Albiol (37e). Les visiteurs avaient une chance en or de réduire l’écart et Dries Mertens s’élançait mais Ederson s’interposait ! Le portier Brésilien permettait à City de garder son double avantage.

Malgré une alerte en tout début de seconde période, les hommes de Sarri trouvaient de meilleures opportunités et affichaient de meilleures intentions.

Comme on aurait pu s’y attendre dès la première période, les deux équipes se partageaient désormais la possession du ballon ; City baissant de rythme après la pause. Une baisse de régime qui a bien failli coûter très cher aux Skyblues…

Servi par Mertens, Marek Hamsik ratait une grosse occasion (65e) alors qu’Ederson était battu ! Les fans de City peuvent dire merci à Stones, qui repoussait la frappe du Slovaque du bassin et empêchait Naples de marquer à coup sûr…

Sept minutes plus tard, Naples obtenait de nouveau un penalty suite à une faute de Fernandinho sur Ghoulam. Les visiteurs ne commettaient cette fois-ci aucune erreur et Diawara battait Ederson (72e) avec une frappe parfaitement glissée au ras du poteau.

Un scénario qui promettait d’offrir vingt dernières minutes de folie !

Les tentatives Skyblues ne donnaient rien et Naples continuait de ne rien lâcher et de pousser pour une éventuelle égalisation. Danilo remplaçait alors Gabriel Jesus (87e) et offrait naturellement une arme supplémentaire dans l’entrejeu pour la conservation du ballon.

Sans retrouver la faille et en s’appuyant sur la technique de joueurs tels que Bernardo Silva ou De Bruyne, les coéquipiers de Sané conservaient le ballon et géraient la fin de match, scellant les trois points et la tête du groupe F avec trois victoires en autant de matches.

Une très belle soirée à l’Etihad conclue par une victoire marquante face à un adversaire qui fait actuellement frémir l’Europe.

L’homme du match : De Bruyne

Il n’a pas connu la même réussite offensive que contre Stoke mais il a tout de même offert une grande performance aux supporters de l’Etihad.

En conclusion

Manchester City domine le groupe F avec neuf points acquis sur neuf possibles. Dans deux semaines, les Citizens retrouveront ces mêmes Napolitains sur la pelouse de San Paolo. Ils pourront potentiellement y assurer leur qualification en huitièmes de finale.

Et maintenant ?

La Premier League est de retour dès ce week-end avec la réception de Burnley samedi après-midi.

City tentera de faire tomber les Clarets, invaincus à l’extérieur cette saison.

Puis, les Citizens enchaîneront leur troisième match en sept jours en affrontant Wolverhampton pour le compte du quatrième tour de Carabao Cup et ce toujours à l’Etihad Stadium.

Stats et autres records

City reste invaincus depuis 21 matches à l’Etihad Stadium toutes compétitions confondues, ainsi que dans 11 matches de Champions League à domicile.

Cette saison, Raheem Sterling a marqué cinq buts en cinq matches de chaque compétition disputée. Plus globalement, il a déjà trouvé à huit reprises le chemin des filets. Ex-aequo avec Gabriel Jesus, l’Anglais et le Brésilien sont les meilleurs buteurs de City cette saison. 

Actus de l'équipe première

Sterling : "Pep m'aide à devenir meilleur"

MEDIA DUTY: Raheem Sterling addresses the press ahead of the Champions League visit of Napoli

Raheem Sterling revient sur la victoire contre Stoke et évoque le match de Champions League contre le Napoli.

Raheem Sterling revient sur la victoire contre Stoke et évoque le match de Champions League contre le Napoli.

Actus de l'équipe première

Sterling : "Pep m'aide à devenir meilleur"

MEDIA DUTY: Raheem Sterling addresses the press ahead of the Champions League visit of Napoli

Raheem Sterling revient sur la victoire contre Stoke et évoque le match de Champions League contre le Napoli.

Raheem Sterling revient sur la victoire contre Stoke et évoque le match de Champions League contre le Napoli.

Actus de l'équipe première

Sterling : "Pep m'aide à devenir meilleur"

MEDIA DUTY: Raheem Sterling addresses the press ahead of the Champions League visit of Napoli

Raheem Sterling revient sur la victoire contre Stoke et évoque le match de Champions League contre le Napoli.

Raheem Sterling revient sur la victoire contre Stoke et évoque le match de Champions League contre le Napoli.