Claudio Bravo explique que l’union de l’équipe avec les gardiens favorise le jeu vers l’attaque.

Le Chilien, qui a sauvé un penalty dans la victoire de City face à Liverpool, a admis que son évolution balle au pied est un challenge qu’il a apprecié relever.

La précision de passe du gardien est devenu la clé pour les portiers modernes et Bravo semble avoir acquis ce nouveau style.

« J’étais ici lors de la première année et ce n’était pas facile car les supporters étaient habitués à un autre style de jeu, avec le gardien qui contrôle et qui dégage le plus loin possible. »

« L’objectif était de renvoyer la balle à 70 mètres des cages, mais les supporters ont commencé à apprécier le nouveau style et on peut voir comment créer de nouvelles situations en attaque en commençant  par l’arrière. »

« De nos jours, les gens aiment ça. Je pense qu’ils apprécient quand ils voient leur gardien tenter de construire. Et nous aussi on aime jouer comme ça. »

De retour dans les cages après une longue blessure, le portier de 36 ans veut continuer à apporter sa pierre à l’édifice.

« On doit se rappeler de ce qu’on a gagné, mais il faut aussi garder cette envie chaque jour, à l’entraînement et lors de chaque match. »

« On doit avoir une idée claire de nos objectifs. »

« On doit continuer comme la saison dernière mais il faut toujours viser plus haut. »

« Si on va dans ce sens, ce sera plus simple de se battre pour nos objectifs. »