Mikel Arteta a vanté la réaction de City après avoir été mené de deux buts, mais a admis que l'équipe n'était pas à son meilleur niveau contre Lyon.

Les Skyblues ont eu des difficultés en première période, ont concédé deux buts et ont passé le reste du match à courir après le score pour finalement enchaîner une quatrième défaite de rang.

"On aurait pu faire mieux", a déclaré Arteta, remplaçant Pep Guardiola, banni de son banc pour ce match. 

"On a commencé lentement, on n'a pas été consistants dans notre manière de jouer."

"On a perdu trop de duels. Nous avons donné des ballons dans des circonstances difficiles et ils en ont profité deux fois, mais après ça, la réaction des joueurs était superbe.

"Nous avons changé quelques choses pour mieux contrôler la situation. On s'est créé des occasions, mais à ce niveau, ce n'était pas assez."

Lorsqu'on lui a demandé si l'absence de pep avait affecté les joueurs, Arteta a répondu : "Je n'en ai aucune idée. Les faits sont les suivants : Pep n'était pas là et on a perdu le match. Je ne peux pas vous dire ce qui serait arrivé s'il avait été là."

Nous étions au courant des forces et des faiblesses de Lyon. Nous étions bien préparés."

Nous ne nous sommes pas préparés à être menés 2-0 à la pause, mais on devait réagir."

"Il n'y a pas de place pour les erreurs en Ligue des Champions. Si vous faites une erreur, vous vous faites punir. Si vous perdez des duels, si vous ne jouez pas simple, vous souffrez - aujourd'hui en est la parfaite illustration."

"Au début d'une compétition, vous devez vous mettre sur les rails. Le départ n'était pas bon. On n'a pas senti le courant autour de l'équipe."

"On a manqué la dernière passe, on n'était pas consistants. On était menacés à chaque perte de balle, ça ne nous mettait pas en confiance. Nous étions prêts pour le match, impatients de commencer la Champions League. La façon dont ça s'était terminé la saison dernière a vraiment fait mal.

Les joueurs ne sont pas parfaits. Parfois, ils sont dans un mauvais jour. Parfois, ça va mieux. Je ne peux pas leur reprocher leurs efforts. Je ne vais pas les critiquer parce qu'on a perdu ce soir."