A la veille du match de Premier League face à Cardiff, Pep Guardiola est revenu en conférence de presse sur la semaine chargée de Manchester City. La prolongation de Sergio Agüero, le match de Ligue d

Sergio Agüero n'a pas fini de faire trembler les filets anglais. Ce vendredi, le joueur a prolongé son contrat avec City jusqu'en 2021. Avec 204 buts en 299 matches, l'Argentin continue donc l'aventure, démarrée en 2011. Une très bonne nouvelle selon Pep Guardiola : « Je l'apprécie beaucoup. Je le remercie et je suis très heureux qu'il puisse atteindre la barre des 10 ans au sein de ce club. »

Une décision que le joueur a prise seul, selon le coach catalan : « Je n'ai pas essayé de le convaincre, il a fait le choix seul. Je le remercie de croire en nous. Des joueurs comme Vincent (Kompany), David (Silva) font leurs propres choix et ils montrent leur implication chaque jour à l'entraînement. »

Cette longévité est devenue rare dans le football moderne. Arrivé en 2011 en Angleterre, le Kun a préféré progresser au sein d'un même club plutôt que de chercher de nouvelles opportunités. Pour Pep Guardiola, tous les choix sont bons : « Avant, il était plus courant de voir des joueurs rester dans le même club pendant toute une carrière. Ce n'est pas une mauvaise chose de voir des joueurs saisir de nouvelles opportunités. Nous pouvons apprendre des cultures étrangères pour s'enrichir. »

Pep pourra donc compter sur son attaquant à l'avenir, et surtout ce samedi, face à Cardiff. Le coach a annoncé par ailleurs que Benjamin Mendy était toujours blessé. Pour Kevin De Bruyne, l'heure est toujours à la reprise : « J'ai parlé aux médecins et ils me disent que tout se passe bien mais je ne sais pas encore quand il sera prêt. Nous verrons. L'important, c'est qu'il soit en pleine forme quand il sera de retour sur les terrains. »

Face au club gallois, Pep Guardiola préfère se méfier des Bluebirds : « J'ai réalisé à quel point l'impact physique de Cardiff pouvait être important. Nous devrons nous adapter. Nous ne sommes jamais à l'abri. »

Car après la défaite face à Lyon en Ligue des Champions mercredi dernier (1-2), les hommes de Pep Guardiola veulent se relancer le plus rapidement possible. Même si l'entraîneur ne pense pas que le premier match en Coupe d'Europe de la saison fut mauvais en tous points : « Je ne pense pas que l'on ait mal joué. Ce n'était pas le meilleur match, mais pas le pire. En première période, on n'a pas réussi à se créer beaucoup d'occasions, c'était mieux en deuxième mi-temps. Les joueurs n'ont pas à s'excuser, ils ont essayé de revenir dans la partie mais on a fait trop d'erreurs.»

Un rapport avec la fatigue des mondialistes ? Le coach catalan n'y croit pas : « La tête contrôle tout, je ne crois pas en la condition physique, ça n'existe pas. Nous prenons soin des joueurs à chaque moment. Si nous avons été plus lents en première période face à Lyon, c'est plus à cause du mental que du physique. Chaque match doit être une finale de Ligue des Champions, il nous reste cinq matches de phase de poules... »