quote feed-section sponsor-promos cf show linkedin dugout

Actus de l'équipe première

Vidéo 1 Galerie photos

Les hommages rendus à Johnny Hart

Johnny Hart...

Johnny Hart...

Les anciennes figures de City ont salué la mémoire de l’ancien manager, coach et joueur du club Johnny Hart, qui nous a quittés le week-end dernier.

Hart a rejoint City en 1944 et est resté au club pendant 19 ans, il y a joué 178 matches et marqué 73 buts.

Il s’est ensuite intégré au staff pendant une dizaine d’années, sous le commandement de Joe Mercer et Malcolm Allison pendant les heures glorieuses des Citizens. Il s’est vu confier les rennes du club après le départ d’Allison.

Durant sa courte période d’entraîneur, Hart a confectionné une équipe difficile à battre, et a seulementperdu cinq de ses 23 matches aux commandes du club.

Hart a eu des problèmes de santé à peine six mois après sa prise de fonctions – mais il a eu le temps de faire revenir Denis Law à Maine Road et a recruté Keith MacRae pour £100 000, un record à l’époque pour un gardien de buts. 

Il était simplement un grand serviteur du club. 

L’ancien gardien de City et de l’Angleterre Joe Corrigana déclaré à son propos : « C’est une nouvelle très triste. Johnny m’a tellement aidé quand j’ai rejoint le club en tant qu’amateur en 1966… »

« C’était un homme charmant, un grand footballeur et un très bon entraîneur. Je me rappelle encore de lui avec Dave Ewing qui m’aidaient avec mon jeu de jambes en essayant de toucher mes pieds avec des bâtons. Il fallait vraiment être rapide ! Il me manquera. »

L’ancien capitaine et entraîneur de City, Tony Book, a ajouté : « Johnny était là pendant toute la période où j’étais au club. C’était un homme fabuleux qui en connaissait un rayon sur le football. »

« J’ai pris la relève pendant quelques semaines quand il est tombé malade, avant de passer le relais à Ron Saunders. Quand Ron est parti, j’ai hérité de son poste et je me suis souvent appuyé sur Johnny pour avoir quelques conseils. Il avait une grande connaissance du club, étant donné qu’il y avait joué et entraîné. »

« Joe Mercer et Malcolm Alison avaient une grande estime de lui. Je n’avais pas vu Johnny depuis quelques années, jusqu’à ce que je le croise au Wythenshawe Hospital avec son fils paul. Il nous manquera, c’était un homme génial.

L’ancien pilier de City Tommy Bootha déclaré : « C’était un gars adorable, tout le monde l’adorait. Il a tenu les rennes du club pendant plusieurs mois en tant que manager avant que le job n’affecte sa santé, mais j’ai adoré la période durant laquelle il était aux commande. C’était un super entraîneur avant ça. C’était un mec génial qui nous manquera énormément. »

L’ancien défenseur de City, Dave Connor, qui a joué plus de 150 matches en dix ans, a ajouté : « Je ne pourrais jamais vanter suffisamment les mérites de Johnny Hart. Son décès est une terrible nouvelle. Je ne pense pas que j’aurais été footballeur s’il n’avait pas été là. J’ai joué sous ses ordres pendant dix ans, c’était un homme fantastique – absolument fantastique. C’était mon mentor, en quelque sorte. J’étais très timide, il m’a protégé et s’est assuré que je sois à la hauteur.

Il faisait toujours attention à l’équipe et je ne me suis rendu compte de ce qu’il a fait pour moi et de la chance que j’avais des années plus tard. Je n’aurais pas eu la carrière que j’ai eue si Johnny Hart n’avait pas été là, et c’est la même chose pour de nombreux coéquipiers. Je n’ai pas d’autre sentiment que de l’admiration pour lui. »

Stan Horne, une autre star de City, se rappelle lui aussi de Johnny : « Je me souviens d’avoir acheté une montre sur une tournée américaine. Il m’a demandé ce que j’allais faire de ma vieille montre. Je lui ai répondu que j’allais la jeter. Il m’a répondu : ‘Je peux l’avoir ?’ Donc je lui ai donnée ! Il avait le respect de tout le monde et il était très populaire auprès de l’équipe. Il me manquera, c’était un plaisir de le connaître. »

Peter Barnes était très jeune mais il a avoué qu’il n’aurait jamais joué pour City si Hart n’était pas intervenu : « C’est Johnny Hart qui a montré sa détermination à me faire signer à City. J’avais fait six ou sept essais à Leeds avec Don Revie aux manettes. Il avait joué avec mon père à City dans les années 50…

Johnny Hart a dit au club qu’il ne fallait pas me laisser signer à Leeds et qu’il fallait absolument que je joue à City. Si Johnny n’avait pas fait pression pour qu’ils me recrutent, ça ne serait probablement jamais arrivé. C’était un grand homme, il nous manquera tous. Il a joué un rôle majeur dans la signature de mon contrat avec le club que j’aimais. Je lui serai toujours reconnaissant pour cela. »

Actus de l'équipe première

OL - City : Les réactions de Pep et de Laporte

PEP TALK: The boss passes on instructions

À l’issue du match contre Lyon qui a qualifié les Skyblues en huitièmes de finale, Pep Guardiola et Aymeric Laporte étaient plutôt satisfaits de la copie qu’ils ont rendue…

La réaction de Pep Guardiola et d'Aymeric Laporte après le match de Champions League contre Lyon...

Actus de l'équipe première

Laporte : "On doit se concentrer sur nous"

PREVIEW: Aymeric Laporte.

À la veille d’affronter Lyon en Ligue des Champions, Aymeric Laporte et Pep Guardiola ont insisté sur l’objectif principal de Manchester City : aller le plus loin possible dans cette compétition.

À la veille d’affronter Lyon en Ligue des Champions, Aymeric Laporte et Pep Guardiola ont insisté sur l’objectif principal de Manchester City : aller le plus loin possible dans cette compétition.

Actus de l'équipe première

Bernardo Silva a manqué le dernier entraînement

WHAT A HIT! Bernardo celebrates his goal

Bernardo Silva fut un des absents les plus notables dans la session d'entraînement de ce lundi matin, avant la rencontre en Ligue des Champions face à Lyon.

Bernardo Silva fut un des absents les plus notables dans la session d'entraînement de ce lundi matin, avant la rencontre en Ligue des Champions face à Lyon.