Aujourd'hui, les projecteurs seront braqués sur Willie Donachie qui, entre 1968 et 1980, s'est toujours montré digne de confiance dans l'équipe première de City.

L'arrière gauche a découvert les phases finales de Coupe du monde en 1974. Donachie faisait partie de la sélection écossaise pour le Mondial en Allemagne de l'Ouest. Invaincus, ses compatriotes se sont malgré tout fait sortir de la compétition en phase de groupes.

Donachie est resté sur le banc lorsque l'Écosse a battu le Zaïre 2-0. Les hommes de Willie Ormond ont ensuite décroché le nul face au Brésil (0-0), avant de finir la compétition sur un nul 1-1 contre la Yougoslavie. Willie Doachie était là encore remplaçant.

Quatre ans plus tard, au Mondial argentin de 1978, l'Écosse était encore le seul représentant du football britannique sur la scène mondiale.

Les Ecossais étaient attendus pour ce Mundial en Argentine. Avant que l'équipe décolle pour l’Amérique du Sud, plus de 30 000 supporters se sont réunis à Hampden Park pour saluer le départ de leur équipe nationale.

Malgré cela, les Ecossais ont pris un très mauvais départ duquel ils ne se sont jamais vraiment relevés.

Donachie état encore sur le banc des remplaçants au moment de la défaite 3-1 contre le Pérou pour le premier match de sa sélection dans cette Coupe du monde 1978.

L’arrière gauche est finalement titulaire en coupe du monde pour le deuxième match de poule contre l’Iran après une longue attente. Les outsiders ont fait souffrir les hommes d’Ally McLeod et ont su aller chercher le nul (1-1).

Ces résultats forçaient Donachie et ses compatriotes à gagner contre les Pays-Bas par au moins trois buts d’écart s’ils voulaient passer le premier tour.

Quand Kenny Dalglish a égalisé après l’ouverture du score par les Néerlandais, le monde a eu un bref aperçu de ce dont était capable cette sélection écossaise. Le penalty d’Archie Gemmill a ensuite redonné espoir aux hommes de McLeod. Ce même Archie Gemmil marquera un des plus beaux buts de la compétition à la 68ème minute, après avoir disposé de trois défenseurs. Malheureusement, Johnny Rep riposte pour le Pays-Bas avec un tir de 30 mètres et pulvérise les rêves de coupe des Ecossais. C’est là la fin de la carrière de Willie Donachie en Coupe du monde.