quote linkedin dugout

Actus de l'équipe première

Vidéo 1 Galerie photos

Abécédaire du Mondial : N comme Néerlandais

FLASHPOINT: Nigel de Jong of the Netherlands challenges Spain's Xabi Alonso during the 2010 World Cup final

FLASHPOINT: Nigel de Jong of the Netherlands challenges Spain's Xabi Alonso during the 2010 World Cup final

Suite de notre série alphabétique autour des joueurs de City en Coupe du monde. Aujourd'hui, c'est le tour de Nigel de Jong et ses compatriotes néerlandais !

N comme Nigel De Jong avec les Néerlandais

En voyant le Mondial russe de cette année sans les Pays-Bas et son public de passionnés, on sent bien que quelque chose manque. 

Étant donné l’histoire fantastique que le pays entretient avec la Coupe du monde (finalistes à trois reprises depuis 1974, et tout récemment en 2010 avec leur défaite 1-0 contre l’Espagne dans le temps additionnel), on peut regretter l’absence des Oranges.

L’ancien joueur de City Nigel de Jong était l’un des piliers de cette équipe néerlandaise.

Le milieu de terrain a apporté beaucoup au Club après son transfert depuis Hambourg en 2009, devenant une pièce maîtresse de l’échiquier mancunien au milieu de terrain. 

Pendant les trois ans qu’il a passés à City, Nigel était un joueur essentiel de l’équipe qui a remporté la FA Cup (2011) et la Premier League (2012). Dans le même temps, il s’est rendu indispensable à l’équipe des Pays-Bas. 

Nigel International

À la Coupe du monde sud-africaine en 2010, De Jong et ses coéquipiers ont eu un parcours sensationnel. Même s’il a écopé d’une suspension pour la demi-finale que son pays a disputée contre l’Uruguay, il faisait partie du 11 de départ en finale contre l’Espagne. 

Cette finale est d’ailleurs restée dans les mémoires comme la « bataille de Johannesbourg », avec les 14 cartons distribués (un record pour une finale) lors de la rencontre par Howard Webb, l’arbitre anglais de la rencontre. Le Néerlandais Johnny Heitinga a d’ailleurs été exclu du match sur un deuxième carton jaune. 

Mais le plus connu de tous est sûrement le coup de pied de De Jong, arrivé en pleine poitrine de Xavi Alonso au début du match. Howard Webb a plus tard avoué que le Néerlandais aurait écopé d’un rouge s’il avait eu un meilleur angle de vue sur l’action.

Une finale qui avait des allures de pugilat et qui s’est conclue sur un but décisif d’Iniesta à la 116eminute. 

ndj

Quatre ans plus tard, De Jong – qui jouait à l’époque au Milan AC – a de nouveau participé au Mondial avec les Pays-Bas, cette fois au Brésil. Les Oranges ont cette fois atteint la demi-finale. Mais après avoir démarré les trois matches de poule sur le terrain, De Jong est sorti sur blessure pendant les huitièmes de finale contre le Mexique. Le Néerlandais a déclaré ne pas être en mesure de disputer le reste du tournoi.

Malgré cela, De Jong est revenu sur le terrain et a disputé 62 minutes de la demi-finale contre l’Argentine. Après 120 minutes qui se sont finies sur un score nul et vierge, les Sud-Américains l’ont emporté 4-2 aux tirs au but. L’Albiceleste avait son ticket pour la finale – où elle a fini par perdre contre l’Allemagne. 

Actus de l'équipe première

Abécédaire du Mondial : M comme McCarthy

Suite de notre série alphabétique autour des joueurs de City ayant participé à la Coupe du monde... Aujourd'hui, coup de projecteur sur le défenseur irlandais Mick McCarthy !

Suite de notre série alphabétique autour de nos joueurs en Coupe du Monde. Aujourd'hui, le défenseur et capitaine irlandais Mick McCarthy !

Actus de l'équipe première

Mondial 2018 : Focus sur... Benjamin Mendy (#8)

Actus de l'équipe première

Coupe du monde focus n°7 : Raheem Sterling

ENGLISH STERLING: Analysing Raheem Sterling's international stats...

Nous continuons notre série autour des joueurs de notre effectif présents au mondial. Aujourd'hui, Raheem Sterling !

A l'occasion du Mondial en Russie, focus sur Raheem Sterling...