quote feed-section sponsor-promos cf show linkedin dugout

Actus de l'équipe première

Vidéo 1 Galerie photos

Abécédaire du Mondial : K comme Kompany

CENTRE OF ATTENTION: Vincent Kompany clears the danger during Belgium's World Cup clash against Algeria at the 2014 World Cup finals

CENTRE OF ATTENTION: Vincent Kompany clears the danger during Belgium's World Cup clash against Algeria at the 2014 World Cup finals

Nous continuons notre abécédaire du Mondial en nous focalisant sur le mur défensif belge de City.

K comme Kompany

Le défenseur central de City et de la Belgique doit encore faire sa première apparition dans ce Mondial 2018, étant donné sa blessure lors d’un match amical à la fin du mois dernier.

Malgré tout, le sélectionneur Roberto Martinez est confiant. Pour lui, Vincent Kompany sera bientôt de retour sur le terrain, apportant son calme, son sang-froid et sa détermination de fer à la défense des Diables Rouges.

À son retour, Kompany pourra compter non seulement sur son expérience dans nos rangs ces dix dernières années, mais aussi sur l’impact qu’il a eu avec sa sélection pendant la Coupe du monde 2014. Les Belges sont arrivés jusqu’en quarts de finale.

Kompany est allé au Brésil après une excellente saison avec City. Le capitaine a mené les Skyblues à la victoire en Premier League et en League Cup (ça vous rappelle quelque chose ?). Avec la Belgique, il a maintenu son niveau exceptionnel.

Dans son premier match de poule contre l’Algérie (le premier match de Coupe du monde de la Belgique depuis douze ans), les Diables Rouges ont gagné 2-1 dans la douleur, revenant au score après avoir encaissé un but avant la mi-temps.

Une fois de plus, au match suivant, Kompany a démontré une grande influence au sein de son équipe. Les Belges ont obtenune autre victoire tardive contre la Russie (1-0) qui leur a assuré la qualification pour les huitièmes.

Après avoir gagné 1-0 contre la Corée du Sud dans leur dernière rencontre en poules, Kompany et ses coéquipiers ont disputé un match titanesque contre les Etats-Unis. Le match s’est terminé après prolongations sur le score de 2-1, Kevin De Bruyne et Romelu Lukaku réussissant finalement à trouver le chemin des filets face au portier américain Tim Howard. 

Cette victoire a emmené les hommes de Roberto Martinez en quarts contre l’Argentine, dans un match très attendu. Kompany y a d’ailleurs rencontré les Citizens Pablo Zabaleta et Martin Demichelis (qui étaient tous deux titulaires) ainsi que Sergio Agüero (qui, lui, est resté sur le banc). 

Dans un match des plus serrés, le but de Gonzalo Higuain à la huitième minute a finalement fait la différence et a mis un terme à l'aventure belge. 

Quatre ans plus tard, avec une équipe composés de pépites du calibre d’Eden Hazard, Kevin De Bruyne, Romelu Lukaku et Thibaut Courtois et un match choc contre l’Angleterre à venir, il va être passionnant de voir jusqu’où iront Kompany et ses coéquipiers dans cette compétition. 

Actus de l'équipe première

Abécédaire du Mondial : J comme Jesus

ON THE FRONT FOOT: Gabriel Jesus in action for Brazil at Russia 2018

Nous continuons notre abécédaire du Mondial avec un focus sur l'attaquant brésilien...

Nous continuons notre abécédaire du Mondial avec un focus sur l'attaquant brésilien...

Actus de l'équipe première

Abécédaire du Mondial : I comme Irlande

HEAD OVER HEELS: Terry Phelan celebrates Ray Houghton's sensational winner for Italy against Ireland at the 1994 World Cup finals

Nous continuons notre abécédaire de la Coupe du monde en nous remémorant l'histoire du contingent irlandais de City...

Aujourd'hui, l'épisode de notre série alphabétique concerne l'Irlande

Actus de l'équipe première

Coupe du monde - Focus n°6 : Ilkay Gündogan