Suite de notre série alphabétique autour du Mondial. Aujourd'hui, zoom sur un ancien milieu de terrain impressionnant...

R comme Reyna

On se souvient à juste titre de Claudio Reyna comme de l'un des meilleurs joueurs des Etats-Unis

L'ancien milieu de terrain, qui est resté dans nos rangs de 2003 à 2007, peut se targuer d'avoir un joli palmarès en Coupe du monde. 

Après s'être taillé une solide réputation lors de son passage en Bundesliga (au Bayer Leverkusen et à Wolfsbsurg), Reyna est passé par les Glasgow Rangers et Sunderland avant d'arriver à l'Etihad Stadium à l'été 2003. 

Pendant son contrat au Club, il a marqué quatre buts en 87 matches avant de rejoindre les New York Red Bulls en MLS, où il a terminé sa carrière.

Le milieu de terrain avait alors déjà laissé sa marque au Mondial 2002 au Japon et en Corée du Sud. Il y a aidé les Etats-Unis à se qualifier en huitièmes de finale. N'ayant pas pris part à la victoire contre le Portugal (3-2) lors du premier match des américains, Reyna était titulaire et capitaine de l'équipe lors du nul 1-1 contre la Corée du Sud et pendant la défaite 3-1 contre la Pologne.

Malgré cette défaite, les Etats-Unis se sont qualifiés pour les huitièmes de finale, que la sélection américaine a disputés contre le voisin mexicain. Rencontre qui se conclura par une victoire des USA, 2-0. 

En quarts de finale, les Etats-Unis rencontrent la Mannschaft, et perdent suite à un but de Michael Ballack. 

L'impact de Reyna sur son équipe était tel qu'il a figuré dans l'équipe type du Mondial. 

Quatre ans plus tard, Reyna était toujours capitaine de l'équipe américaine à leur qualification au Mondial 2006 en Allemagne.

Pourtant, malgré les efforts du milieu de terrain et de ses coéquipiers, les Etats-Unis n'ont pas réussi à dépasser la phase de groupe.

Les Etats-Unis ont d'ailleurs mal commencé. Leur premier match contre la République tchèque se conclut sur une défaite 3-0. Les américains ont ensuite tenu l'Italie en échec (1-1), Squadra Azura qui finira championne du monde cette année. Le dernier match allait donc décider du destin des Etats-Unis.

Malheureusement, la déception a été grande pour Reyna. 

Claudio a subi une blessure qui l'a écarté du terrain en première mi-temps, mettant un terme prématuré à la compétition pour le Citizen. Finalement, c'est le Ghana qui s'est imposé au terme d'une rencontre disputée (2-1).