quote feed-section sponsor-promos cf show linkedin dugout

Actus de l'équipe première

Vidéo 1 Galerie photos

Abécédaire du Mondial : R comme Reyna

LEADING MAN: Claudio Reyna in the thick of the action for the United States against Italy at the 2006 World Cup finals

LEADING MAN: Claudio Reyna in the thick of the action for the United States against Italy at the 2006 World Cup finals

Suite de notre série alphabétique autour du Mondial. Aujourd'hui, zoom sur un ancien milieu de terrain impressionnant...

R comme Reyna

On se souvient à juste titre de Claudio Reyna comme de l'un des meilleurs joueurs des Etats-Unis

L'ancien milieu de terrain, qui est resté dans nos rangs de 2003 à 2007, peut se targuer d'avoir un joli palmarès en Coupe du monde. 

Après s'être taillé une solide réputation lors de son passage en Bundesliga (au Bayer Leverkusen et à Wolfsbsurg), Reyna est passé par les Glasgow Rangers et Sunderland avant d'arriver à l'Etihad Stadium à l'été 2003. 

Pendant son contrat au Club, il a marqué quatre buts en 87 matches avant de rejoindre les New York Red Bulls en MLS, où il a terminé sa carrière.

Le milieu de terrain avait alors déjà laissé sa marque au Mondial 2002 au Japon et en Corée du Sud. Il y a aidé les Etats-Unis à se qualifier en huitièmes de finale. N'ayant pas pris part à la victoire contre le Portugal (3-2) lors du premier match des américains, Reyna était titulaire et capitaine de l'équipe lors du nul 1-1 contre la Corée du Sud et pendant la défaite 3-1 contre la Pologne.

Malgré cette défaite, les Etats-Unis se sont qualifiés pour les huitièmes de finale, que la sélection américaine a disputés contre le voisin mexicain. Rencontre qui se conclura par une victoire des USA, 2-0. 

En quarts de finale, les Etats-Unis rencontrent la Mannschaft, et perdent suite à un but de Michael Ballack. 

L'impact de Reyna sur son équipe était tel qu'il a figuré dans l'équipe type du Mondial. 

Quatre ans plus tard, Reyna était toujours capitaine de l'équipe américaine à leur qualification au Mondial 2006 en Allemagne.

Pourtant, malgré les efforts du milieu de terrain et de ses coéquipiers, les Etats-Unis n'ont pas réussi à dépasser la phase de groupe.

Les Etats-Unis ont d'ailleurs mal commencé. Leur premier match contre la République tchèque se conclut sur une défaite 3-0. Les américains ont ensuite tenu l'Italie en échec (1-1), Squadra Azura qui finira championne du monde cette année. Le dernier match allait donc décider du destin des Etats-Unis.

Malheureusement, la déception a été grande pour Reyna. 

Claudio a subi une blessure qui l'a écarté du terrain en première mi-temps, mettant un terme prématuré à la compétition pour le Citizen. Finalement, c'est le Ghana qui s'est imposé au terme d'une rencontre disputée (2-1).

Actus de l'équipe première

Abécédaire du Mondial : Q comme Quinn

GREEN GIANT: Niall Quinn in the thick of the World Cup finals action for the Republic of Ireland

Suite de notre série alphabétique autour des Citizens à la Coupe du monde. Aujourd'hui, un ancien attaquant de City...

Suite de notre série alphabétique avec Niall Quinn

Actus de l'équipe première

Abécédaire du Mondial : P comme Phelan

A-Z: Today we focus on Terry Phelan, who played for Ireland at the 1994 World Cup

Suite de notre série alphabétique autour des Citizens ayant participé à la Coupe du monde... Aujourd'hui, zoom sur le défenseur irlandais Tony Phelan !

Suite de notre série alphabétique. Aujourd'hui, Terry Phelan !

Actus de l'équipe première

Abécédaire du Mondial : O comme Otamendi

THE GENERAL: Putting the spotlight on Nicolas Otamendi...

Suite de notre série alphabétique autour des Citizens à la Coupe du Monde. Aujourd'hui, zoom sur le défenseur argentin Nicolas Otamendi.

Suite de notre série alphabétique autour du Mondial. Aujourd'hui, Le Général...