quote feed-section sponsor-promos cf show linkedin dugout

Actus de l'équipe première

Vidéo 1 Galerie photos

Abécédaire du Mondial : U comme Ultime

A-Z: Today's World Cup A-Z focuses on the tournament's status as the ultimate prize

A-Z: Today's World Cup A-Z focuses on the tournament's status as the ultimate prize

Suite de notre série alphabétique autour de l'histoire de City en Coupe du Monde

U comme Ultime

La Coupe du monde de la FIFA. Le plus grand show sur terre. Le symbole ULTIME du football. 

L’histoire de la compétition est très longue et pleine d’anecdotes. C’est là que le Cruyff turn est né et là que la Main de Dieu a tué les espoirs d’une nation. C’est là que Pelé et Diego Maradona, deux des plus grands joueurs de tous les temps, ont gravé leur nom dans l’histoire avec des performances qui ont redéfini le football. C’est là que Paul Gascoigne a permis de faire vibrer une Angleterre qui était en mal de passion pour le ballon rond. C’est là qu’ont eu lieu le raté de Baggio, le coup de boule de Zidane et la tête planée de Robin Van Persie. Aucune autre compétition, dans aucun autre sport, n’a vu autant de symboles, de rires et de larmes que la Coupe du monde.

Aujourd’hui encore, le Mondial est the place to be pour tous les joueurs, là où se font les carrières, malgré la fuite en avant du capitalisme des années 1990 faisant que les clubs ont aggloméré une somme extraordinaire de talents exceptionnels, davantage que la plupart des nations. Mais la Coupe du monde possède ce petit quelque chose en plus : un rôle social et politique y est attaché. Quelque chose que les clubs n’ont pas. 

Tous les quatre ans et ce pendant quatre semaines, le monde se réunit pour célébrer le football. C’est rarement une déception. Dans un monde fracturé par des frontières ethniques et économiques, où la peur de l’autre est palpable, la Coupe du monde apporte un événement qui brise la colère et la méfiance entre les nations et réunit les pays sous la bannière du sport et de la liberté. C’est un événement vital où l’exception devient la règle.

David Silva a gagné la Coupe du monde en 2010. Il faisait partie de la brillante équipe d’Espagne qui a soulevé le trophée en Afrique du Sud. Trois jours plus tard, il a rejoint City. Une décision qui a changé notre club pour toujours. Silva a apporté le sérieux et la gravité que seul un champion du monde peut apporter. Mais il a aussi apporté le style et les capacités qui ont permis à City de s’élever bien au-delà de nos rêves les plus fous. Nos supporters ont toujours placé le travail acharné au-dessus de tout. Ils avaient devant leurs yeux un artiste qui les a touchés au plus profond d’eux. Les fans des Skyblues pouvaient apprécier les aspects les plus fins du jeu – la vision, le mouvement, l’art de la passe, l’intelligence et le jeu en une touche de balle – en grande partie grâce à l’influence d’El Mago.

MAGICIAN: David Silva's powers have been stronger than ever this season

Features

Vidéo

David Silva: Best of 2017/18

View original post

Il a joué trois matches en 2010 lorsque l’Espagne a gagné sa première Coupe du monde. Huit ans plus tard, son importance dans l’équipe est encore plus évidente. Alors que bien des vétérans de l’Espagne victorieuse sont partis à la retraite ou sont en fin de carrière, Silva, à 32 ans, reste le point d’appui de l’attaque. Il s’agit réellement de l’un des meilleurs footballeurs espagnols de tous les temps.

Quantifier son influence au cœur du club est impossible mais, à un moment où City avait besoin d’avoir une mentalité de gagnant, amener un joueur qui a gagné le trophée ultime a été crucial. Il a été de ceux qui ont conquis le monde. Il est venu parmi nous. Avec ce genre de pedigree, qui pourrait douter de son impact dans nos succès ?

Et, bientôt, qui sait, aurons-nous un ou plusieurs champions du monde en plus dans nos rangs après cette compétition…

Actus de l'équipe première

Abécédaire du Mondial : T comme Tevez

Actus de l'équipe première

Abécédaire du Mondial : S comme Silva

SOLID SILVA: David Silva in the thick of the action during Spain's triumphant 2010 World Cup campaign

Suite de notre série alphabétique autour des rapports que Manchester City entretient avec la Coupe du monde. Aujourd'hui, zoom sur David Silva !

Suite de notre série alphabétique autour du Mondial et de City...

Actus de l'équipe première

Mondial : Focus sur... Kyle Walker (#13)

PLAYER FOCUS: Kyle Walker in the spotlight...

Suite de notre série de focus autour des joueurs de City présents au Mondial. Aujourd'hui, Kyle Walker !

Suite des portraits de Citizens présents à la Coupe du monde...