Suite de notre série de focus autour des joueurs de City présents au Mondial. Aujourd'hui, Kyle Walker !

 

Son rôle dans l'équipe :`

Décrit comme indispensable pour son club et sa sélection, Walker fait partie intégrante de l'équipe de Gareth Southgate.

Vigoureux dans la campagne de qualification de l'Angleterre, le défenseur a consolidé sa place de titulaire. Il a joué l'intégralité des matches de l'Angleterre contre le Panama et la Tunisie, avant d'être mis au repos pour le match pour la première place contre la Belgique. Repos utilisé à bon escient avant un match difficile contre la Colombie (1-1, victoire anglaise sur tirs au but 4-3)

Défenseur puissant, vaillant et rapide, on peut aussi bien compter sur Walker pour ses capacités offensives que pour ses prouesses défensives.

Après avoir placé Walker en défense centrale dans une formation en 3-5-2, Pep Guardiola a vanté la versatilité du défenseur et l'a comparé au légendaire Philip Lahm. 

« Il a les capacités de jouer à ce poste », a déclaré le technicien catalan. « Il a le physique, il est rapide et il est bon en passes longues et en passes courtes. »

En club, Walker a joué un rôle central dans les succès en League Cup et en Premier League cette saison. Il a distribué sept passes décisives en 48 matches – soit 3842 minutes jouées au total – toutes compétitions confondues.

FIER: Kyle Walker à l'Academy Stadium.

Carrière internationale :

Depuis sa première rencontre jouée avec les Three Lions contre l'Espagne en 2011, Walker a disputé 38 matches pour son pays.

Le tournoi de cet été marque sa première Coupe du monde : le latéral a été incapable de jouer le Mondial 2014 à cause d'une blessure. Il a aussi manqué l'Euro 2012 pour les mêmes raisons.

Il aurait été sélectionné avec l'Angleterre en 2016, mais les mauvaises performances de la sélection anglaise l'en ont privé.