Pep Guardiola a été impressionné par les performances récentes de Gabriel Jesus et pense qu’il a encore de quoi faire grosse impression en réserve…

Jesus a fait son retour parmi le XI de départ lors de la victoire contre Bournemouth. Même si le Brésilien n’a pas trouvé le chemin des filets, son entraîneur était ravi de la contribution du jeune attaquant.

Alors que Raheem Sterling et Leroy Sané ont fait un travail exceptionnel, Guardiola a vanté la performance de Gabriel Jesus et a déclaré à la presse qu’il pensait que le Brésilien avait une belle marge de progression… 

« Il a juste besoin de se détendre, a déclaré Pep. J’adore son éthique de travail »

« Je lui ai dit que le travail sur le terrain allait le nourrir. Il nous a beaucoup aidé, je suis ravi. »

« Il est jeune et il va progresser parce qu’il en a envie. C’est très important. »

« Je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent qu’il n’a pas été bon. Oui, les attaquants sont jugés sur leurs buts, mais on avait besoin de ses courses – il a fait un milliard de courses à l’arrière ! »

« Par exemple, Sterling aime descendre pour jouer avec David Silva. Dans cette situation, on a besoin de quelque chose en plus – une course de Gabriel. »

« Il sera très important à l’avenir. »

Guardiola a aussi mis en avant le fait que la rotation d’effectif sera la clé lors des prochaines semaines, étant donné le calendrier bien rempli.

La victoire des Skyblues contre Bournemouth a en effet lancé les hostilités d’un mois de décembre chargé, à savoir neuf matches dans le mois. Le coach a fait cinq changements à l’équipe.

Lorsqu’on lui a demandé comment il comptait gérer la forme des joueurs lors des prochaines semaines, Pep a insisté sur le fait que chaque joueur est prêt à jouer quand c’était nécessaire.

« Il faut manger beaucoup, boire beaucoup (dans le bon sens du terme!) et se préparer. »

« Nous leur dirons ce qui va se passer contre Watford. On doit pousser tout le monde, on verra ce qui se passera lors du match. »

« On a beaucoup de matches au programme et les joueurs commencent à être un peu fatigués, mais c’est comme ça. Tout le monde doit faire de son mieux. »

« Beaucoup d’autres équipes jouent neuf matches. Pourquoi on se plaindrait ? »